Comment l’alcool dans les cosmétiques peut vous abimer la peau?

Comment l’alcool dans les cosmétiques peut vous abimer la peau? post image

Cher lecteur,

Ceux qui me lisent depuis un petit moment, savent qu’entre l’alcool et moi, il n’y a pas d’histoire et il n’y en aura probablement jamais, c’est simple, je n’en bois pas. Pourquoi ? Certainement en raison du fait que d’une part, mes parents n’en boivent que très rarement, me conduisant par mimétisme à suivre leur exemple ( oui je sais je suis un fils modèle )…. Et que d’autre part, en raison des nombreuses campagnes de sensibilisation aux dangers de l’alcool auxquelles j’ai pu participer: « attention à l’alcool, vous risquez ceci, attention à l’alcool, vous risquez cela »… (j’ai du le répéter au moins 500 fois….si ce n’est plus), je me suis autoprogrammé pour prendre mes jambes à mon cou devant la moindre goutte d’alcool…  Un pur réflexe pavlovien

Mais conséquence : Je suis devenu socialement inapte…. Celui qui demande un jus de fruit à une soirée branchée où le champagne coule à flots, c’est moi. Celui qui « rince »  les chocolats Ferrero « mon chéri » avant de les manger (absolument ridicule !!) pour ôter toute trace d’alcool , c’est encore moi….

Mon début d’ivresse

Bon alors, tu n’as jamais bu d’alcool de toute ta vie ?oh si, j’ai tout de même testé… oui, j’ai déjà bu de l’alcool…… ou plutôt du….. Cidre doux (mais si, c’est de l’alcool même à 7% … on ne se moque pas…). Je m’en rappelle encore…Quelques gorgées de cidre… et 5 minutes plus tard, je suis devenu rouge comme une tomate avec en prime de grosses bouffées de chaleur… sans parler du fait que je commençais à raconter un peu n’importe quoi…on aurait cru une ménopause précoce chez un homme (je ne parle que des bouffées de chaleurs évidemment…) Encore quelques gorgées et je me serai probablement retrouvé debout sur la table pour une séance de strip tease déjanté 🙂

Comment fais-tu lors des célébrations, des fêtes ? Et bien, je ruse tout simplement. Tiens par exemple, pour fêter ma soutenance de thèse de doctorat en pharmacie, j’avais prévu une bouteille de « Champomy », que j’avais, légèrement « customisé » en remplaçant l’étiquette originale par une étiquette de champagne spécialement crée pour l’occasion… et que j’ai ensuite discrètement placé parmi les autres bouteilles de « vrai »champagne… et voilà ni vu ni connu… je t’embrouille 🙂

cidre alcool cosmetiques

Et l’alcool en cosmétiques ?

Ouf, cette question arrive au bon moment, sans quoi, j’aurai été contraint de vous raconter comment je me suis payé le pire moment de solitude à cause d’un verre de champagne….

Alors, revenons à notre sujet de base : l’alcool, ou l’alcool éthylique ou l’éthanol en cosmétique, dans les crèmes, les lotions, les parfums etc… Ce n’est pas nouveau, on en trouve effectivement dans bon nombre de formulations et pour cause, ce produit très bon marché et incolore (utile pour contrôler la couleur finale du cosmétique, voir article ici) est largement employé à tout va, pour:

– Procurer à l’application une sensation de fraîcheur immédiate grâce à son caractère volatil. Cette fraîcheur instantanée apporte, en effet, une impression vivifiante utile notamment sur des produits qui revendiquent un effet kiss cool…

– Ses propriétés antiseptiques utilisées notamment dans les formulations bio à des concentrations élevées, afin de remplacer les conservateurs non autorisés, en favorisant ainsi une bonne conservation du produit, ce qui à mon sens est une aberration…. Car c’est choisir une solution de facilité au détriment de la consommatrice…

– Ses propriétés astringentes sur les peaux grasses, en quête de  peau purifiée… pour une sensation de pureté éphémère…

– Ses propriétés de solubilisation et de stabilisation d’actifs comme la caféine dans les produits amincissants pour éviter sa cristallisation et donc garantir son efficacité et faciliter son passage transcutanée ou comme les structures liposomales, afin d’en garantir leur stabilité. L’alcool permet également l’extraction d’actifs très intéressants en cosmétique, et sert évidemment de solvant ou de véhicule pour la composition des parfums.

 

minceur cellulite jambe

 

Alors l’alcool, bon ou pas ?

Soyons clair, l’alcool est par nature desséchant, irritant, et peut notamment provoquer sur des peaux sensibles, picotements, dermites et rougeurs… L’alcool perturbe le film hydrolipidique et peut fragiliser ainsi l’épiderme, par contacts répétés sur la même zone… La peau ne joue plus alors son rôle de protection de manière optimale, et peut laisser passer des substances indésirables : mesdames, et messieurs, vous vieillirez donc plus vite….

Attention, donc aux produits fortement alcoolisés comme certains toniques, ou les parfums que l’on vaporise allégrement sur la peau….tous les jours….

A priori, de nombreuses études sur l’influence de l’alcool en application ont été menées, les premières conclusions sont très prudentes et d’autres n’ont pas encore été publiées….Mais le seront-elles vraiment un jour? Imaginez un instant, si l’alcool était interdit en cosmétique, ce serait l’apocalypse !!! L’iceberg du Titanic…. Pire que le scandale des parabens… La plupart des parfums seraient retirés de la vente…C’est toute l’industrie cosmétique qui serait touchée….Les séphoras, et autre marrionnauds seraient pris d’assaut pour sauver les derniers exemplaires de son parfum favori…. encourageant la création en parallèle d’un marché noir du parfum alcoolisé…

(Chuchotement, tout en veillant à être le plus discret possible) Hé toi ? Tu as quoi ? Moi ? J’ai 2 Chanel N°5 avec A (oui, car prononcer le mot Alcool en entier serait devenu une pure hérésie) … ok  je t’échange un Shalimar avec A contre ton Chanel N°5 avec A ?…. Non pas d’accord !!! Mon Chanel N°5 a plus de A que ton Shalimar… Ok, je te donne un Shalimar avec une bouteille de vodka, ça te va ?… Délirant, n’est-ce pas ?

Petite note : (on ne sait jamais), la discussion précédente au sujet des 2 parfums est évidemment fictive, irréelle, impossible, imaginaire, inventée, hypothétique, fabriquée, absurde, impensable, inconcevable, irrationnelle, insensée, saugrenue (je continue ?….) et ne saurait être prise au sérieux notamment en ce qui concerne la teneur en A (chut !!) des 2 produits cités…. A bon entendeur 🙂

bouton secoursAlors que faire ?

On supprime tout produit avec de l’alcool ? Evidemment que non, car il reste à ce jour indispensable pour solubiliser et extraire des actifs vraiment efficaces, sans parler de son utilité sur les petits boutons. Vous vous en doutez bien, c’est surtout une question de dosage… Un peu d’alcool, c’est bien, beaucoup… bonjour les dégâts !!! (Je ne me souviens même plus d’où vient cette expression un peu ringarde… des avis? vikie ? sylvianne ? cathia ? lam ? une idée ?)

Allez, on sort les éthylotests et on souffle bien fort….

1) Surveiller vos produits en vérifiant que l’alcool ne se trouve pas en position haute dans la liste INCI (sous le nom alcohol) , les cométiques bio avec de l’alcool comme conservateur, (alcool en 3ème position par ex) sont à utiliser avec prudence pour celles qui sont sensibles. Soyons tout de même juste et apportons une nuance : cet alcool peut être compensé par l’ajout d’actifs hydrants, de corps gras nourrissants, partiellement ou totalement, mais les peaux sensibles devront rester vigilantes… Par contre, si l’alcool se trouve en quantité moindre, c’est-à-dire plus bas dans la liste, cela ne posera pas trop de problème et vous permettra de bénéficier d’actifs vraiment intéressants sans le coté desséchant. Dans mes formules sur mesure concoctées spécialement pour mes clientes privées, je n‘utilise pas d’alcool directement mais peut être amené à incorporer un actif solubilisé dans de l’alcool, (quoique à faible dose) toujours dans ce souci d’efficacité en limitant les effets négatifs. Donc attention aux discours faciles, tout n’est jamais noir ou blanc, bio ou pas…

2) Pour les sujets à peaux grasses, utiliser ce genre de produits de manière moins régulière, d’autant plus que l’utilisation excessive de produits alcoolisés aurait un effet contre productif en décapant votre peau et en stimulant la production réactionnelle de sébum… en créant un cercle vicieux…un peu embêtant ( quel doux euphémisme !!!)

3) Si vous souhaitez absolument vous parfumer à même la peau, (quelle idée) l’idéal est d’ alterner les zones à parfumer, 1 jour les poignets, 1 jour le cou… C’est comme mettre sa peau en jachère …ou si vous voulez absolument parfumer la même zone, ne le faites pas tous les jours étant donné la tenue de certains parfums… ou éventuellement appliquez au préalable sur la zone à parfumer un peu d’huile, ou une crème sans parfum, avant de parfumer cette zone. La couche de crème ou d’huile déposé au préalable jouera le rôle d’une protection pour atténuer l’action irritante de l’alcool sur votre peau.

4) Chez les nouveaux nés, les enfants qui ont la peau fine, délicate, évitez tout produit contenant de l’alcool, leur peau immature est en effet très perméable et peut laisser passer l’alcool qui se retrouverait ainsi dans leur organisme, c’est d’ailleurs au cours de mon stage à l’hôpital pédiatrique Robert Debré en 5ème année que je l’ai appris. L’alcool sur la peau d’un bébé peut en effet provoquer un coma éthylique !!! Un produit anodin pour vous peut se révéler dangereux pour vos petites têtes blondes ( euh toutes les couleurs..) d’où l’importance d’utiliser des produits spécialement formulés pour eux.

 

Dernier point avant de vous laisser…  Je lis souvent cette erreur sur certains blogs, attention à ne pas confondre alcohol et d’autres ingrédients associés au terme alcohol, comme cetearyl alcohol , béhenyl alcohol, etc… ce ne sont pas des alcools à proprement parler mais des alcools gras qui sont utilisés pour apporter de la texture, de la viscosité, de l’émollience etc… Oui je sais, c’est bien compliqué tout ça, mais surtout n’allez pas croire que ce sont des pièges élaborés spécialement pour induire en erreur la consommatrice que vous êtes, c’est juste une question de terminologie… Mais ça, nous le verrons ensemble sur un autre article.

Voilà, alors, et vous ? vous avez expérimenté l’effet dévastateur de l’alcool sur votre peau ou vous avez une peau en kevlar qui résiste à tout ? …  Faites-vous attention à la présence d’alcool ? Vous avez des anecdotes à partager en ce qui concerne l’alcool ? à vos plumes !!! 

Rendez-vous sur Hellocoton !
{ 136 commentaires… add one }
  • Manon 25 mai 2012, 0 12 02 05025

    Du coup comment reconnaître l’alcool? C’est écrit « alcool » tout simplement ?

    Parenthèse : je me sens moins seule car mes parents aussi ne boivent jamais d’alcool du coup j’en bois vraiment rarement (en soirée quand il fait chaud je préfère me désaltérer avec un jus frais plutôt qu’avec un verre de vodka). Rajoutons à cela le fait que le champagne/mousseux me donnent des migraines et je passe pour une jeune fille coincée à chaque pot/verre levé. Mais ça va, je le vis bien.

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 0 12 07 05075

      bonsoir manon, oui l’alcool est désigné par le terme alcohol tout simplement 🙂
      boire de l’alcool est souvent aussi imposé par la pression sociale, à laquelle toi et moi sommes assez indifférents 🙂 on peut effectivement être sympa, amusant sans verre de champagne à la main 🙂 c’est certain 🙂

      Répondre
  • annmatmac 25 mai 2012, 0 12 31 05315

    J’ai bien ri en lisant le début de l’article!!! On dirait moi… mais je n’ai jamais fait le coup de Champomy!!
    Je revendique haut et fort ma non-consommation quitte à faire partie des « gens-qui-ne-boivent-pas-mais-qui-s’amusent-quand-même »! Car sincèrement, on s’amuse vraiment quand on a la tête dans la cuvette???
    Je suis sûre aussi que mon foie (et mon cerveau) me disent merci… Pas de Korsakoff, enfin j’espère!

    Le reste est très instructif aussi!

    L’alcool j’en utilise pour mon boulot d’infirmière mais peu dans mes cosmétiques… enfin je pense!

    D’ailleurs, petite parenthèse: la solution hydro-alcoolique qui est censée remplace un lavage de main, impossible de l’utiliser!! Au bout d’une application, j’ai la peau rouge… et je file me laver les mains! Vous avez dit efficace la SHA???

    Merci pour ce bel article.

    Biz.

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 0 12 51 05515

      bonsoir annatmac, bon ça fait toujours plaisir de voir que d’autres partagent les mêmes convictions 🙂 je suis tout à fait d’accord avec toi: gens-qui-ne-boivent-pas-mais-qui-s’amusent-quand-même !!!!
      oui pour le gel désinfectant, etc… je l’avais oublié !!!très bel exemple!!! quand je vois toutes ces femmes qui utilisent ces produits et qui se plaignent d’avoir les mains sèches voire irritées…. 🙂
      merci encore 🙂

      Répondre
      • annmatmac 25 mai 2012, 0 12 55 05555

        On va créer le club des « Pro-Champomy » alors??? 😉

        Biz et bonne nuit!

        Répondre
        • Le cosmétologue 25 mai 2012, 1 01 02 05025

          avec plaisir 🙂

          Répondre
  • Happytime 25 mai 2012, 0 12 43 05435

    Hello! super article! mais j’adore ton blog en général! j’y apprend plein de trucs, notamment le point sur l’alcool et les bébés! Dingue!

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 0 12 52 05525

      bonsoir céline, merci, oui le coma éthylique chez un bébé, j’ai vu ça à l’hôpital, ça a été un vrai choc pour moi…

      Répondre
  • La Ménagère Trentenaire 25 mai 2012, 0 12 43 05435

    Il me semble que c’est « 1 verre ça va, 2 bonjour les dégâts ! »

    Alors moi, quand j’étais ado, quand j’avais les cheveux gras et pas le temps de les laver, je passais un coton imbibé d’alcool dessus pour les assécher. Bouuuuh, pas bien !

    Sérieux, tu retires l’alcool des Mon Chéri ? oO Et les babas au rhum ? Les tiramisus ?

    Je note qu’il faudra que je ruse pour te mettre de l’alcool l’air de rien dans un verre… (Ben oui quoi, je ne veux pas te rater sur une table en plein strip-tease. :D)

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 0 12 56 05565

      ah sylvianne, oui l’alcool sur les cheveux, c’est pas bien !!!! oui tu as raison bouh!!!! bon en même temps, il ya des cas de force majeure 🙂
      oui vraiment, je retirais l’alcool des mon chéri… bon je sais que c’est ridicule mais que veux tu le chocolat… impossible d’y résister 🙂
      le reste j’en mange pas vraiment 🙂
      bon je vais devoir ouvrir l’oeil avec toi alors 🙂

      Répondre
      • La Ménagère Trentenaire 25 mai 2012, 1 01 02 05025

        Oh, si tu savais les trucs ridicules que je peux faire… Je me demande bien qui est le plus bizarre. 🙂

        Répondre
        • Le cosmétologue 25 mai 2012, 1 01 03 05035

          bon donnes des exemples…. on verra qui est le plus bizarre 🙂

          Répondre
          • La Ménagère Trentenaire 25 mai 2012, 1 01 10 05105

            Tu vas te foutre de moi, mais tant pis : je coupe les bouts des cornichons, des radis, des saucisses… C’est plus fort que moi, je ne peux pas manger un bout !

            Répondre
            • Le cosmétologue 25 mai 2012, 1 01 14 05145

              mais non, sylvianne, je peux rigoler mais je ne me moque pas 🙂 ( presque jamais)
              et puis, les bouts… ça va..pas ridicule du tout 🙂 non, non, il y plus ridicule, tu ne nous caches rien j’espère 😉

              Répondre
              • La Ménagère Trentenaire 25 mai 2012, 8 08 05 05055

                Tu penses bien que ça ce n’est qu’un seul détail. J’ai tellement d’autres manies bizarres…. Il paraît qu’on ne s’ennuie pas avec moi. 🙂

                Répondre
                • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 02 05025

                  ben? où sont les autres manies?????? je suis certain que l’on ne peut pas s’ennuyer avec toi… je commence à te connaitre:)

                  Répondre
                  • La Ménagère Trentenaire 25 mai 2012, 22 10 09 05095

                    Bon, une dernière et ce sera tout pour le moment. Faut que je laisse du suspense.

                    Alors j’ai un estomac un peu broyé parce que j’ai des manies alimentaires trèèèès particulières. Quand j’étais petite déjà, je faisais des concours avec ma soeur de celle qui mangera le plus de moutarde à la cuillère, et j’étais très forte !
                    Après, ado, je mangeais des Krisprolls que je remplissais de vinaigre.
                    Et maintenant, je mange les chips baignées dans un bol de vinaigre de bocaux de cornichons…

                    Bon euh, je sors sinon tu vas avoir peur ! 😀

                    Répondre
                    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 17 05175

                      ahah sylvianne, rien que de lire ton estomac, j’ai des aigreurs d’estomac… oui, tu as raison, c’est pas mal comme manie; chapeau là!!!

  • Sherardia 25 mai 2012, 0 12 44 05445

    « Un verre ca va, 3 verres: bonjour les dégats! » C’était un campagne de « publicités » menée par un organisme de santé publique vers le début des années 80 (83 ou 84, de mémoire). Un pur matraquage dont on conserve les séquelles 30 ans plus tard ^_^
    Pitite question technique: est ce que « Alcohol » signifie forcément ethanol (quand il est écrit tout seul dans la liste INCI) ou bien ce terme peut-il cacher d’autres solvants alcoolisés comme le méthanol par exemple?

    Sinon, moi non plus je ne bois pas, exceptionnellement un verre de blanc moelleux ou de rouge millésimé (pour les antioxydants, héhé), mais une de mes tantes était tellement accro qu’elle buvait même son eau de Cologne é_è

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 1 01 01 05015

      bonsoir sherardia, oui ça doit être ça !!!
      alcohol ou alcohol denat désigne l’éthanol, après c’est une question de réglemntation, mais à ma connaissance, ce terme ne regroupe pas tous les autres alcools,par ex pour le méthanol,ce serait le methyl alcohol.

      quoi?? boire son eau de cologne… on aura tout vu, il faut le faire quand même 🙂

      Répondre
  • Rae 25 mai 2012, 1 01 45 05455

    Je n’ai jamais eu de problème avec l’effet de l’alcool sur ma peau, mais je me parfume très peu (pour ne pas incommoder les personnes qui n’aimeraient pas mon parfum) et ma peau résiste à beaucoup de choses, sauf au soleil et à un shampoing auquel je suis soudainement devenue allergique.
    Il est super ce blog, on apprend beaucoup en ne voyant pas le temps passer.

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 01 05015

      bonsoir Rae, tu as de la chance d’avoir une peau « résistante » à presque tout 😉 merci encore pour le compliment 🙂

      Répondre
  • Silana 25 mai 2012, 7 07 40 05405

    Je suis de celles qui essayent de ne pas avoir d’alcool dans leurs cosmétiques. Sinon, bonjour les plaques de peau sèche que j’ai. Ca a été le cas dernièrement avec le sérum Liérac mais j’avais déjà jeté la boîte et je n’ai pas pu vérifier si c’était bien l’alcool qui était en cause.

    Quant à l’alcool à boire, j’en bois mais avec modération. J’habite une région viticole, et je trouve ça passionnant d’écouter les vignerons nous parler cépages, ensoleillement, terre etc avant de pouvoir déguster leurs vins et d’y chercher des arômes connus.

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 55 05555

      Ah oui Silana, il me semblait avoir retenu que toi et l’alcool n’étaient pas très amis :), c’est vrai que même si je ne bois pas, je comprends ce que tu veux dire, je suis assez friand des histoires de chaque crus 😉

      Répondre
  • kinder bueno 25 mai 2012, 8 08 12 05125

    Coucou je viens de découvrir ton blog et c’est une mine d’informations! Mais je ne comprends pas pourquoi dans les lotions pour peau grasse il y a autant d’alcool?! c’est uniquement pour l’effet astringent ?!
    Merci pour ce blog cher confrère 🙂 (bon meme si j’exerce en tant que phcien biologie le monde de la cosmeto me fascine)

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 25 05255

      bonsoir kinder bueno… rassures moi tu ne t’appelles pas kinder bueno quand même…. 😉 à moins que tu ne sois une accro;) chère conseur, je suis ravie de voir d’autres pharmaciens sur mon petit blog, ça me fait bigrement plaisir.. en fait pour l’alcool, c’est vraiment pour avoir cet effet astringent à effet immédiat,doublé de l’effet rafraichissant.. c’est, et je le comprends, le résultat final, immédiat qui préoccupe les sujets aux peaux grasses… ensuite il y a le coût…c’est une matière première très très bon marché 🙂 après personellement, en formulation, je n’aime pas utiliser l’alcool, je le fait quand vraiment, j’ai besoin de stabiliser un actif etc… mais je préfère éviter en général 🙂
      merci encore chère consoeur 🙂

      Répondre
      • kinder bueno 26 mai 2012, 2 02 59 05595

        Alors Kinder bueno vient du fait que pendantt tte ma 5AHU (décidément cette année nous marque à vie!) je mangeais tous les jrs un kinder bueno et les ide m’ont surnommé « kinder »
        Donc c’est bien ce qu’il me semblait l’alcool n’a pas d’indication ds le traitement de la peau grasse (à long terme), mais bon au vu du gd nombre de produits contenant de l’alcool,destiné à ce type de peau, je commençais à me poser des questions … tu as répondu à mes interrogations…Merci 🙂
        Confraternellement, Aurélie

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 36 05365

          ah oui cette sacrée 5 ème année!!! on aurait tellement d’anecdotes à raconter 🙂
          je t’en prie, au fait tu exerces dans un labo privé? hôpital?
          christopher

          Répondre
          • kinder bueno 26 mai 2012, 20 08 05 05055

            Maintenant dans un labo privé en Martinique c’est plutôt cool ça me change de bdx et de ses habitants aigri dès le lundi matin 7h 🙂
            Ton métier doit être très passionnant si je n’avais pas réussi l’internat j’aurais choisi cette voie mais bon tout n’est pas tt rose je suppose…tu as choisi la branche industrie?

            Répondre
            • Le cosmétologue 1 juin 2012, 0 12 47 06476

              effectivement, c’est plutôt cool 🙂 oui j’avoue que j’aime bcp ce que je fais mais comme tu l’as dit, tout n’est pas toujours rose, des clients (marques) qui ne voient que le coté marketing et qui oublient un peu les clientes 😉 oui j’ai choisi la branche industrie ( galénique et formulation cosmétique), moi aussi j’avais hésité, j’avais opté pour l’internat au début, comme quoi…

              Répondre
  • Vikie 25 mai 2012, 8 08 40 05405

    Zut, nous ratons la séance de striptease ^^
    Quand à la remarque sur l’alcool ‘un peu ces bien beaucoup c’est mal’, ça me dit très vaguement quelque chose, mais je suis à cette heure çi incapable de me rappeler d’où ça vient…
    Concernant le fond de l’article, je ne m’étais jamais posé la question de l’alcool dans la composition des cosmétiques, mais ça me semble intéressant de m’y pencher un peu plus dessus pour comprendre mes crises ‘d’allergies/dessèchement cutanés’… je suis justement à la recherche du produit incriminé… du reste j’ai commencé à changer ma routine beauté…. au fur et à mesure des fins de pots….
    Quand à la conssomation d’alcool, je ne me suis jamais retrouvé soule… la faute à mon grand-père, amateur de bon vin, qui m’a appris dès mon adolescence à gouter le vin rouge et apprécier les différentes saveurs, et même les retrouver (même si je ne suis pas aussi douée que lui). C’est restée, et du coup, il m’arrive de boire un verre (voire deux), mais toujours de la qualité…. ce qui m’a valu une fois en soirée (avec un super cidre Breton et des galettes bretonnes) un ‘Mais tu sais qu’il y a de l’alcool dans le cidre ? Tu bois de l’alcool TOI ?’… sachant que la fille qui m’a dit ça faisait partie de mon cercle d’amis proche…. un preuve que je bois beaucoup en communauté ^^ ça les marques tellement qu’ils retiennent que je suis celles qui ne bois pas d’alcool. Pareil, en soirée, que je sois le conducteur ou non, je ne bois pas d’alcool, car je n’ai pas toujours confiance dans les conducteurs et leur résistance à ne pas boire dans la soirée. Du coup, c’est moi qui ramène tout le monde ^^ je préfère rentrer en vie ^^
    Bref, je reviendrais ce soir ^^

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 37 05375

      quoi? toi aussi, la séance de strip tease….mais il n’y a rien à voir, je ne suis pas un chippendale 🙂
      oui l’expression, un peu c’est bien, beaucoup… ça viendrait d’une campagne des années 80 apparemment.. toi qui a des pbs de dessèchement cutané, tu as intérêt à surveiller le taux d’alcool 🙂 bon, décidément, bcp de points communs, car une autre raison de mon refus d’alcool : le pb de confiance par rapport à la conduite, oui parfaitement 🙂 je préfère compter sur moi 🙂 parce que c’est bien connu, ne jamais croire qqn qui a bu 😉

      Répondre
      • Vikie 25 mai 2012, 23 11 59 05595

        Je confirme à 100%, je ne fais jamais confiance… sauf à quelques amis qui sont comme toi et ne boivent pas une goutte d’alcool, là je me lâche (enfin c’est relatif car je préfère me limiter à 2 verres maxi d’alcools légers.. voire même en Allemagne, je me contente de l’Apfelschorle, c’est couleur jus de pomme/bière, c’est gazeux, ça ressemble à de la bière, mais c’est sans alcool et tu n’en trouve pas en France, donc quand je suis là bas, je consomme que cette boisson et je passe pour un extraterrestre, car c’est la boisson des enfants ^^…)

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 mai 2012, 0 12 11 05115

          bon, grâce à moi, les autres peuvent se saouler sans pb…. enfin… je comprends enfin pourquoi on m’invite tant à ces fêtes 🙂
          ah!! donc tu bois en fait le champomy allemand… 🙂 encore une autre extraterrestre 🙂

          Répondre
          • Vikie 26 mai 2012, 8 08 26 05265

            C’est un peu ça ^^ sauf que là nous rentrons tous en métro et à pied, donc le SAM n’est pas nécéssaire… mais si moi je veux encore comprendre ce qu’ils me racontent à la fin de la soirée, c’est 0 alcool…. imagine un peu … déjà la barrière de la langue, mais ajoute un pet dans le casque, et c’est fini tu ne comprends plus rien de ce qu’ils disent….. maintenant, c’est 0 alcool en Allemagne, au moins je peux comprendre et répondre

            Répondre
            • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 37 05375

              oui pas bête…Ich verstehe 🙂 ( hola, je ne suis même plus sur de la conjugaison…. trop longtemps l’allemand et moi 🙂

              Répondre
              • La Ménagère Trentenaire 26 mai 2012, 18 06 55 05555

                Il me semble bien que c’est ça la conjugaison. Mais bon, il n’y a qu’à la dernière année où je commençais à en comprendre les bases, alors… 🙂

                Répondre
                • Le cosmétologue 1 juin 2012, 0 12 42 06426

                  comme quoi, il faut vraiment pratiquer….. 😉

                  Répondre
              • Vikie 27 mai 2012, 0 12 42 05425

                ^^ pas mal, de bons restes des cours d’allemands ?

                Répondre
                • Le cosmétologue 1 juin 2012, 0 12 57 06576

                  ah si seulement, j’en avais plus… non vraiment il faut pratiquer…j’adore l’allemand, et surtout la grammaire allemande (oui je sais je suis fou 😉 )

                  Répondre
  • MarieJ 25 mai 2012, 9 09 05 05055

    🙂 En effet, la petite précision sur les alcools gras est la bienvenue, parce que des énormités sur le sujet… on en a lu !!!!

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 38 05385

      oh que oui, marie, j’en ai lu pas mal, et j’avoue ne pas avoir osé commenté ces petites erreurs.. 😉

      Répondre
      • Vikie 25 mai 2012, 23 11 54 05545

        J’ai appris une chose, je ne connaissais pas la différence entre les alcools gras et les autres, j’me coucherais moins bête ^^

        Répondre
        • Le cosmétologue 25 mai 2012, 23 11 58 05585

          bon ben il me reste plus qu’à l’écrire cet article sur les alcools gras 🙂

          Répondre
          • Vikie 26 mai 2012, 0 12 00 05005

            Yes, je valide ^^

            Répondre
  • Histoiredepots 25 mai 2012, 9 09 30 05305

    Moi non plus je ne bois pas d’alcool, dans une région où c’est pratiquement une norme à chaque repas de famille + week-end… Autant dire que je passe pour une intruse (doublée d’une associale) mais lorsque je rajoute que je n’aime pas les bulles (donc pas de coca), je passe carrément à la case « extraterrestre ».
    Bref, concernant ton article, merci pour ces précisions. Quand j’entends des anneries du genre les alcools gras sont à mettre dans le même sac que l’alcool simple, j’ai parfois envie de me balader au bout d’une corde (j’exagère à peine).
    J’avais déjà supprimé les alcools de ma routine soin (ma peau ultra sensible me rappelle déjà si la compo contient de l’alcool – quoique je ne comprends pas bien l’intérêt de cet ingrédient dans une formulation soit disant pour peau sensible ?!), mais je ne me passe pas de parfum… contradiction, quand tu nous tiens !

    Bonne journée 🙂

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 41 05415

      oui extraterrestre c’est ça, on me regarde avec des yeux ébahis.. qui veut dire : « oh là lui il doit être coincé… 🙂  »
      l’alcool dans un produit sensible peut être justifié par ex, je travaille en ce moment sur un produit pour peau sensible, j’ai un actif très efficace, qui est à base alcoolique, j’en mets 2%, et compense avec d’autres ingrédients 🙂

      Répondre
  • Aurore z 25 mai 2012, 9 09 32 05325

    Hello, très, mais alors très intéressant ton article.
    Je vais de ce pas retourner tout mes produits histoire de vérifier. Y compris ceux de ma fille.
    En général je me dirige plutôt vers les « sans alcool » pour les déo notamment mais c’est vrai que pour le reste…
    Merci

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 43 05435

      merci aurore z 🙂 attention, je ne veux pas non plus créer de panique, c’est juste que je préfère que chacune d’entre vous puissiez mieux comprendre vos produits et surtout les raisons d’une incompatibilité entre votre peau et le produit… 🙂

      Répondre
  • Lae 25 mai 2012, 10 10 36 05365

    J’aime vraiment beaucoup tes intros, tu as une sacrée plume et ma foi très rigolote et on en apprend un peu plus sur LE cosmétologue ^^

    Moi j’ai eu ma grande époque « étudiante » = comprendre soirées alcoolisées à ne plus savoir où on habite = résultat à 30 ans maintenant c’est 1 verre voire 2 grand maximum pour ne pas finir au lit à 8h le soir :p

    Finie mon intro à moi, j’apprends donc l’utilité de l’acool dans mes produits, chose que j’avais du mal à appréhender jusque là….mais Maryline avait-elle tort de se coucher avec 1 goutte de Chanel alors ???
    J’aime les parfums mais pour moi c’est limite le petit plus à ne pas trop user dans la vie de tous les jours, je me rends compte que souvent j’en mets pour des occasions….le reste du temps j’en mets 1 fois voire 2 par semaine…..

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 47 05475

      merci lae, ma plume? et bien si tu savais, j’aimerais avoir nune plume plus fluide, plus littéraire, mais bon je reste un scientifique… avec mes gros sabots 🙂 ( j’aime bien aussi ton intro 🙂 dans ce que tu me dis, ça me semble très sensé et raisonnable 🙂 c’est le chanel N° 5? j’ai bcp de mal avec ce parfum, je le trouve vraiment trop lourd 🙂 je préfère chance 😉

      Répondre
      • Vikie 25 mai 2012, 23 11 51 05515

        Le Allure est pas mal 3 jours après l’application ^^ (oui j’ai honte, la vendeuse m’a parfumée, et j’ai eu des nausées pendant 3 jours tellement le parfum est fort…. le troisième jour ça sentait bon sans être prise de tête…)

        Répondre
        • Le cosmétologue 25 mai 2012, 23 11 57 05575

          ah oui allure ( je connais que la version homme 🙂 chaque parfum évolue tellement différemment selon la peau de chacun 🙂

          Répondre
      • Lae 26 mai 2012, 11 11 45 05455

        rhoooo comment ne pas aimer chanel number 5 rhooooo ^^
        bon moi je suis surtout kenzo (flower & love) que j’achète souvent en aéroport dc 1 fois/an…. mais chance je ne connais pas vois-tu et mon homme étant ysl ou klein…..chance ?? (j’irai jeter un nez dedans ^^)

        oui eh bien les sabots c’est pas mal aussi tu sais au moins où tu marches quoi….

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 42 05425

          kenzo (flower oui, oui je le trouve vraiment agréable:) chance est assez léger je trouve… ( celui de ma soeur et de ma mère 🙂
          oui les sabots, je sais ou je marche, et on me voit aussi arriver de loin 🙂

          Répondre
      • Beauté Coréenne 28 mai 2012, 14 02 57 05575

        Heyy mais ça papote par ici !! ^^
        Ouh là là, si, je t’assure que tu as la plume Chris ! ou plutôt, tu écris autant que tu es bavard en vrai !! ehehehe 🙂

        Répondre
        • Le cosmétologue 1 juin 2012, 16 04 52 06526

          oh oui!!! ça papote 😉 oh une plume à mon image? oui je suis bavard…. c’est le pb, je sais quand je commence… moins quand je finis 😉 mais beauté coréenne, tu vas devoir me supporter encore longtemps 🙂

          Répondre
  • Elli 25 mai 2012, 10 10 41 05415

    Hello ,moi aussi je suis O alcool – et ou on est vraiment mal vu et quelle pression sociale – mais je ne cède pas ! Je suis contente de voir qu’on est d’autre dans ce cas là car à voir les yeux écarquillés des gens quand je leur dit j’ai l’impression d’être unique (et dingue) ! Et oui pas d’anecdote de grosse murge à raconter LOL Enfin pour les cosmétiques en revanche, il m’arrive d’en utiliser, notamment pour assécher des boutons (efficace mais pas bien ,j’ai compris !!)
    Bonne journée ensoleillée !

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 52 05525

      bonsoir Elli, oui oui ne cédons pas!!! on fait ce qu’on veut 🙂 et oui les produits asséchants pour boutons sont très utiles, ça reste occasionnel donc sans grande gravité… 🙂

      Répondre
  • Sab Est Vernie 25 mai 2012, 10 10 44 05445

    o_O’ Je ne savais pas qu’on pouvais « rincer » les mon chéri ! Mais tu mange quand même pas la cerise du coup si ?
    Sinon c’est bien drôle d’imaginer ta ruse du champomy, un peu moins d’imaginer qu’il y a peut-être plein d’alcool dans mes crèmes, je n’avais jamais regardé (honte sur moi). A ma décharge, je n’en utilise pas beaucoup on va donc dire que je suis moins à risque que certaines…

    Pour la pub, je n’ai pas réussi à la retrouver mais c’était un spot de la sécurité routière il me semble, qui disait « un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts » (j’ai quand même retrouvé ça : http://www.leblogducommunicant2-0.com/wp-content/uploads/2011/10/Alcool-1-verre-ca-va.jpg) Enjoy !

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 58 05585

      hello sab, et oui les mon chéris se rincent, pas facilement mais avec un peu de patience, c’est possible…. bravo pour la pub!!! tu es la plus forte, avoir retrouver l’affiche, c’est fort 🙂

      Répondre
  • Audrey by Audrey 25 mai 2012, 11 11 40 05405

    Alors là je suis d’accord avec toi mais qui a eu l’idée de mettre de l’alcool dans des chocolats, c’est vraiment gâcher le chocolat!
    Il m’arrive de boire un peu d’alcool mais juste pour des occasions un verre de vin ou de champagne mais jamais pour me souler et c’est très rare au final!
    Dans les cosmétiques j’avoue ne pas faire vraiment attention à la présence d’alcool mais tu me fais penser que les produits à effet frais qui doivent en contenir beaucoup j’ai du mal avec, trop froid limite brulure c’est désagréable.

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 21 09 59 05595

      Audrey, oui parfaitement, quelle idée de mettre de l’alcool dans des chocolats 🙂 oui l’effet froid peut être désagréable mais n’est pas forcément lié à l’alcool, il y a d’autres moyens encore.. 🙂

      Répondre
      • Vikie 25 mai 2012, 23 11 48 05485

        Tu as la possibilité d’avoir de l’huile essentielle de menthe qui a un effet coup de fraicheur… qui si la menthe est trop concentré, peux vraiment virer à la brûlure…. En particulier une crème jambe lourde de Daniel Jouvence, qui a un effet coup de froid vraiment trop prononcé pour moi)

        Répondre
        • Le cosmétologue 25 mai 2012, 23 11 53 05535

          oui,oui quoique en formulation, on utilise plus du menthol, ( la molécule extraite) au lieu d’utiliser l’huile essentielle 🙂 ( vikie tu es douillette en fait 🙂

          Répondre
          • Vikie 25 mai 2012, 23 11 55 05555

            douillette, peut-être bien en fait, surtout avec certaines huiles essentielles qui n’ont rien à faire dans certains cosmétiques… un gel douche par exemple…. à la lavande

            Répondre
            • Le cosmétologue 25 mai 2012, 23 11 59 05595

              tu n’aimes pas la lavande ?…. 🙂

              Répondre
              • Vikie 26 mai 2012, 0 12 02 05025

                Si j’adore sauf quand l’HE est trop dosée et que ça détruit toute la flore de la peau, problèmes cutanés garantis (je parle en connaissance de cause, et ce n’était pas moi qui avait rajouté l’he de lavande, le produit était vendu tel quel… j’ai immédiatement fait remonter à l’entreprise concernée via une connaissance ^^)

                Répondre
                • Le cosmétologue 26 mai 2012, 0 12 07 05075

                  ah…. c’est le pb des huiles essentielles, certains oublient qu’il s’agit de substances très concentrées… 🙂 et qu’il est illusoire de penser que plus c’est mieux, non là, plus, c’est trop…

                  Répondre
                  • Vikie 1 juin 2012, 12 12 28 06286

                    Le prie c’est quand tu utilise toi même l’ingrédient en tant que tel et que tu oublie que dans un cosmétique ça peux faire des ravages…. maintenant je m’en souviendrais ^^

                    Répondre
                    • Le cosmétologue 1 juin 2012, 16 04 59 06596

                      c’est pour cela qu’il faut se faire des piqures de rappel de temps en temps 😉

  • Des Mots Beauté 25 mai 2012, 11 11 58 05585

    Merci pour cet article ! Comme tu dis, difficile de retirer l’alcool des produits cosmétiques… Je vais vérifier mes produits, pour me coucher moins bête !

    Amandine

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 22 10 01 05015

      Merci amandine, « des mots beauté » c’est joli comme nom ça!!!

      Répondre
  • La Grogniasse 25 mai 2012, 12 12 07 05075

    En lisant ton article m’est revenue une question que je m’étais posée quand j’ai été traitée pour mon acnée par des antibiotiques.
    En gros, mon traitement assez classique était composé :
    – d’un antibiotique par voix orale
    – d’une désinfection du visage à la biseptine (une solution assez alcoolisée, non?)
    – d’un antibiotique local (là encore, c’était assez alcoolisé).
    Et évidemment, après avoir mis tout ça sur ma figure (le soir uniquement), je n’ajoutais pas de crème.

    Au début de ce traitement, je m’étais dit que ça allait me défoncer la peau. D’autant que ma peau avait tendance à desquamer lorsque j’utilisais une simple crème type Effaclar, et que si j’avais une sale acnée rétentionnelle, ma peau n’était pas spécialement grasse.
    Mais à ma grande surprise, ma peau s’en est très très bien accommodée et je n’ai eu aucun soucis de sécheresse (le matin, j’utilisais un sérum hydratant et une crème hydratante légère Sothys). Comment se fait-ce????

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 mai 2012, 22 10 19 05195

      bonsoir élodie, ( alors là la grogniasse, c’est un pseudo qui a du caractère 🙂
      pour ton traitement, en fait la biseptine, de mémoire n’est pas de l’alcool au sens strict, c’est une solution aqueuse avec 3 « actifs » antiseptique dont l’alcool benzylique qui n’est pas à proprement parler de l’alcool éthylique… pour l’antibiotique local, oui il y a de fortes chances que ce soit de l’alcool ou du propylène glycol…. mais les concentrations peuvent être faible, donc la teneur d’alcool que tu mettais sur le visage était peut être moins importante que tu ne pensais 🙂
      Après, j’ai déjà vu des cas, en pharmacie, de peaux qui ne réagissaient pas du tout à l’alcool; (du kevlar oui oui) et qui réagissaient à une simple crème basique sans agents irritants, rien, rien 🙂 les voies de l’épiderme sont impénétrables 🙂

      Répondre
      • La Grogniasse 30 mai 2012, 11 11 51 05515

        C’est donc ça! J’ai une peau en tungstène.

        Merci pour ta réponse, je comprends mieux

        Répondre
        • Le cosmétologue 1 juin 2012, 16 04 58 06586

          surement Elodie, une peau qui en même temps sera probablement plus résistante également face à l’usure du temps 😉

          Répondre
  • Aya 25 mai 2012, 12 12 55 05555

    Très chouette article que beaucoup devraient lire ^^
    Je pense surtout aux filles à la peau grasse qui n’hésitent pas à utiliser des produits décapant sans se rendre compte qu’elles aggravent leurs problèmes 🙂
    J’en parlais hier dans mon article où justement je me demandais si il fallait être scientifique pour trouver une bonne routine soins. Il y a tellement de paramètres à prendre en compte que parfois c’est la galère :p

    Sinon mon dernier essai avec l’alcool sur la peau c’était la lotion Kiko. J’ai pas pensé à regarder la compo quand je l’ai acheté mais je peux te dire qu’une fois sur la peau ou même en la reniflant, y avait pas besoin de regarder la liste. 😀

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 0 12 02 05025

      merci aya 🙂 oui l’alcool décape, et gare à l’effet boomerang 🙂 il est vrai que chaque peau est différente, on peut anticiper certains problèmes, anticiper certaines incompatibilités, mais il reste bcp de variables 🙂 ( c’est ce que je trouve passionnant d’ailleurs quand je formule d’ailleurs 🙂

      Répondre
  • geblust 25 mai 2012, 13 01 15 05155

    Les Mon chéri ça me fait penser au réflexe  » je croque dans le chocolat – il y a de l’alcool à l’intérieur – je fais une grimace – je cherche un mouchoir pour recracher – » ^^

    Questions: je suis en pleine période  » préventive ». J’ai acheté une crème bio pour le buste, alcool en 3ème position mais elle a une douzaine de bons ingrédients ( huiles végétales ect) alors c’est bon ou pas bon?
    Et l’exemple de la mort qui tue (expression pourrie mais assumée) niveau alcool: Percutaféine gel! toujours par peur de voir apparaître la cellulite je m’en badigeonne matin et soir depuis deux semaines. Il y a écrit alcool à 96% en V/V, ils disent pour mieux faire passer la caféine (5%), bon ou pas bon? Je n’ai pas la peau sensible, je n’ai pas de surcharges adipeuses blabla mais bon je me suis dit pour pas que ça vienne autant prendre la crème qui semble la plus efficace au niveau des ingrédients actifs? :/

    On se perd avec tout ça, c’est comme essayer de trouver un shamppoing sans silicone, sans SLS ect mission impossible!! Il y a toujours un mauvais ingrédient^^

    PS: tu te fais trop rare!

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 11 05115

      bonjour geblust 🙂
      je ne suis pas le seul pour les mon cheris 🙂
      pour la crème bio avec alcool en 3ème position, je n’ai pas assez d’indications mais je dirais que si elle a autant d’ingrédients positifs, ça devrait aller 😉
      la percutaféine, est un bon produit, c’est un peu la référence 🙂 , quand je parlais de la caféine, je faisais allusion à ce produit en fait, car sans l’alcool, la caféine à cette dose cristalliserait, ça me rappelle mes TP de cosméto.. 🙂 donc ok mais pense à appliquer une lotion,lait coporel hydratant léger après pour éviter un dessèchement cutané si tu en as besoin.. il faut évidement attendre l’absorption complète du produit avant:)

      ps: je vais essayer de mieux faire 🙂 mais comme on m’a proposé pas mal de nouveaux projets, ça va être un peu difficile mais je ferai de mon mieux 😉

      Répondre
      • geblust 26 mai 2012, 15 03 41 05415

        Alala je suis une grande flemmarde des crèmes, mais ma peau ne semble pas être perturbée plus que ça^^ je le ferais de temps en temps ( j’ai acheté une crème qui sent le chocolat pour que ça donne plus envie)

        Quel suspense avec ces nouveaux projets! Peut-être qu’on verra un gros scoop un jour … le cosmetologue nouveau gigolo de madonna XD avoue!

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 48 05485

          ah geblust, attention quand même.. prévention, prévention 🙂 ( bonne idée la crème au chocolat… )
          comment ça gigolo? Madonna? mais qui a bien pu vendre la mèche haha 🙂

          Répondre
  • maria 25 mai 2012, 13 01 36 05365

    Bonjour,
    quel plaisir de tomber sur un site à la fois pro, intéressant, concis et simple… euh, je manque d’adjectifs là tout de suite… on va juste dire Pro (avec une majuscule alors) et plein d’humour 🙂
    Merci pour ces infos précieuses !
    En passant, e m’inscris aussi à la liste des non-alcoolâtres 😉

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 0 12 02 05025

      et bien maria, quel commentaire sympathique 🙂 merci bcp 🙂

      Répondre
  • Utopia08 25 mai 2012, 14 02 56 05565

    Perso j’en bois beaucoup d’alcool… rhooooo je rigole, ça va de temps en temps…
    Mais si no je confirme, niveau derme, je ne peux pas le tolérer (pas que je ne veule pas).
    J’ai beau essayé d’adopter des produits avec cette composante, mais dès que j’en étale sur mon visage, c’est l’Armageddon:
    réchauffement et picotement instantanés, envie de me gratter le visage, et la cerise sur le gâteau grosse tache rougeâtre (comme si une grosse moustique m’avait piqué) et gonflement à grande vitesse en moins d’une heure.
    Oui, une grande histoire d’incompatibilité…

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 12 05125

      oui chère utopia, j’en ai rencontré bcp de personnes dans la même situation que toi vis à vis de l’alcool, 🙂 ce n’est pas drôle tous les jours 🙂

      Répondre
  • La Beauté de Lâm 25 mai 2012, 17 05 59 05595

    Hello Chris ! Tout d’abord, aaaaahhhhhh que je suis contente de te lire de nouveau, tu l’as manqué tu sais ?! Venons-en à l’alcool. Tu m’as fait peur avec les parfums vaporisés à même la peau tous les jours ! C’est tout moi, oh mon Dieu je vais vieillir plus vite, mon Dieuuuuuuu ! Bon va falloir que je corrige mes vilaines habitudes ! Ensuite, petite expérience malheureuse avec des produits contenant de l’alcool ? Oui et en majorité avec des lotions toniques. Mais rien de très grave. Et enfin, JE VEUX QUE TU ME RACONTES TON MOMENT DE SOLITUDE !!! :-)) Bises et tu passeras le bonjour à Golodrak ! mdrrrrrrrrrrrr

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 15 05155

      hello lam !!! mais je suis là !!!! 🙂 non mais te connaissant, je suis certain que tu t’applique des laits coprorels, crèmes… donc cela limite le problème… 🙂 ( je te raconterai mon moment de solitude …. 🙂 mais je crains que tu te moques… attention au schtroumph noir !!!! 🙂 (private joke)

      Répondre
      • Beauté Coréenne 28 mai 2012, 15 03 27 05275

        ahaha mais tu vas être Obligé (avec un grand O) de nous raconter ton moment de solitude !!! 😉
        j’ai des amis qui deviennent tous rouges avec un verre de cidre !! lol M’enfin, moi je suis pas mieux, je ne bois pas non plus d’alcool… vraiment très très rare, et faut me forcer ! Bon sinon, le cidre quand même j’aime bien 🙂 Mais pas une demie bouteille !
        J’me souviens un jour en normandie, on avait pris une bouteille de cidre à 2 dans un resto (-chéri m’avait forcé, le vilain-) et ben à la fin j’étais pas bien du tout !! (faut dire que le vrai cidre de Normandie, c’est pas du champomy quoi..! hihihi)

        Oui, je sais, je fais « mon commentaire » ici… mais c’est pas grave ! ^^

        Reprenons… ah oui, les Mon Chéri… beurkkk je déteste tous les chocolats avec de l’alcool dedans ! Et tout ce qui est au café aussi… je ne supporte pas le goût (>__<)
        Alors du coup, je passe généralement pour une extraterrestre… "Quoi, tu prends pas un peu de vin ? mais pourquoi ?!" j'aime pas çaaaa j'vous diiissss !!!! Nanméo !! lol
        Du coup je passais toujours pour la fille trop sage au lycée, et à la fac.. la fille "qui ne sait pas s'amuser" quoi ! Un peu dommage que tout ça soit un facteur de réussite sociale quelque part…

        Bon tout ça pour te dire que, ton article, je le trouve encore une fois super !!! J'ai appris des choses grâce à toi, merci ! C'est vrai que je fais souvent attention à la mention alcool dans les compositions, mais je ne saisissais pas bien la différence entre alcool tout court et cetearyl alcohol par exemple ! 🙂

        Répondre
        • Le cosmétologue 1 juin 2012, 16 04 57 06576

          mais oui, je raconterai ça.;) sous la torture… ah donc tu confirmes que l’on peut aisément être ivre juste avec du cidre…. 🙂
          oui c’est ça… trop sage, forcément quand tu ne bois pas, on t’affuble de l’étiquette  » il boit pas d’alcool, oh que c’est triste…on doit s’ennuyer avec lui..) mais non, mais non…;)

          Répondre
  • Memlinou 25 mai 2012, 22 10 19 05195

    Je vais peut-être arrêter de mettre tous les jours du parfum dans le cou… Enfin cela fait quelques années que j’en mets et je n’ai jamais ressenti de dessèchement particulier.
    En tout cas maintenant je vais faire attention et regarder s’il y a de l’alcool dans mes produits, au moins par curiosité.

    (en ce qui concerne l’alcool que l’on ingurgite, je bois très rarement et très peu qu

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 33 05335

      bonjour memlinou, cela dépend du dosage, des produits (laits, crème, gels douche, savons, que tu utilises sur cette zone), le plus important c’est d’être vigilant, car il n’est pas rare, de rencontrer ces problèmes plus tard avec l’age… le film hydrolipidique, la capacité de reconstitution de celui-ci évolue avec le temps et l’âge… 😉

      Répondre
      • Vikie 27 mai 2012, 0 12 44 05445

        En parlant de dosage, j’ai appris que la quantité de principe actif dans une crème différe suivant que c’est vendu en parapharmacie, parfumerie ou institut de beautés ? Un avis ?

        Répondre
        • Le cosmétologue 1 juin 2012, 1 01 00 06006

          oui vikie, le dosage peut différer, mais les variations ne sont pas aussi importantes que le seraient par ex un produit para et un produit « pharmaceutique » à classer dans la catégorie médicament… il peut y avoir cependant des différences entre les produits instituts ( produits cabine un peu plus dosés) et les produits au détail.. mais c’est selon moi de moins en moins le cas…

          Répondre
  • Memlinou 25 mai 2012, 22 10 21 05215

    Petite erreur de manip’
    Pour finir la petite histoire donc, je bois très peu d’alcool et mon plus gros « soucis » c’est que je n’aime pas ce qui pétille, donc pas de champagne ! Mon père se moque de moi et veut que je goûte à chaque fois qu’on sort le champagne pour fêter qqch…

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 34 05345

      donc j’imagine, pas d’eau pétillante non plus 🙂

      Répondre
  • Julie-Anne 26 mai 2012, 10 10 11 05115

    Je vois que je ne suis pas la seule à ne pas boire en soirées 😉 Cela m’arrive mais c’est plutôt rare et mon budget étudiant me rappelle bien souvent le prix élevé des verres en ville. Quelques fois, c’est vraiment scandaleux. Quoique… je dis ça mais il m’arrive de payer plus cher pour des boissons non alcoolisées sans pour autant avoir affaire à des produits frais. Cherchez l’erreur! XD C’est dur de nos jours d’être Sam ahah

    Sinon ton article est très intéressant, comme toujours. J’avais tendance à diaboliser l’alcool dans les cosmétiques mais tu m’as fait relativiser concernant un usage à petite dose. Ma pire expérience a été avec une lotion pour peaux mixtes à grasses. Rien qu’en ouvrant le flacon, j’ai senti que j’allais douiller mais, vu le coût du produit, j’ai quand même tenté. Résultats? Je me suis retrouvée avec de grosses plaques rouges sur le visage et direction dermato ^^’

    Je te souhaite un bon (et looong) week-end! =)

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 mai 2012, 15 03 40 05405

      et oui, julie-anne, on est finalement bine plus nombreux qu’on ne le pense !!!! non alcool power!!! oui, on a tendance à tout diaboliser, cherhcer un bouc émissaire…. restons modéré et surtout juste, car à force de crier au loup….. 🙂
      merci encore, et très bon week end… 🙂

      Répondre
      • Julie-Anne 26 mai 2012, 16 04 46 05465

        On va former une « non alcool team » ahah Je devrais déménager. Dans le Sud-Ouest, les personnes qui ne boivent pas sont extrêmement rares.
        J’ai l’impression que de nos jours, on diabolise et idéalise de plus en plus tout et n’importe quoi sans peser nos mots malheureusement. C’est d’autant plus le cas depuis qu’est arrivée la « mode » bio. Je ne la critique en rien vu que je suis moi-même utilisatrice mais ça me rend dingue de voir toutes les bêtises qui sont commises, notamment concernant l’usage des huiles essentielles, sous le couvert du naturel. Julie-Anne tu divagues là… ^^’
        Merci !! J’avoue que maintenant que mes examens sont terminés, je suis constamment en week-end prolongé mais je soutiens les travailleurs :p *ok, je me tais…*

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 mai 2012, 18 06 33 05335

          mais non, mais non julie anne, tu ne divagues pas :)… tu as parfaitement raison, à croire que cette diabolisation est vitale pour assurer un semblant d’équilibre dans cette société qui marche à coup de buzz, de scandale …. 🙂
          des week ends prolongées grrrr!!!! hum hum…. tu vas faire grincer des dents 🙂

          Répondre
          • Vikie 27 mai 2012, 0 12 36 05365

            Julie-Anne, tu m’enlève les mots de la bouche, sous prétexte que c’est des huiles essentielles, les gens pensent naturelle et sans danger… Quand je vois que certaines vendeuses conseillent des huiles essentielles à des femmes enceintes, et qu’elles ne songent même pas à l’action abortive de ladite huile essentielles… ou bien cette ‘conne’ (désolé, mais faut vraiment être con pour ça) qui met 5 gouttes d’huiles essentielles d’eucalyptus globulus sur le pyjama de son bébé de 5 mois qui a un rhume…. elle a faillit tuer son gosse, et encore elle s’étonne « mais les huiles essentielles c’est naturel ».. ben voyons, même moi dans mon diffuseur, c’est 5 gouttes maximum et encore c’est beaucoup pour moi (et j’ai pas 5 mois oO).
            Bref, il faut vraiment que les gens prennent conscience que les huiles essentielles c’est génial, mais dangereux si mal utilisé…
            Donc non Julie-Anne tu ne divague pas ^^

            Répondre
            • Le cosmétologue 1 juin 2012, 0 12 56 06566

              ah vikie, j’aurais pas pu mieux dire 😉 bon vikie, tu me remplaces pendant les vacances 😉 effectivement,il faut vraiment rappeler que les huiles essentielles sont très concentrées et qu’il faut ainsi veiller à doser avec précaution les quantités utilisées.. afin d’éviter tout risque…

              Répondre
          • Julie-Anne 27 mai 2012, 11 11 41 05415

            C’est exactement ça!! Aurais tu une âme de sociologue qui sommeillerait en toi ? ahah
            Les vacances c’est l’avantage du statut étudiant. Du coup, je profite pleinement des deux dernières années qu’il me reste.

            Répondre
            • Le cosmétologue 1 juin 2012, 1 01 03 06036

              ah.. maybe.. en fait, c’est un sujet que j’apprécie assez 🙂 ah je rêverais de redevenir étudiant… o monde cruel,laisse moi remonter le temps et ainsi mieux profiter de mes années à la fac…!!!! porfites biens de ces 2 années 🙂 après c’est FINI…. tu nous rejoindras…:)

              Répondre
              • Julie-Anne 4 juin 2012, 12 12 23 06236

                Je suis tout à fait d’accord avec toi Vikie. Les huiles essentielles peuvent être très efficaces mais également désastreuses lorsque l’on ne se renseigne pas au préalable. Soit dit en passant, je ne comprends pas comment certaines mères ne prennent pas davantage de précautions concernant les produits qu’elles utilisent avec leurs enfants. Je ne suis pas parano mais il ne me viendrait jamais à l’idée de mettre tout et n’importe quoi (et surtout n’importe comment!) sur des petits.

                C’est très intéressant la sociologie même lorsque l’on ne l’étudie pas à la fac. C’est accessible à tous du moment que l’on ne se met pas des oeillères 😉 Moi, il me tarde de quitter la fac XD J’y suis durant l’année scolaire, maintenant j’y suis pour surveiller les concours du PACES… A croire que je vis à la fac ahah Il me tarde d’avoir un salaire également 😀 Et, me connaissant, dans deux ans je rêverai de revenir à la fac! ahah

                Répondre
                • Le cosmétologue 18 juin 2012, 22 10 57 06576

                  j’ai quelques commentaires qui sont partis dans la zone spam… ;( les huiles essentielles, c’est juste de l’ignorance et une volonté de bien faire, c’est aux marques de rappeler les dangers sur les étiquettes des flacons 😉
                  la sociologie, la fac, moi je dis profites en bien 😉

                  Répondre
  • Piccolina 26 mai 2012, 19 07 13 05135

    Ravie de te relire, encore un article où j’ai appris pas mal de choses!
    Beaucoup de choses ont déjà été dites dans les commentaires précédents je vais m’abstenir de pondre un pavé ^^ mais je voulais te demander si le benzyl alcohol était un de ces alcools gras dont tu parles à la fin de ton article? Et ceux-là ils n’ont pas d’effets « indésirables »? Je les retrouve en effet assez régulièrement dans les produits bio!
    Bises et à bientôt!

    Répondre
    • Le cosmétologue 1 juin 2012, 0 12 44 06446

      merci piccolina, non le benzyl alcohol n’est pas un alcool gras, c’est plus ici un conservateur qui est de plus en plus problématique….dans les produits bio 😉

      Répondre
  • Chichi 27 mai 2012, 13 01 35 05355

    Ah c’est rassurant de savoir que je ne suis pas la seule à ne pas boire et je vis dans une région viticole, où l’on sirote également une certaine boisson à l’anis… Du coup bonjour les réactions des gens lorsque tu leur dit que tu ne bois pas :-o. On est vraiment mal jugé(e) nous les non consommateurs d’alcool, vous trouvez pas? Et puis je citerai une pub « Sans alcool, la fête est plus folle ».

    Super article, il y a toujours des infos intéressantes sur ce blog. Je vais poser une question stupide, dans la lotion purifiante d’Avène (Cleanance bi-phase, avec une phase poudrée), l’alcohol denat c’est bien l’alcool dont tu parles? Je l’ai essayé une fois, je ne le referai pas une deuxième fois (odeur alcoolisée, peau desséchée et production excessive de sébum en réaction).

    J’ai vérifié mes produits et je me rends compte que la composition de la lotion et des crèmes est plutôt clean. Mais je me suis aperçue que j’avais un mauvais réflexe: je me parfume à même la peau, au même endroit et assez souvent. Les parfums, c’est mon péché mignon…

    Répondre
    • Le cosmétologue 1 juin 2012, 16 04 43 06436

      oui chichi, bienvenue à la non alcool team 🙂 soyons forts, soyons unis… et oui soyons aussi plus fous ( la fêtes est plus folle et surtout sans conséquences ;), en ce qui concerne l’alcool dénat, il s’agit d’alcool qui a été traité avec un dénaturant, mais ça revient plus ou moins au même…
      le parfum sur la peau… pense à la surveiller et à la hydrater et à la nourrir… ce sera déjà ça 😉

      Répondre
  • Sandrine 27 mai 2012, 18 06 12 05125

    Bon les pro-anti-alcool vont me huer… Je suis une vraie piche… Bon quand j’étais ado voilà c’est dit.
    Maintenant? Rooo j’ai une tendance à beaucoup aimer Margaux entre amis et le martini rouge en apéro… MAIS je comprends tout à fait les gens qui ne souhaitent pas ou n’aiment pas et je ne fais la morale à personne. De toute façon je n’aime pas les escargots et si on va par là c’est aussi une insulte à notre culture française, bref chacun fait ce qu’il veut.

    Et dans les cosmétiques, je sais que c’est mal BOUUUUH, je me parfume sur les vêtements, pour le reste, je fais partie de cette catégorie de peau qui « vire » beaucoup de produits. Entends par là « peau qui sent le moisi » (une histoire de pH?) donc je n’ai pas trop l’occasion de suivre toutes les tendances, déjà trouver quelque chose qui me plait au niveau composition et qui fait que je ne me transforme pas en raclure de joint de douche humide (non mais en vrai je suis distinguée).

    Répondre
    • Le cosmétologue 1 juin 2012, 16 04 49 06496

      oh sandrine, personne ne te huera 😉 en fait, c’est surtout d’accepter les goûts de chacun,sans jugement… juste accepter que l’on peut être différent, différente sans pour autant que ce soit mal interprétée..par contre moi les escargots… je ne dirai pas non 😉
      ah les réactions des parfums sur la peau, c’est tellement variable et surtout assez imprévisible….mais finalement cela t’évite au moins de t’asperger d’alcool 🙂 tant que ce sont les vêtements… quoique il me semble qie l’alcool peut réagir avec certains pigments utilisés en textile ;)…

      Répondre
  • julia 18 juillet 2012, 21 09 18 07187

    Merci pour ce blog

    j’attends avec impatience le sujet sur les alcools gras.
    Ca n’a pas le même effet (agrésif) sur la peau que l’acool ?

    a bientôt !

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 21 09 43 08438

      bonsoir julia, oui je dois le rédiger, mais je te rassure tout de suite, rien à voir avec l’alcool 🙂

      Répondre
  • isshogai 1 août 2012, 19 07 13 08138

    Hello,
    Suite à notre dej je me suis mis en tête de découvrir ton blog. J’aime beaucoup ta manière de traiter les sujets et cette aversion pour l’alcool me fait beaucoup rire car pendant de nombreuses années j’ai été comme toi. Cela me mettant parfois dans des situations un peu délicate comme celle que j’ai envi de te raconter ici ^^
    A l’époque je travaillais pour une agence de mannequin en Russie. Lors d’un dîner dans le plus gros casino de Moscou pour fêter l’anniversaire de l’actionnaire principal de l’agence j’ai été confronté à la problématique de la tradition des toasts à la vodka: Chacun à son tour les personnes devaient se mettre debout dire un petit discours et boire cul sec son verre.. Suivi des autres invités. Les russes c’étaient mis en tête de me saouler de cette façon car on ne peut pas échapper à cette tradition et il est très très très mal vue de ne pas boire sur un toast surtout en présence de mafieux, de responsables politiques et autres gentillesses…
    Au bout de deux petits verres j’avais la tête qui commençais à tourner et je mangeai en quantité pour essayer de limiter la vitesse de passage dans le sang.
    Lors d’un moment d’inattention de me hôtes et des serveurs je remplissais rapidement le verre à vodka avec mon verre d’eau !
    Après chaque toast.. Discrètement je remplissait le verre on le glissais sous la table à ma droite où une amie mannequin me le remplissait avec son verre d’eau.
    Résultat : je devins une légende pour les invités qui disaient que je tenais l’alcool aussi bien qu’un russe en ayant bue en réalité trois petits verres de vodka ( à côté de leur bon demi litre chacun ^^ )
    Le plus difficile a ensuite été de trouver des excuses pour refuser les invitations d’un mafieux à venir me saouler en sa compagnie lol.

    à vite ^^

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 21 09 49 08498

      ah je n’avais pas vu ton commentaire, mon cher ami 😉
      encore un point commun, décidément 😉 et le pire c’est que moi aussi j’ai fais la même chose avec une styliste qui m’aidait.. on échangeait nos verres (le sien de l’eau etc..) ….elle buvait tout et je faisais semblant de boire , c’était folklorique… ah les femmes, nous ont sauvé la vie, encore 🙂

      Répondre
  • Rose Cocoon 27 août 2012, 12 12 36 08368

    Bonjour,
    si un produit contient de l’acohol en deuxième position mais que celui-ci est « d’origine végétale », je cite, est-ce un alcohol moins irritant que l’alcohol chimiquement créé.

    Merci d’avance.

    Répondre
    • Le cosmétologue 28 août 2012, 21 09 36 08368

      bonsoir rose,
      je sais que c’est l’argument avancé par certaines marques bio pour « enjoliver » leur discours marketing mais pour moi, certes l’origine peut être différente, mais la molécule reste la même, et pour moi il n’y a pas de différence, j’ai autant ressenti le caractère irritant avec les 2 de sources différentes, après c’est surtout une question de dosage….

      Répondre
      • Rose Cocoon 5 septembre 2012, 10 10 13 09139

        un grand merci pour la réponse 🙂

        Répondre
        • Le cosmétologue 17 septembre 2012, 0 12 43 09439

          avec plaisir rose 😉

          Répondre
  • Gethsemane 9 novembre 2012, 13 01 10 111011

    Juste en passant : se parfumer à même la peau permet au parfum de réagir et d’évoluer.
    La fragrance n’est ni tout à fait la même ni tout à fait une autre (merci Verlaine) selon la personne qui le porte. MON (oui mon, je le porte depuis tellement longtemps que tous mes proches, collègues ect, l’associent à moi et personne d’autre) parfum est le mien justement car sur moi il ne sent pas comme sur une autre. 😉

    Répondre
    • Le cosmétologue 10 novembre 2012, 1 01 00 110011

      absolument, l’interaction des molécules aromatiques avec le « système » cutané font de nos parfums des signatures olfactives assez uniques, tu as parfaitement raison, ( à utiliser avec modération alors 🙂

      Répondre
  • Nar 17 décembre 2012, 11 11 05 120512

    Magnifique blog ! Intéressant, utile, vivant.
    Puis-je vous demander votre avis à propos de ma lotion home made pour cheveux ?
    Composition : alcool à 40° et orties fraîches macérées.
    Je pense y ajouter de l’Aloé Vera en gel.
    Estimez-vous ce mélange positif ou à risques ?

    Répondre
    • Le cosmétologue 7 février 2013, 23 11 45 02452

      bonsoir Nar,
      je retrouve un des commentaires que vous aviez laissés.., je pense avoir répondu dans un précédent commentaire… mais oui l’ajout d’aloe vera serait interessant pour « compenser » l’effet desséchant de l’alcool, ensuite tout dépend du pourcentage d’alcool que vous utiliserez… l’alcool reste un solvant intéressant en extraction.
      donc ce serait un mélange positif 😉

      Répondre
  • Nar 27 décembre 2012, 19 07 33 123312

    Bonjour!
    Il me semble que ma question concernant la possibilité d’un effet positif de l’ortie sur l’alcool dans le cas d’une lotion pour les cheveux était vraiment trop riquiqui.

    Répondre
    • Le cosmétologue 7 février 2013, 23 11 47 02472

      non pas riquiqui mais parti dans mes spams ou commentaires jugés indésirables par mon back office 🙁

      Répondre
  • Nar 13 janvier 2013, 13 01 10 01101

    Troisième tentative de commentaire.
    Le Cosmetologue va-t-il me poursuivre pour harcèlement ?
    Il y a quelques années j’ai fais un séjour sur l’île de Saint Martin dans les Antilles françaises.
    En parfait touriste, j’ai évidemment commencé le séjour par un spectaculaire coup de soleil.
    Invité par des amis dans leur maison du Pic Paradis qui domine l’île, un endroit qui mérite bien son nom avec une vue plongeante sur l’île voisine Anguila, mes amis m’ont proposé de couper une branche d’Aloé Vera et d’appliquer le gel sur mes rougeurs douloureuses. C’est ce jour-là que je suis devenu un inconditionnel de cette plante merveilleuse. J’ai quitté le Pic Paradis avec deux petits pots d’Aloé Vera Barbadensis. Je ne sais pas exactement ce que ces 2 petits pots ont bricolé ensemble mais, quelques années plus tard, me voici à la tête d’une famille de plus de 300 Aloé Vera. Elles semblent avoir trouvé dans mon jardin face à la mer Egée, à côté des citronniers, des conditions de reproduction optimales.
    En parallèle de cette belle histoire de natalité généreuse, j’avais eu l’intuition brillante de faire pour moi-même et pour offrir à mes amis une lotion pour cheveux confectionnée avec de l’alcool à 40 ° et des orties fraîches. Et puis patatra, voilà que je découvre un peu par hasard le blog Le Cosmetologue et que je lis terrifié les ravages que l’alcool ne manquera pas d’effectuer sur ma peau ou plutôt sur mon cuir chevelu. Et sur celui de mes amies et amis ! Je nous imaginais tous et toutes avec un look à la Yul Brinner dans quelques mois… Impressionné par la lecture du Cosmétologue, j’ai bien entendu rangé aussitôt mes jolis flacons dans une armoire/oubliette.
    Et, si vous me lisez toujours, je vais enfin poser ma question : pourrais-je selon vous exploiter le gel d’Aloé Vera dans une lotion pour cheveux? Ayant fréquemment des petites irritations au cuir chevelu, j’ai constaté que le gel provoquait un apaisement immédiat comme pour les brûlures. Mais je cherche à lui donner une consistance de lotion. Any suggestion ?
    Merci. Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.
    En ce beau dimanche, un bonjour ensoleillé de la mer Egée.

    Répondre
    • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 0 12 19 01191

      vous avez commenté 3 fois? il va falloir que je cherche… avec le bug du blog, je suis un peu perdu et j’essaie de rattraper le retard en partant des commentaires les plus récents…. et en remontant au fur et à mesure

      alors oui l’alcool n’est vraiment pas la meilleure solution en raison du caractère desséchant, notamment au niveau du cuir chevelu et des cheveux ( évidemment, cela dépendra du pourcentage dans votre produit final…)

      oui l’aloé vera est une plante fantastique ( je vous envie avec vos 300 aloé véra), très utilisé en cas de brulures, pour apaiser, cela stimule la cicatrisation, réduit les inflammations etc…. sans parler de son pouvoir hydratant etc…
      alors oui vous pouvez lui donner une consistance de lotion,mais personnellement je resterai sur cette texture gélifiée qui a l’avantage de créer un « masque » sur les zones irritées, ce qui augmente le temps de contact entre le cuir chevelu et le gel et donc d’augmenter l’efficacité de votre produit natif, en lui laissant le temps d’agir…
      pour la lotion, ce serait d’en faire un jus en broyant et en filtrant mais je trouve personnellement que c’est moins actif.

      j’avais testé un gel reconstitué à partir de jus d’aloe vera et de l’aloé vera prélevé directement de la plante coupé ( la chair) : aloe vera pur gagnant 😉

      encore désolé pour le retard 🙁

      Répondre
      • Vikie 29 janvier 2013, 0 12 26 01261

        Alors je ne viens pas faire de la pub ^^, mais il semblerais que la nouvelle machine à faire les cosmétiques soit géniale pour émulsionner, ce sera peut-être judicieux d’essayer la lotion Aloe Vera (à froid, car il me semble que l’aloe vera ne supporte pas la chauffe) avec cette machine..et surtout trouver quelqu’un qui la possède car je pense qu’il faut d’abord tester avant d’acheter, car je la trouve un peu chère… mais sans doute fort utile pour les débutant de la fabrication cosmétique maison (g=faut que j’aille revoir cette machine en magasin, priez Saint soldes pour moi ^^)

        Répondre
        • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 0 12 30 01301

          en fait je pense que nar veut une lotion « aqueuse » pas une vraie émulsion, il faudra qu’elle nous confirme sinon, oui cette machine serait certainement utile, j’en ai entendu parler, je devais voir le stand qui le proposait mais finalement, je n’ai pas eu le courage , trop de monde…. tu nous diras?

          Répondre
          • Vikie 29 janvier 2013, 0 12 58 01581

            Si elle est en solde à au moins 50%, je prends sans réfléchir ^^…sinon j’attendrais, mais j’aimerais bien trouver quelqu’un qui la possède pour tester directement, surtout que je sais où acheter les bases…. pour pas cher en plus….
            Si je la teste, je te tiendrais au courant soit en certain ^^

            Répondre
            • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 1 01 03 01031

              A 50% oui , ça c’ets une affaire 😉
              bon on croise les doigts très fort pour vikie, oui, oui …

              Répondre
  • nar 8 février 2013, 0 12 11 02112

    Un grand merci pour vos réponses ! C’est assez extraordinaire de pouvoir dialoguer avec un professionnel de la cosmétologie ! C’est motivant et enrichissant.

    Répondre
    • Le cosmétologue 8 février 2013, 0 12 14 02142

      Je vous en prie, nar et encore désolé de ne pas avoir vu plus tôt vos commentaires:(
      en tout cas je vous envie avec vos 300 aloé 😉

      Répondre

Soyez chic, laissez moi un commentaire, même un riquiqui…( Les termes* sont requis)

Article Suivant:

Article Précédent:

"Je suis docteur en pharmacie et formulateur cosmétique, je décrypte les cosmétiques et vous donne quelques conseils"
En savoir plus sur moi >>

SUIVRE PAR EMAIL

Pour recevoir les nouveaux articles GRATUITEMENT par email et ne rien rater du cosmétologue, entrez votre email ici :

Vous pourrez vous désabonner à tout moment

AVERTISSEMENT

Les opinions exprimées sur ce blog n'ont aucun caractère officiel et ne reflètent que l'opinion personnelle de leur auteur. Des erreurs sont possibles. Ces informations ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Le médecin est seul apte à poser un diagnostic et à soigner.

commentaires récents

  • Le cosmétologue Bonsoir ben, Vous êtes la 3ème personne à me faire la remarque…. ... – 11/02/13 23:32
  • Le cosmétologue indépendamment de cet aspect, je trouve que c'est intéressant, c'est encore mieux ... – 11/02/13 23:32
  • Lilou Dans une agence, autant dire qu'on ne fait que reprendre le discours ... – 11/02/13 23:19
  • Le cosmétologue ah ma chère lilou, une peau lisse est tout à fait possible... ... – 11/02/13 22:55
  • Le cosmétologue bonsoir charlotte, pour des hydrolats, cela n'est pas aisé...il faut se fier ... – 11/02/13 22:44
  • Le cosmétologue forcément avec une peau grasse, vous apprécierez davantage les formules légères et ... – 11/02/13 22:36

SUIVRE PAR HELLOCOTON