La cosmétique n’aime pas la couleur ?

La couleur des sentiments

Cher lecteur,

Parmi les films récents que j’ai adoré, il s’en trouve un qui m’a absolument bouleversé, un film plus ou moins dans la même veine que « Couleur pourpre » avec Whoopy Goldberg, un film extraordinaire qui vous fait réfléchir sans tomber dans un sentimentalisme excessif… et qui vous marque à vie….

La couleur des sentiments, est, à n’en point douter, le film à ne pas rater, un film magnifique, touchant. Un casting excellent : des actrices remarquables et attachantes. Le sujet traité est certes assez lourd mais la bonne dose d’humour insuffle une énergie positive qui rend ce film aussi léger et frais qu’un bon sorbet à la menthe en pleine canicule. C’est la bouffée d’air frais qui a littéralement écarté les nuages ternes et gris de ce dimanche après midi placé sous le signe de l’élection présidentielle…. et qui m’a tout de même coûté 2 paquets de kleenex…. Des larmes? non,non ce sont ces maudites poussières dans l’œil !!!! 😉 Qu’on se le dise… le cosmétologue ne pleure pas…. 🙂

Vous ne l’avez pas vu ? Mais qu’attendez vous donc?  Allez hop !! Hop !! Direction la salle de cinéma, DVD, VOD, que sais-je encore ? Allez, allez 😉

Je vous le conseille, c’est un vrai gros coup de cœur !!!! Allez, la bande annonce… si ça ne vous donne pas envie ça 😉

 

 

Ce film génial m’a rappelé un problème que je rencontre très fréquemment en formulation cosmétique. Oui, en dehors de la texture, du parfum, il y a un paramètre important dont il faut tenir compte : la couleur du  produit. (Vous avez vu cette transition avec mes gros sabots?). Evidemment, je ne parle pas de la couleur du packaging mais bien de la couleur de la crème, du lait démaquillant…etc…

Je ne m’étendrais pas sur les produits colorés en bleu, vert, ou rose en fonction des actifs revendiqués… et ce afin de respecter une certaine cohérence…pour parler plus particulièrement des produits « blancs »….

En effet, lorsque vient le moment de présenter à mes clients les produits que j’ai formulés pour leur gamme, je suis certain d’avoir une remarque sur la couleur de la crème.

Clients : « La crème hydratante, on aime beaucoup la texture, mais la couleur…on dirait du blanc cassé ?

Moi : « Euh oui, on peut effectivement dire ça ? Vous auriez préféré autre chose ? «

Clients : « En fait, oui… Ce serait possible d’avoir un blanc plus éclatant ? Un blanc plus blanc ? «

Moi qui suis un peu daltonien, j’ai un peu de mal à percevoir les nuances de tons…. Même sur du blanc…. ce qui n’arrange pas les choses 😉

Quoi qu’il en soit, c’est vraiment la demande typique que je rencontre  et qui me pose tout de même quelques difficultés….

Exit le beige, le marron clair, le blanc cassé etc…. Il faut du blanc blanc,  du blanc immaculé…. Un blanc qui véhicule une image de pureté, un blanc synonyme d’efficacité dans l’esprit des consommatrices…. C’est le blanc du linge nettoyé avec le dernier savon liquide qui lave plus blanc que blanc, le blanc du tippex correcteur, cette invention magique qui a été mon meilleur ami pendant des années au lycée pour améliorer mes réponses encore et encore, et de satisfaire ainsi mon besoin vital de perfection… Mes professeurs trouvaient que mes devoirs ne ressemblaient plus à rien, j’avais envie de leur dire…  » non, vous, vous trompez, c’est de l’art « ….

tippex

Revenons quand même à notre problème de couleur.

Le hic, c’est que dans la palette du formulateur cosmétique, vous avez un grand nombre d’actifs, de matières premières colorées qui sont alors exclues pour pouvoir conserver une blancheur « acceptable ». La priorité est alors donné, dans certains cas, davantage à l’aspect du produit comme la couleur au détriment de l’efficacité intrinsèque du produit.

Par conséquent, lorsque mes clients veulent absolument du blanc puissance 10, quelles sont mes principales options? :

  • Soit le produit contient peu ou pas d’ingrédients…
  • Soit on ne choisit que des ingrédients transparents, ou blancs…
  • Soit on choisit quand même des ingrédients colorés mais on en met très, très,très peu….
  • Soit on choisit d’utiliser ces mêmes ingrédients colorés (huiles végétales très colorés) aux doses recommandés pour avoir des résultats…. Et dans ce cas là, il faut compenser avec des pigments blancs tels que le titanium dioxyde…

Le titanium dioxyde ?

Il s’agit d’un filtre minéral anti UV, opacifiant… qui entrent dans la composition de nombreux produits tels que les  solaires, les dentifrices, et même les médicaments. Ce filtre a la particularité d’être aussi un pigment blanc….

Donc, si vous vous demandez pourquoi votre crème de nuit comporte ce filtre minéral qui ne sert à rien….  il y a de fortes chances que ce soit pour blanchir ou opacifier la crème et la rendre visuellement plus conforme aux critères de « beauté » du produit cosmétique. Ce qui m’embête, c’est le caractère un peu desséchant de ce pigment qui vient contrecarrer les bénéfices que l’on tente d’obtenir et le problème préoccupant des nanoparticules. Encore une question de dose certes mais vous le savez, je suis perfectionniste…

En règle générale, je suis assez contre cette façon de faire, autant mettre du maquillage le soir avant de dormir… Bon, on pourra toujours me rétorquer que les quantités utilisées dans ces émulsions ne sont pas importantes, mais je suis assez intransigeant avec mes clientes en consultation privée, si elles veulent une belle peau: le maquillage le soir évidemment, les produits pigmentées (crème de nuit avec pigments..) le soir, c’est NON !  (Enfin, sauf si vous ne comptez pas dormir… mais ça c’est autre chose ;).

Le soir, votre peau doit se régénérer, donc laisser la vivre, respirer, réparer les éventuels dégâts causés sans l’alourdir et surtout sans l’empêcher de remplir sa fonction de réparation.

Je vous conseille donc de réserver ce genre de produit le jour, le titanium dioxyde contribuera par son rôle de filtre minéral à protéger votre peau (attention tout de même, il faudrait théoriquement des proportions de titanium dioxyde bien plus importantes pour revendiquer un indice de protection suffisant mais alors on tombe sur le problème des traces blanches induites par ce genre de produit… dont je me ferais une joie de vous parler dans un prochain article….)

Et vous ? La couleur du produit, c’est important pour vous ? vous êtes sensible à cet aspect ? Ou vous vous dites:  » le blanc parfait ? Encore une exigence marketing déconnectée de la réalité… « 

Et concernant le film la couleur des sentiments, détail un peu trivial, je le conçois, mais j’ai été un peu « perturbé » par la coiffure de l’actrice Emma stone, j’avais l’impression qu’elle portait une perruque… Des avis? 

Rendez-vous sur Hellocoton !
{ 54 commentaires… add one }
  • Sab Est Vernie 23 avril 2012, 11 11 13 04134

    Pour te répondre, dans l’ordre :
    – Oui j’ai vu ce film et je l’ai aimé (mais quoi ? Un cosmétologue qui aime un « film de fille » et qui a des poussières dans l’œil !).
    – Je m’en fous de la couleur du produit, j’espère juste avoir un produit efficace. Ce qui me dérange vraiment en revanche, c’est l’odeur de certaines crèmes.
    – Je ne sais pas si elle portait une perruque, mais ce ne serait pas la première hein…

    Merci pour tes conseils crèmiques, j’en apprends un peu plus à chaque fois, et je pars de très loin 😉

    Répondre
  • Tyra 23 avril 2012, 11 11 26 04264

    Ça alors… Je suis perplexe. Je ne savais pas qu’on pouvait ajouter des ingrédients ‘inutiles’ ou exclure d’autres ‘utiles mais colorés’ rien que pour garder une crème blanche…

    Je ne me suis jamais dit ‘Beurk cette crème est beige’… Au contraire, j’aime la cosméto ‘fun’, j’adore avoir des petits grains qui éclatent au contact de la peau (genre BB cream de l’Oreal), j’ai un masque noir, un rose qui sent le petit gervais à la fraise, et pas plus tard que ce matin, j’ai craqué sur un masque Furterer quasi uniquement parce qu’il était… Jaune flash !

    Du coup, je trouve ça vraiment dommage de parfois perdre en efficacité, juste pour une question de couleur :/

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 28 04284

      bonsoir charlène, oui ça arrive, c’est un compromis assez fréquent, la perception du produit est un aspect essentiel dans la communication marketing… après chacun sa vision;)
      heureusement, que l’offre est telle que tous les goûts sont comblés 😉

      Répondre
  • Julie-Anne 23 avril 2012, 11 11 32 04324

    Je dois avouer que je ne mettais jamais interrogée au sujet du blanc immaculé des crèmes jusqu’au jour où j’ai décidé de me composer une crème pour le visage maison. Au premier abord, la couleur blanc cassé m’a un peu déstabilisée mais quand on voit les bénéfices du produit, on a vite fait de tirer un trait sur sa teinte. Le souci aujourd’hui est qu’il est rarement possible de tester sur notre peau des produits avant de les acheter. Par conséquent, j’ai l’impression que l’on se base davantage sur d’autres critères moins pertinents tels que le packaging ou la couleur des flacons testeurs pour faire notre choix.

    Dommage en tout cas que la pâleur-lavabo de mon visage ne soit pas perçue comme un signe de pureté comme pour les crèmes XD Ca m’éviterait les « t’es malade » ou les « mets toi un peu au soleil » ahah

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 32 04324

      bonsoir Julie anne, je suis tout à fait d’accord avec toi, et oui ton expérience de formulation home made est une excellente illustration de ce que je voulais dire, merci 😉
      bon pour ta paleur, j’ai le même problème que toi mais sache qu’en asie, ta peau blanche serait perçue comme une qualité, tu serais perçue comme une déesse 🙂 comme quoi… 😉

      Répondre
      • Julie-Anne 24 avril 2012, 11 11 03 04034

        J’ai toujours su que j’étais une déesse aux yeux de mon copain (il est asiat) ahahah Tu as entièrement raison, la pâleur en Asie est très convoitée. Je me souviens encore de mes amies japonaises (la fac de japonais, ça commence a faire loin maintenant O-o) qui se cachaient du soleil alors que moi je ne souhaitais qu’une chose : prendre des couleurs. Je me souviens encore de la fois où une nana (quelque peu éméchée) m’a demandé si j’étais un vampire en soirée car j’étais pâle avec les yeux mordorés! Twilight a achevé mon apparence physique ahah

        Répondre
        • Le cosmétologue 24 avril 2012, 21 09 48 04484

          tu vois… ta couleur de peau fait des envieuses, c’est certain… mais j’avoue que je n’avais pas pensé aux vampires.. quoique avec la saga twilight, ta couleur de peau devrait être d’autant plus populaire 😉

          Répondre
  • La Ménagère Trentenaire 23 avril 2012, 11 11 47 04474

    Ah la la, depuis le début je veux voir ce film (et lire le livre) mais je n’en ai pas trouvé l’occasion. Il faut que je répare ça !

    Moi la couleur du produit, je m’en moque pas mal. Je préfère de loin un produit pas beau mais efficace qu’à certains produits chers, avec un beau packaging, qui sentent super bon… mais ne servent en fait à rien à part éventuellement se ruiner pour du vent.

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 36 04364

      hello sylvianne, mais vite qu’attends tu? il faut voir ce film? tu ne veux donc pas sortir du cinéma avec le sourire aux lèvres…. 😉

      Répondre
  • Stelda 23 avril 2012, 13 01 11 04114

    Je suis aussi de celle qui se fiche de la couleur du produit (sauf peut être maronnasse oyu noir, là, j’aurai du mal :))
    Les fabricants sont un peu idiots, quand même ; si on leur explique que le blanc est au final contre productif pour certains produits, les clientes accepteront du beige, du rose, du jaune, du bleu… non ?

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 38 04384

      bonsoir stelda, ah merci, toi aussi, tu ne réclames pas une crème blanche puissance 10… ah par contre, les mentalités sont difficiles à faire changer…. 😉

      Répondre
  • Beauté Coréenne 23 avril 2012, 14 02 01 04014

    Ahhh enfin un nouvel article !! wouhouu 🙂

    C’est vrai qu’on entend souvent parler de la couleur de certains produits… soit ça ne « représente » pas les promesses du produit, soit on critique une couleur trop soutenue qui laisse penser à un ajout excessif de colorants.
    Perso, je ne fais pas tellement attention à la couleur, mais plutôt à la texture, l’odeur, et surtout l’efficacité !!! J’aime bien les crèmes bio par exemple (oui, je n’utilise pas QUE des produits asiatiques ^^) et leur couleur est souvent prononcée: on est loin du blanc parfait ! et je dis tant mieux, car une couleur trop « parfaite » cache souvent quelque chose…
    Vive le naturel 🙂

    Je ferai attention dorénavant à la mention du titanium dioxyde dans la compo de mes produits… merci pour cet article intéressant ! (^.^)

    (et non, je n’ai toujours pas vu le film, mais vu comment tu en parles -au bord des larmes lol- ça me donne envie de le voir 😉 faudra que je prévois la boite de mouchoirs ….)

    Bisous !

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 41 04414

      hello beauté coréenne,

      toi aussi tu attendais un article avec impatience… et bien, ça fait plaisir dit donc 😉
      oui, l’idée du « trop parfait pour être vrai » n’est pas toujours éloignée de la réalité 😉
      merci encore à toi, et penses à me dire ce que tu penses du film… et si pour moi, il m’a fallu 2 paquets de kleenex, toi? prépare 50 paquets lol… 😉

      Répondre
  • Vikie 23 avril 2012, 18 06 24 04244

    Je ne m’étais jamais posée la question de la couleur de ma crème, mais en y réfléchissant, il est vrai que souvent elles sont blanches immaculées (sauf pour les crèmes bio… les vrais, pas celles qui joue sur la tendance bio). Je pense au soin contour de l’œil que j’utilise ou au sérum (un Ainy, et un Alorée), dont il est vrai qu’ils ne sont pas blanc immaculé (le sérum aurait même tendance à puer, ma sœur me le laisse pour l’entre deux tour, que l’on compare notre ressenti sur le produit).
    La couleur n’est pas des plus importante pour moi, je prône d’abord l’efficacité et surtout l’absence de réaction allergique de ma peau. Mais ta remarque est intéressante, ça laisse présager que la crème jour utilisée en tant que crème nuit, c’est pas forcément logique. En tout cas, ma crème n’en contient pas (apparemment, puisque je ne trouve pas l’ingrédient), mais je compte en changer, et j’avoue que il y a plusieurs marques en listes Darphin (avec sa crème Intral), IDC (dont j’aime bien le nettoyant visage), et (en bio) Ainy (dont je raffole du gommage visage), et Alorée (qui sont pas très loin de chez moi… bon ok, 2h de route pour rejoindre la mer ^^) mais qui personnellement m’interpelle avec ces actifs à la chlorophylle et qui plus est me rappelle de bon souvenir de terminale pendant les TP de SVT, ou j’ai encore le rapport que nous avions fait dessus avec mon binôme (de très bons souvenirs, et de très fortes tranches de rigolades).
    Sinon, petite remarque à part, le site internet (du lien de ton mail ^^) est très soigneusement illustré, j’aime beaucoup, et je suis curieuse de voir ce qu’il y aura dedans ^^

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 51 04514

      alors vikie?

      toi aussi, tu revis avec nostalgie tes années lycée.. ah les TP de SVT…. toute une histoire… c’est vrai que j’aimerais bien retourner à mes TP, mes cours, mes exams…. l’insouciance…
      En SVT, les TP qui m’ont marqué sont ceux sur la patate ( amidon etc… amylase salivaire) , je me rappelle qu’il fallait cracher dans un tube à essais pour « prouver » l’existence de cette enzyme te la faire réagir avec de la pomme de terre… La scène: 20 mecs et 2 filles qui se mettent tous à cracher…devant leur paillasse… des sons horribles… des fous rires… ah…dommage qu’à cet époque, pas de portables caméras… sinon nous aurions immortalisé ce moment d’anthologie… 😉

      pour le site, tu es tombé dans le panneau.. ce n’est pas le site… c’est juste un leurre… pour les curieuses 😉

      Répondre
      • Vikie 24 avril 2012, 0 12 01 04014

        Ben alors bien joué, il est vraiment bien fait ^^

        Répondre
        • Le cosmétologue 24 avril 2012, 0 12 08 04084

          hello, j’ai crée ce site il y a 5 ans…. ça m’avait pris au moins 3 jours…. 😉 pas de bons souvenirs lol

          Répondre
          • Vikie 24 avril 2012, 0 12 21 04214

            oups (les pieds dans le plat) ^^ c’est tout moi ça

            Répondre
            • Le cosmétologue 24 avril 2012, 0 12 25 04254

              ah non… c’était plus dans le sens…. je n’y connaissais rien, et je devais créer ce site… j’en ai bavé… 😉

              Répondre
  • Sherardia 23 avril 2012, 21 09 23 04234

    Coucou!
    D’abord non, je n’ai pas vu le film, mais pleurer ce n’est pas dans mes délires cinématographiques, je préfère frissonner, donc je crois que je vais passer.
    Quand à la couleur des crèmes, honnêtement il me faudrait une bonne raison (du genre clairement affichée sur le packaging) avant d’appliquer un truc bleu, violet, vert ou marron sur ma gueule. Mais je trouve aussi suspectes les crèmes d’un blanc éclatant, je n’en suis pas fan. En bref, une lègère transparence, une couleur beige ou blanc cassé sont pour moi un signe de qualité pour les crèmes visage ou corps.

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 55 04554

      bonsoir shérardia,
      je te rassure, le film n’est pas triste, c’est juste que je suis juste bon public 😉
      bon toi aussi tu me rassures… à croire certains experts marketing, les consommatrices sont limite des idiotes, naives et sans cervelle… 😉 ( bon je caricature à 300% là ok…)
      En même temps, j’imagine que les lecteurs de mon blog sont forcément plus intelligentes que la moyenne…. 😉 donc vous n’êtes peut être pas représentatives de la consommatrice lambda;)

      Répondre
  • Citron 23 avril 2012, 22 10 29 04294

    Hallucinant combien le marketing peut déformer les besoins des gens ! Comme si la couleur de la crème pouvait changer quelque chose à son efficacité… De toute façon, après avoir fait un tour sur 3l’essentiel de julie3 j’ai décidé de passer à l’huile de jojoba pure et bio pour le démaquillage ET l’hydratation u_u Je me nettoie au rasshoul et je me passe un peu d’eau de rose bio et pouf ! c’est moins cher, j’ai pas mille ingrédients sur le visage et je ne paye pas la pub ! Que du bonheur… 😉

    PS: je vais essayer de voir ce film, ça m’as l’air super intéressant !

    Répondre
    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 11 56 04564

      hello citron, oui je suis vivant… oui quelque fois des ingrédients simples suffisent amplement….
      tiens moi au courant si tu vois ce film 😉

      Répondre
  • La Beauté de Lâm 23 avril 2012, 22 10 40 04404

    Moi j’aime les crèmes roses, vertes, bleues, jaune ! le blanc, c’est tristou…

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 avril 2012, 0 12 00 04004

      hello lam, ça je sais que sans couleur, pour toi, c’est pas possible… en même temps, tu as raison, il y a un coté régressif .. mais serais-tu capable de mettre un crème marron noire??? challenge pour le schtroumph noir… si oui, je te formule une crème colorée, noir.. et je demande une photo à l’appui 😉

      Répondre
    • Julie-Anne 24 avril 2012, 11 11 13 04134

      Je cautionne à 200%! Une crème de jour rose, le pied 😉 Je sais que ça existe mais généralement cette couleur est réservée pour les peaux normales et surtout sèches. Ma peau mixte à tendance grasse n’a le droit qu’à des crèmes verdâtres!

      Répondre
      • Le cosmétologue 24 avril 2012, 21 09 49 04494

        ah… encore une fan de couleurs 😉

        Répondre
  • cleopat 24 avril 2012, 9 09 39 04394

    je suis plus sensible au parfum ,à l’ odeur du produit qu’à la couleur !

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 avril 2012, 21 09 43 04434

      bonsoir cleopat, oui ça revient assez souvent en commentaires, le parfum du produit semble plus important… que la couleur pour pas mal de personnes 😉

      Répondre
  • Gethsemane 24 avril 2012, 10 10 45 04454

    Si je me souviens bien, à l’époque ou j’achetais encore principalement des crèmes de parfumerie, la Day Wear d’Estée Lauder n’était pas spécialement blanche et cela ne me posait aucun souci…encore moins depuis que je suis passée au presque tout bio+ alchimie maison (j’adore! Cela me donne l’imrpession de jouer, modestement hein, à la sorcière).
    Pour les crèmes marrons/noires…ben l’extrait de tépezcohuite tendrait à rendre marronâtre certaines de mes concotions maison…cela ne me dissuade pas de m’en servir.

    Question au fait, L’ INCI c’est bien ce qui est présent sur les emballages des produits et fait partie des indications obligatoires en France? Ou fais-je fausse route? J’ai demandé via mail l’INCI d’un produit chez Kiehl’s et le service client m’a répondu que leurs formules étaient protégées…

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 avril 2012, 21 09 47 04474

      chère marie, alors oui je te comprends tout à fait quand tu évoques ce coté sorcellerie… 😉 ( en passant le tepezcohuite!! super actif 😉

      pour l’inci, j’ai écrit un petit article ici et ici

      mais en gros, oui l’inci est obligatoire sur les emballages…. la réponse du service client est selon moi assez absurde… on ne leur demande pas la formule quantitative mais qualitative… ils doivent te la transmettre… sinon ça cache quelque chose….

      Répondre
      • Gethsemane 24 avril 2012, 23 11 15 04154

        (Chouette et merci, j’aime bien, mais c’est toujours toujours sympa d’avoir l’avis d’un pro sur un actif qu’on utilise) 🙂

        Merci beaucoup de ta réponse pour l’INCI (mais euh….sans vouloir être contrariante hein, mais si tu as mis des liens sous les mots « ici » ils ne fonctionnent pas).

        Pour le service client je crois que je suis simplement tombée sur une personne trop flemmarde pour prendre la peine de vraiment répondre (surtout que ladite réponse à pris 5 jours de réflexion, ahem).
        Ce qui est d’autant plus dommage que j’attendais ladite réponse pour savoir si j’achetais ou non leur produit via leur site internet. Là je vais devoir me déplacer en boutique, un jour, pour lire l’étiquette (screugneugneu de screugneugneu…ce serait tellement plus simple s’ils la donnait sur leur site)

        Oh et sinon, les odeurs oui c’est un facteur qui à son importance pour moi aussi : je suis habituée aux odeurs des HE et autres trucs quelquefois plus ou moins agréables mais je me souviens une fois d’un extrait d’algue en poudre que je n’ai pu utiliser comme masque : l’odeur me donnait envie de vomir.
        A coté de ça je suis accro à l’odeur de l’huile orchidée bleue chez Clarins et regrette qu’elle n’existe pas en version corps. 😉

        Répondre
  • Memlinou 24 avril 2012, 13 01 53 04534

    Je ne me suis jamais posé de questions sur la couleur de mes crèmes ! Mais après réflexion, je pense effectivement que le blanc « bien blanc » donne une impression de pureté, de sans colorant (un peu comme en alimentaire) alors qu’en fait, c’est juste une impression…
    Enfin je pense qu’une crème très flashy ou noir ne me donnerai pas envie de l’utiliser, mais j’ai déjà utilisé des crèmes beige ou blanc cassé et ça ne m’a pas du tout dérangée !

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 avril 2012, 21 09 51 04514

      oui memlinou, tu as raison, sur le blanc et la pureté, c’est vrai que moi non plus, une crème noir j’aurais du mal…. sauf tout seul en privé.. 😉

      Répondre
  • geblust 27 avril 2012, 15 03 56 04564

    Chouette un nouvel article (oui je suis à la traîne^^)

    Je n’ai jamais vraiment réfléchi aux couleurs, j’aime assez quand ça change de l’ordinaire ( comme le gel douche AXE rouge, trop délire mais un peu dégueux en même temps comme couleur pour une fille hum XD on sait pourquoi c’est dédié aux hommes).
    C’est vrai que les crèmes visages sont toutes blanches, je vais me pencher sur la composition. En tout cas la couleur m’importe peu tant que le produit est efficace!

    Par contre au niveau nourriture c’est difficile de manger un aliment qui n’a pas sa « bonne » couleur ou texture!

    Répondre
    • Le cosmétologue 1 mai 2012, 16 04 00 05005

      hello geblust, moi je suis plutôt à la traîne avec les commentaires… et je suis d’accord avec tpi, j’aime bien aussi le coté décalé de certains produits, par contre en ce qui concerne l’alimentation….ça me perturberait trop….ex: manger un saumon vert…. oui là, ce serait poubelle…. 😉

      Répondre
  • HSteph93 28 avril 2012, 21 09 04 04044

    C’est vrai qu’on a tendance à vouloir une crème blanche mais en réfléchissant, (tant que la crème n’est pas rouge pétard) je ne pense pas que ça me gênerais si je sais que le produit à l’intérieur du pot ou du tube est efficace! Après j’aurais juste peur que le produit s’il est très coloré genre marron ou quoi, fasse un transfert de couleurs sur la peau!
    La couleur des sentiments, un film que je n’ai pas vu mais dont on a m’a beaucoup parlé en bien 🙂

    Répondre
    • Le cosmétologue 1 mai 2012, 16 04 03 05035

      bonjour stéphanie, oui je pense aussi que l’efficacité doit primer sur la couleur… pour le transfert de couleurs, vu les quantités qu’on applique, sauf pigments (fond de teints) cela reste peu fréquent… cela ne dispense pas de faire un test, on ne sait jamais mais c’est rare 😉
      j’ai déjà quelques lectrices qui sont allées le voir, et même constat: ce film est vraiment sympathique 🙂

      Répondre
  • frannie 1 mai 2012, 19 07 47 05475

    Aaahhh!! la logique féminine!!! cela utilise du produit rose fluo pour laver son sol ou de la lessive verte sapin pour laver son linge ( bourré d’azurant optique au passage) mais veut absolument du blanc éclatant pour se tartiner la figure qui en prime posséderait un parfum proche du divin…
    Mon avis maintenant:
    La couleur des produits que je me tartine sur le minois n’a aucune influence sur le fait que j’achète ou non le produit; c’est les avis des autres ou les essais que j’aurais pu faire du produit qui vont faire que je l’achète ou non.
    Quant à l’odeur je m’en fiche un peu tant que je ne sent pas le skons dès que je l’applique.
    Et en ce qui concerne le film…. Good choice Mister Cosmeto!!! Il est a mettre dans notre DD ou biblio à coté de « la couleur pourpre », « Mississippi burning », « Loin du paradis », « Hurricane Carter » ou encore « American History X ».
    J’ai fait court pour la liste car on n’est pas ici pour parler de cela … Quoi que …
    Bonne fin de journée à tous et toutes mais surtout à vous Mister Cosméto.
    See ya.

    Répondre
    • Le cosmétologue 1 mai 2012, 20 08 01 05015

      bonsoir frannie, ( entre nous, ça me rappelle la série nounou d’enfer… que de souvenirs ;), tout ça me rassure… même si on ne peut nier l’influence de la couleur ou du parfum, ce qui compte à la fin, c’est bel et bien l’efficacité 😉
      quant aux films, merci à toi, je suis apparemment passé à coté de 3-4 films…si tu en as d’autres, n’hésites pas, je suis certain que je ne suis pas le seul que ça intéresserait 😉

      Répondre
      • Vikie 1 mai 2012, 22 10 37 05375

        Trop trop vrai cette histoire sur les filles et les couleurs… frannie nous sommes cernées (au sens propre comme au figuré)
        Merci pour cette bonne tranche de rigolade ^^

        Répondre
        • Le cosmétologue 6 mai 2012, 11 11 21 05215

          vu les mails que j’ai reçus – il y a pas de mal de mecs qui sont concernés aussi par la couleur 😉

          Répondre
  • Rae 27 mai 2012, 0 12 11 05115

    Tiens…
    J’allais répondre: « je m’en fous de la couleur » mais je me suis retenue pour répondre autre chose.
    Logiquement, rationnellement, assise derrière mon pc, je dis que la couleur ne devrait pas m’influencer. Cependant… Dans ma salle de bain, avec un demi-neurone qui se cherche dans la boite crânienne et donc sans les barrières conscientes (?) du « moi je suis une fille moderne, pragmatique et plein de bons sens », je pense que la couleur pourrait influencer négativement mon avis sur la crème *mais* tout dépend de l’image que je me ferais de la crème.
    Par exemple, devant une crème qui se revendique bio ou à base de composants très naturels, je vais être agréablement surprise (?) de la trouver légèrement brunâtre ou avec des trucs écrabouillés et indéfinissables dedans. Par contre, une crème d’une marque qui met en avant son côté ‘labo/dermato/recherche moderne hyper poussée’, je m’attends à soit une couleur pâle mais alors ‘franche, c’est-à-dire que dans les composants couleurs Red Green Blue, une composante est peu présente (ah ah, geek inside…) soit… une couleur blanc pur (le blanc n’est pas une couleur, ok, mais soit…)
    Pour des crèmes qui ne disent rien sur leur ‘position’ entre les extrêmes naturellabo (mais est-ce que ces deux extrêmes ont bien un sens? la plupart des crèmes mélangeant les deux, non?), je pense que je m’attends, effectivement, à une couleur blanc pur. Si tel n’était pas le cas, je me poserais des questions. Après quelques minutes d’intense (?) réflexion/questionnement/doute (« la crème a-t-elle tourné? »), je finirais probablement par me dire que c’est normal… Avec la question qui tournerait en fond régulièrement: « la crème a-t-elle-tourné? »

    Merdum, je suis une consommatrice comme les autres XD

    Répondre
    • Le cosmétologue 1 juin 2012, 0 12 53 06536

      hello rae,

      j’adore!! un super commentaire qui illustre bien le paradoxe de la consommatrice 🙂 qui aborde presque tout avec des espoirs, des envies, des attentes… mais tout en restant lucide 🙂 ( ps:moi aussi, même si j’ai tendance à disséquer tous les produits, je me laisse de temps en temps bercer par les sirènes du marketing 🙂

      Répondre
  • michael 10 janvier 2013, 17 05 05 01051

    Salut,

    Alors moi personnellement, tant que la crème est efficace, tout m’est acceptable. Bon peut-être l’odeur à voir. La couleur n’est pas ma priorité. J’aimerais tellement que les entreprises créent des produits réellement efficaces. Je pense ainsi que malgré un coût en R&D et tout ce qui s’en suit élevé, à la longue, ce serait rentable. Le pubic étant satisfait continuera d’en acheter et être fidèle à la marque.

    mais bon je sais que je vis dans un autre monde, celui de l’honnêteté, alors que nous vivons dans un monde de manipulation…

    Répondre
    • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 0 12 39 01391

      disons que la difficulté provient aussi du fait que la qualité d’un cosmétique dépend d’un nb important de facteurs.

      D’ailleurs une crème efficace, c’est quoi pour toi?

      Restons optimiste, les 2 mondes que tu décris se côtoient 😉

      Répondre
  • Michaek 29 janvier 2013, 10 10 41 01411

    Une crème efficace est une crème qui « réalise » ce qu’elle prodigue

    …p.ex une crème qui est sensé resserré les pores devrait resserrer les pores, mais ceci sans créér un autre problème de peau ou endommagé la peau

    tu vois ce que je veux dire non?

    c est quoi ces critères important pour une bonne qualité ? pourrais tu faire un article stp?

    Répondre
    • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 21 09 37 01371

      oui oui je vois, je voulais juste avoir une idée des attentes que d’autres peuvent avoir vis à vis des produits cosmétiques. Car cela contribue nettement à la qualité de la peau mais doit toujours être accompagnée par des apports nutritionnels suffisants 😉
      je note l’idée d’article 😉

      Répondre
  • michael 29 janvier 2013, 22 10 09 01091

    cool 🙂 merci

    Répondre
    • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 22 10 19 01191

      avec plaisir 😉

      Répondre
  • Lilou 11 février 2013, 17 05 09 02092

    Personnellement, la couleur m’importe peu (même si j’ai une préférence pour les couleurs chaudes justement : beige, rose, abricot, miel… vert, bleu, violet, je ne trouve pas ça très « naturelle » lol)

    En revanche, je n’apprécie pas trop les crèmes opaques, je préfère quand elles sont transparentes, façon fluide ou gel. Peut-être parce que ma peau est grasse et que les crèmes trop opaques me font penser à des « pommades », ultra-riches, « poisseuses »…lol

    Clairement, je préfère l’aspect limpide, avec une belle couleur dorée de miel d’oranger, alala…

    Répondre
    • Le cosmétologue 11 février 2013, 22 10 36 02362

      forcément avec une peau grasse, vous apprécierez davantage les formules légères et légèrement matifiantes…. donc finalement la couleur pourrait vous influencer 😉
      oui une belle couleur dorée de miel d’oranger, oui ça me parle aussi 😉

      Répondre

Soyez chic, laissez moi un commentaire, même un riquiqui…( Les termes* sont requis)

Article Suivant:

Article Précédent:

"Je suis docteur en pharmacie et formulateur cosmétique, je décrypte les cosmétiques et vous donne quelques conseils"
En savoir plus sur moi >>

SUIVRE PAR EMAIL

Pour recevoir les nouveaux articles GRATUITEMENT par email et ne rien rater du cosmétologue, entrez votre email ici :

Vous pourrez vous désabonner à tout moment

AVERTISSEMENT

Les opinions exprimées sur ce blog n'ont aucun caractère officiel et ne reflètent que l'opinion personnelle de leur auteur. Des erreurs sont possibles. Ces informations ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Le médecin est seul apte à poser un diagnostic et à soigner.

commentaires récents

  • Le cosmétologue Bonsoir ben, Vous êtes la 3ème personne à me faire la remarque…. ... – 11/02/13 23:32
  • Le cosmétologue indépendamment de cet aspect, je trouve que c'est intéressant, c'est encore mieux ... – 11/02/13 23:32
  • Lilou Dans une agence, autant dire qu'on ne fait que reprendre le discours ... – 11/02/13 23:19
  • Le cosmétologue ah ma chère lilou, une peau lisse est tout à fait possible... ... – 11/02/13 22:55
  • Le cosmétologue bonsoir charlotte, pour des hydrolats, cela n'est pas aisé...il faut se fier ... – 11/02/13 22:44
  • Le cosmétologue forcément avec une peau grasse, vous apprécierez davantage les formules légères et ... – 11/02/13 22:36

SUIVRE PAR HELLOCOTON