≡ Menu

Horreur, damnation, les marques ne respectent pas la réglementation !!

Cher lecteur,

dans mes précédents articles, nous avons listé rapidement les mentions obligatoires à figurer sur les emballages cosmétiques… Si vous avez besoin d’une petite piqûre de rappel, c’est ici et ici. Cependant, force est de constater que certaines marques ne respectent pas la réglementation en vigueur…. Allez tous ensemble!! BOO!!!!! BOO!!!!! PAS BIEN !!!!!!

Oui, pour ces marques cosmétiques, vous avez raison, ce n’est pas bien, c’est même très très mal….

Ces mentions, comme je vous l’ai dit, ont un rôle primordial dans la protection du consommateur mais surtout vous permettent de savoir ce que vous achetez. Je parlerai même de « consentement éclairé »… Indispensable par ex dans le cas d’une opération chirurgicale type lifting… Le médecin doit vous communiquer toutes les informations relatives à la procédure sans omettre de mentionner les risques éventuels. C’est seulement après avoir été « éclairé «  que vous pourrez prendre la décision d’accepter ou non l’intervention…. Dans notre cas des cosmétiques, c’est donc un peu la même chose. Vous éclairer au mieux pour un choix justifié.

Certaines marques se moquent bien de ce genre de détails, c’est le cas de certains cosmétiques vendus sur les marchés, avec des étiquettes faites à la main par des artisans qui ont toujours vendu leur produits ainsi et qui refusent de changer leurs habitudes…

Reconnaissons tout de même que la plupart du temps, les produits vendus sont des huiles végétales brut ou des baumes à base de karité, qui ne sont pas les produits les plus à risque, mais attention aux arnaques, c’est tellement facile de vendre des mélanges d’huiles et de faire passer ces produits comme purs.

EX : vendre un flacon d’huile de rosier muscat en prétendant qu’il est pur alors qu’en réalité vous avez un mélange rosier muscat, tournesol,sésame…. l’huile de tournesol et de sésame étant beaucoup moins onéreux que l’huile de rosier muscat .

D’autres réduiront la taille des caractères de la liste INCI,  pour éviter au consommateur de trop se poser de questions….

Ça part d’un bon sentiment, il ne faut pas trop réflechir, pas trop penser, car vous risquez d’accentuer vos rides d’expressions….  Donc ces marques font tout mais vraiment tout pour éviter de vous faire réfléchir, ils contribuent en fait à votre jeunesse…

Blague à part, la liste INCI est le seul élément objectif qui vous permette d’évaluer le produit avant de le tester. Quand on vous vends des cosmétiques à la rose et que dans la liste INCI, il n’y pas une seule trace de rose… Vous pourrez rendre le pot à la vendeuse et répondre à la façon Maité, personnage haut en couleurs de ma jeunesse… :  » il n’y a pas écrit bécasse »

Bref, on peut reprocher à ces marques leur manque de rigueur vis à vis de la réglementation… mais voilà, ce tableau noir doit être équilibré.

 

pardon

 

Non,non soyons plus indulgents avec ces marques cosmétiques, il y a des circonstances atténuantes …

En effet,  il y a aussi d’autres interprétations possibles et il est juste de les mentionner.

La réglementation a beaucoup évolué ces dernières années ( à l’ échelle des cosmétiques…) il n’est pas toujours évident pour une marque de modifier instantanément ses packagings ; il y a donc toujours un temps de latence. Ce n’est pas évident de faire constamment de la veille juridique lorsque vous êtes une petite marque… sans parler du coût supplémentaire engendré par de telles modifications.

L’obligation d’insérer sur les packaging de plus en plus de mentions obligatoires n’est pas non plus une sinécure. L’espace libre sur un cosmétique reste limitée,  il faut toujours en mettre plus…. Pour une marque, elle ne peut jouer que sur la taille des mentions ( dans une certaine mesure…) , privilégier certaines sur d’autres tout en gardant à l’esprit l’aspect esthetique du packaging. Il faut quand même faire rêver…..

J’ai évoqué également la distribution internationale des produits, or dans chaque pays, la réglementation peut être différente, avec des mentions supplémentaires que la France n’exige pas. ( bon pour info, la réglementation cosmétique en France ou européenne est une des plus exigeantes).

Il faut aussi veiller à insérer la traduction des textes sur le même packaging etc… Car produire un packaging différent par pays, c’est tout juste du suicide financier.. Ce n’est pas pour rien que vous avez souvent 2-3 langues différentes sur le même packaging de Lancôme ou Estée lauder…  Question de rentabilité….

Je n’ai certes pas pris les marques les plus à plaindre mais pensez aux petites marques, la question de la rentabilité est juste une question de survie !!!

Pour mieux vous faire comprendre le problème auquel une marque doit faire face, imaginez que vous avez un mur blanc de 2m de long et 3 m de large, on vous donne un premier tableau à accrocher , vous le placez au centre, on vous en donne 3 autres, vous les positionnez de telle manière que cela reste somme toute esthétique… Et imaginez que je pousse le vice un peu plus loin en vous donnant 2 autres tableaux… Plus de place?…. Ah oui ???  mais c’est obligatoire pas  de choix… c’est embêtant, n’est ce pas…. ??? C’est un casse tête qu’il faut gérer, pire qu’un sudoku de niveau expert….

point interrogation

 

Bon alors? C’est bien ou c’est mal ?

Donc le problème de la liste INCI en minuscule , des mentions qui manquent, etc…..  n’est pas aussi simple qu’on pourrait l’imaginer. Je reste d’avis que  ces obligations sont vitales pour l’intérêt et la sécurité du consommateur qui sera à même de différencier les nombreux produits qui lui sont proposés et que les marques doivent véritablement faire des efforts sur ce plan.

Mais avant de crier au scandale, je préfère donc laisser le bénéfice du doute et mener une enquête plus approfondie…. (A propos d’enquête,  j’ai très envie d’aller voir le nouveau sherlock holmes …. Je n’ai que des échos hyper positifs  😉 des avis??  )

Alors, vous en pensez quoi ? Vous regardez souvent la liste INCI ? ou c’est le cadet de vos soucis?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
{ 15 comments… add one }
  • maria 16 février 2012, 16 h 18 min

    J’avais l’habitude de pester contre les marques qui mettaient en tout petit la liste inci, c’est vrai que je comprends mieux leurs contraintes… allez je serai plus indulgente.

    • Le cosmétologue 16 février 2012, 23 h 30 min

      Hello maria, tu as les 2 points de vue, on ne pense pas toujours aux contraintes des marques lol allez pour 2012, soyons tous et toutes plus indulgents 😉

  • La Beauté de Lâm 16 février 2012, 19 h 16 min

    Je n’ai jamais regardé la liste INCI non plus… pfiou l’inculte ! Mais mis à part les informations vraiment intéressantes que tu partages avec nous, je dois quand même te remercier pour l’excellente rédaction ! Je commençais à me poser de sérieuses questions en lisant de plus en plus de blogs bourrés de fautes d’orthographe, écrits comme on parle ou avec des mots tout à fait fantaisistes, bref… un seul mot : MERCI !!!

    • Le cosmétologue 16 février 2012, 23 h 39 min

      Hello lam !!! Ouah 3 commentaires … Un record!!! Pour la liste inci, mieux vaut tard que jamais lol … Merci merci pour autant de compliments, je suis un scientifique pur et dur et pas forcément le plus doué en orthographe mais j’essaie de faire de mon mieux 😉 merci merci encore … Ouf !!! Soulagé, mes efforts n’ont pas été vains haha

  • Beauté Coréenne 20 février 2012, 23 h 34 min

    Ahaha j’adore ton humour et ta façon d’écrire ! ^_^ je suis fan !
    Perso, je regarde de plus en plus les ingrédients des produits cosmétiques… surtout depuis que j’achète des cosmétos asiatiques ! bizarre hein ? et parfois j’ai bien envie de crier au scandale en lisant certaines compositions de produits de « grandes » marques.. hum…

    • Le cosmétologue 21 février 2012, 0 h 26 min

      merci merci pour ces compliments… oops ça en fait beaucoup ;); tu as raison de surveiller davantage les ingrédients des produits que tu achètes , et oui je comprends parfaitement lorsque tu parles de vouloir « crier au scandale en lisant certaines compositions de produits de « grandes » marques.. hum… »…..

  • Zoh 22 février 2012, 1 h 14 min

    Très intéressant cet article !

    A propos du dernier Sherlock Holmes, si tu n’y es pas encore allé bien sûr, je dirais : « surtout pas, pauvre inconscient !! ». Sérieusement, ça faisait longtemps que je n’avais pas trouvé un film aussi mauvais et ennuyant, à jouer dans le pathos sans même en connaître les ficelles et à enchaîner les plans de coupe sans intérêt.

    Par contre, si c’est l’univers du détective qui t’intéresse, la série Sherlock récemment sortie par la BBC est parfaite ! 🙂

    • Le cosmétologue 22 février 2012, 1 h 22 min

      merci beaucoup zoh, la série me fait de l’oeil depuis un petit moment, j’irai voir ça de plus près, merci merci pour ces conseils 😉

  • Natalie 26 février 2012, 19 h 34 min

    Je viens de découvrir ton blog et j’adore ton style !
    Etude de cas :
    – que penser d’un gel cosmétique affichant 99,9% d’actif pur (à tout hasard, de l’aloe vera) ?
    Cette formulation me laisse perplexe et j’aimerai ton avis … voir un article.

    • Le cosmétologue 26 février 2012, 19 h 36 min

      merci Nathalie, pour ton compliment…pour ta question? c’est juste de l’aloé vera pur avec un conservateur si j’ai bien compris…? je serai curieux de connaître le prix?

  • Natalie 26 février 2012, 19 h 43 min

    Environ 14€ le tube de 200ML.

    • Le cosmétologue 26 février 2012, 19 h 46 min

      tu as la liste inci? 😉

  • sandrine 25 mai 2012, 18 h 24 min

    Article très intéressant et bien écrit avec une pointe d’humour, qui répond à mes questions et confirme mon coup de gueule également sur certaines marques qui se moquent effectivement de ces détails qui n’en sont pas pour nous, les allergiques.
    Esthéticienne à mon compte j’ai du récemment arrêter mon métier pour allergies professionnels, j’ai tellement « abusé et touché de cosmétiques de grande marque » que ma peau ne supporte plus rien même plus le maquillage grrrr
    Maintenant je suis très vigilante sur la composition des produits. Heureusement que j’ai une lampe loupe professionnelle qui me permet de lire la minuscule liste inci d’un tube de rouge à lèvre.
    J’ai récemment contacté un fabricant de produits bio pour qu’ils me confirment l’absence de mes agresseurs les allergènes : on me répond, cette liste est confidentielle ! pour moi confidentielle veut dire suspect !
    A quand l’obligation d’afficher la liste INCI sur les sites marchands Internet. Certains l’affiche et d’autres pas.
    J’ai transformé mon site professionnel en site d’information et de conseil et je vous invite à y faire un ptit tour !
    et merci pour cet article l’esthéticienne Ô multiples allergies

    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 h 29 min

      merci sandrine, votre situation est de plus en plus fréquente, ces dernières années, le nombre d’allergies a explosé… en raison justement de l’utilisation massive de molécules de synthèse….
      Le fabricant de produits bio qui a refusé de vous donner la liste inci, est dans l’illégalité, car il a le devoir, en conformité avec la réglementation, d’indiquer sur ses produits la liste inci et surtout de mentionner les éventuels allergènes… cette liste n’est absolument pas confidentielle…sauf si ces produits ne sont pas aussi bio qu’il le prétend…
      je suis d’accord avec vous sur l’affichage de la liste inci, je dois souvent me déplacer et avoir le produit entre les mains, pour connaitre la liste inci, heureusement qu’avec les blogs, internet, on peut plus facilement mettre la main dessus et vérifier une éventuelle incompatibilité avant achat…. j’irai voir le site 🙂
      merci encore 🙂

Leave a Comment