≡ Menu

Comment mes irritations vont vous aider à lire les emballages des cosmétiques ?

Avant de commencer mes études de pharmacie, je regardais rarement les étiquettes des produits cosmétiques, il faut dire qu’on a quand même d’autres priorités à l’adolescence…. Parce que déchiffrer du charabia, c’est compliqué mais en latin ou en anglais c’est encore autre chose….Bref, comme 90% de la population qui ont autre chose à faire que de lire des étiquettes, je me contentais sans aucun problème d’un packaging sympa (histoire de pouvoir passer à la caisse sans baisser les yeux…),  et d’un produit au parfum pas trop désagréable… Oui, ça me suffisait amplement….. mais voilà ma peau tirait toujours un peu plus, les boutons faisaient de la résistance…tout en colonisant de nouvelles contrées…. En gros, c’était à vous déprimer et vous demander si vous n’étiez pas une sorte de mutant sorti de l’imagination d’un savant fou, résistant à toute forme de cosmétiques….

Evidemment, sans résultats probants, j’ai donc arrêté d’utiliser ces cosmétiques inutiles, pour utiliser une crème de base…..  Et là retournement de situation, certains « symptomes » ( boutons, irritations..) s’attenuaient… au fil des jours..

A l’époque je me disais, tout fier, c’est normal,c’est la croissance, c’est certain,  je grandis, je deviens un homme !!! un vrai, les boutons ce n’est plus pour moi!!!

Avec le recul, je reste persuadé que ma théorie bien que séduisante( on est bête à 14-15 ans 😉 ) n’était pas fondé, je crois intimement que les produits n’étaient pas adaptés à mon type de peau, certains étaient bien trop dosés en alcool, d’autre contenaient des substances irritantes pour ma peau sensible ( euh sensible … je voulais dire susceptible… virilité oblige… 😉 )

Seulement voilà, n’y connaissant rien à l’époque, je ne pouvais pas le deviner….. ( il y a des jours je rêve de pouvoir remonter dans le temps pour modifier le cours des choses…. ça m’aurait évité quelques mauvaises surprises…. ça ne vous arrive jamais, vous ? )

On ne peut certes pas encore remonter le temps ( du moins pas officiellement…. merci les séries américaines….) mais je peux vous aider à mieux comprendre  les informations ou symboles figurant sur l’emballage et le récipient de vos produits cosmétiques et ce pour  mieux les choisir et surtout mieux en profiter.

Il faut bien que mes irritation et petits boutons puissent servir à quelque chose….

 cosmétique crème de base

Avant de poursuivre,  je vous propose d’aller chercher un de vos cosmétiques et de l’examiner au fur et à mesure. Opération travaux pratiques… Ca devrait aller tant que je ne vous demande pas de disséquer une grenouille….

C’est bon?  Bien, allons y!!!

En cosmétique, malgré le coté un peu superficiel que l’on imagine, il faut savoir qu’on ne fait pas n’importe quoi, il faut respecter un certains nombre de règles en ce qui concerne les informations présentes sur les étuis.

Voici la liste des informations qui doivent obligatoirement figurer sur vos chers cosmétiques :

1)le nom (ou la raison sociale), l’adresse du fabricant (ou du responsable de la mise sur le marché).

C’est évident, on doit être capable de contacter la société en cas de problème ou pour tout simplement leur envoyer des lettres de remerciements si les produits vous plaisent..:) pourquoi ne contacter les sociétés qu’en cas de problème, c’est vrai quoi!!! C’est comme la saint valentin, pourquoi attendre la saint valentin – cad demain – pour offrir un petit cadeau ou pour dire « je t’aime » à la personne qu’on aime….

Très souvent, les cosmétiques sont distribués dans plusieurs pays. Dans ce cas là, l’adresse soulignée indique le lieu où se trouve le dossier cosmétique. Ex : Paris, London, Milano, Berlin….

Ce dossier cosmétique est obligatoire, c’est un peu le dossier médical du produit , il rassemble les documents indispensables à la mise sur le marché du produit cosmétique en question, la réglementation cosmétique se rapproche, en effet, de plus en plus de la réglementation pharmaceutique, et c’est tant mieux car la peau reste un organe très perméable. On ne met pas n’importe quoi sur sa peau sans avoir de garanties sur l’innocuité toxicologique, sur les tests microbiologiques, les données de stabilité, et les tests d’efficacité des conservateurs ….

2) lieu de fabrication :

c’est le fameux « made in ….. »  Il s’agit du pays de fabrication du produit ; notez que pour les cosmétiques fabriqués en dehors de l’union européenne, cette mention est obligatoire. Bien évidemment, même lorsque cette mention est inutile, le made in France reste un atout marketing indéniable…. Ce n’est même pas du chauvinisme cocorico !!!! A ce jour ( écriture de ce billet ), la France reste un des pays phare du secteur des cosmétiques, symbole de l’élégance et de la beauté….. ( pour rappel, la société cosmétique la plus connue dans le monde est l’Oréal, double cocorico!!!!)

3) la quantité du produit:

en poids ou en volume, sauf pour les produits de moins de 5 grammes (ou 5 mL),  les échantillons gratuits et les produits unidoses.

Les produits cosmétiques étant généralement exportés dans d’autres pays, les réglementations étrangères imposent un marquage dans une unité différente du système métrique, celui du système américain :

Oz net wt: Ounce net weight

FL. Oz: Ounce Fluid

Ex:  Poids: 1.7 Oz net Wt/ 50g  – Volume : 1 FL. Oz /30mL

C’est juste un système différent, pas de panique!!  et non, ce n’est pas un arnaque. Cela me rappelle, une cliente en pharmacie à qui j’avais vendu un crème, qui est revenue me voir le lendemain très en colère, pour me dire que 50 euros pour 1,7 ml, c’était du vol…. J’ai vraiment cru qu’elle allait me le faire manger ce tube… J’arrive bon gré mal gré à la calmer, et je regarde le fameux tube, non sans avoir vérifier d’un coup d’oeil les issues de secours en cas de besoin….  Je comprends enfin le motif de son courroux, le volume n’était pas exprimé en ml mais en FL.OZ, il s’agissait d’une marque américaine qui n’avait pas mentionné le volume en mL… soulagé !!! ah ces américains 😉 !!! obligé de mettre ma vie en danger pour une crème…

Bon, l’article est déjà très long,  je vous propose une petite pause….. La suite demain…… Bonne saint valentin !!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
{ 12 comments… add one }
  • Christine 14 février 2012, 13 h 59 min

    Oui je veux la suite !!! Les quelques ingrédients que je connais sur l’étiquette qui illustre ce billet ne me disent rien de bon !!!

    • Le cosmétologue 14 février 2012, 19 h 25 min

      hello christine, la suite arrive demain, j’aborderai les ingrédients de la photo sur un autre post, histoire de ménager le suspense… 😉

  • isalabelle 14 février 2012, 14 h 15 min

    sympa l’article!! je viens de tomber sur ce blog , design sympa, un peu trop sobre pour moi mais je chipote

    • Le cosmétologue 14 février 2012, 19 h 26 min

      merci isalabelle!!! j’ai voulu un blog sobre pour débuter… à voir dans le temps.
      merci

  • Beauté Coréenne 20 février 2012, 23 h 47 min

    et ben, t’as failli te faire zigouiller pour un tube américain qui ne sait pas parler européen !!! Il est dangereux ton métier quand même ^^
    (Ok, le commentaire qui sert à rien…lol… je sors..!!)

    Pour rebondir sur le comm d’isalabelle, c’est vrai que le design est très très sobre, mais ce n’est pas moi qui te contredira là-dessus puisque je fais pareil… mais tout est très bien agencé, et tu as même ton propre nom de domaine ! ça fait pro ! ^^ Tu as l’air à l’aise avec ce blog, c’est ton tout premier ?

    • Le cosmétologue 21 février 2012, 0 h 02 min

      oui c’est vraiment dangereux, tu n’as pas idée LOL , j’ai effectivement une nette préférence pour la sobriété, à la CHANEL … Pour ce blog, j’essaie d’être le plus clair possible, j’ai fait d’autres blogs avant, il y des années sur overblog, mais j’ai tout laissé tombé , je n’avais plus le temps…

    • Le cosmétologue 21 février 2012, 0 h 03 min

      c’est toi cathia? sur facebook?

  • Vikie 22 février 2012, 19 h 07 min

    ^^

Leave a Comment