≡ Menu

Cosmétiques : Sans conservateur ? ou comment on vous manipule…en toute légalité

Une beautysta comme vous, doit probablement connaitre chaque recoin, chaque rayon de sa parfumerie préférée, elle doit avoir un sens de l’observation aiguisé, qui lui est souvent indispensable en période de soldes. Oui, oui, La beautysta est une chasseuse….une redoutable prédatrice…. (Je tremble toujours pendant les soldes quand je passe devant une parfumerie, j’ai peur, bien oui, je vous avais dit que j’étais curieux mais pas courageux…)

Dans cette jungle, à la fois hostile et dangereuse pour la plupart des hommes, vous y êtes comme un poisson dans l’eau, rien ne peut échapper à votre œil expert… alors vous avez dû probablement remarquer la grande vague qui a déferlé sur le monde cosmétique depuis déjà 3 ans ou plus…. A savoir l’apparition d’une mention sur certains packagings cosmétiques : le fameux « sans conservateur »

Certaines marques martèlent cet argument dans toute leur communication (site web, catalogue, packaging en le mettant bien en évidence) quand ils n’ont pas d’autres arguments à mettre en avant. (Sans ci, sans ça, sans, et encore sans c’est la cosmétique du « sans »…..s’il n’y rien dedans, pourquoi le proposer alors ?)

Dans la plupart des cas, en tant que formulateur, je trouve cette pratique particulièrement un peu limite ( ce n’est que mon avis 😉 ) car doit-on le rappeler, tout produit cosmétique contenant de l’eau, destiné à être conservé plus de 2-3 semaines, doit obligatoirement contenir un conservateur….  Je dis bien obligatoirement. Miss zazou et sa crème qui a viré au bout de 2 semaines en sait quelque chose….

Le conservateur, est l’ingrédient cosmétique rajouté en petite quantité qui assure la protection du produit en empêchant les bactéries de s’y développer…. (Une photo ? ou ça ira ?) Or je le répète, c’est obligatoire avec les conditionnements conventionnels !!!!

Oui, mais voilà, le scandale des parabens a secoué la planète beauté (petit placement… 😉 teddy ;)) avec une force telle que les conservateurs, en général, ont été diabolisés, ce sont devenus les pires maux de la terre, les responsables de toutes les maladies, et pourquoi pas les responsables de la fin de la série « Friends » pendant qu’on y est…

 

poubelle

Car oui, mesdames, mesdemoiselles, et messieurs (les 2% inscrits), les conservateurs sont bels et bien devenus des indésirables, des pestiférés. Allons y !!! continuons ce lynchage en règle !!!!

Oui, mais voilà, sans conservateur, vous pouvez d’ores et déjà sortir la carte bleue de votre joli portefeuille et allez la faire chauffer pour acheter de nouveaux cosmétiques toutes les 2 semaines ??? Je me doute que certaines en seront ravies, mais pour le coté pratique, on repassera…  « Je n’ai pas le temps, je dois alimenter mon blog, moi !! » Bon alors, sont- ils vraiment si indésirables ?

Un conservateur est un agent qui va donc détruire les bactéries, les champignons, les moisissures qui pourraient se développer, c’est un produit qui par essence, agit contre la vie…. On demande donc à un conservateur d’être actif et d’être efficace mais qui dit efficace dit irritation possible… C’est comme pour un produit ménager, vous voulez qu’il soit efficace, qu’aucune tache ne puisse lui résister, que tout soit propre, sans huile de coude…. conséquence:  attention au contact avec la peau, c’est corrosif ou irritant… (c’est une caricature…hein ;))

Ainsi, on ne peut pas demander à un conservateur d’être non irritant puisque cela voudrait dire qu’il n’est pas actif… et d’être trop actif car il risquerait d’être trop irritant pour la peau…Un conservateur doit être sélectionné tout en veillant à garder cet équilibre activité / absence d’irritation, c’est le juste milieu à avoir… Tout est ensuite une question de dosage… de la dose qui protège mais qui n’irrite pas….

Mais ce que je trouve limite, c’est la mauvaise foi de certaines marques qui revendiquent l’absence de conservateur alors même qu’il n’en est rien. Ils bénéficient simplement d’un petit tour de magie juridique car il existe dans la panoplie du parfait formulateur, des ingrédients qui ont des propriétés antibactériennes, antifongiques, mais qui ne sont pas déclarées comme des conservateurs mais plutôt comme des parfums etc……

Ainsi, bénéficiant de ce détour juridique, vous vous retrouvez avec des produits qui contiennent bien des conservateurs mais qui « trompent » leurs consommateurs en leur faisant croire qu’ils en sont exempts… Ces conservateurs ne sont pas de surcroît moins irritants, c’est juste qu’ils ne sont pas encore détestés par le grand public…..ou pas assez connus…. au choix…

Bien entendu, je ne remets pas en question l’efficacité de ces conservateurs qui n’en sont pas, je trouve qu’il faudrait juste un peu arrêter de prendre les consommatrices pour des idiotes et d’arrêter de pointer du doigts les conservateurs en les stigmatisant…  Que ce soit pour des cosmétiques bio ou non, naturels ou non, les conservateurs sont indispensables en cosmétique à ce jour, arrêtons d’en faire des coupables…Ils peuvent être irritants mais comme je vous l’ai dit, c’est une question de dosage, suffisant pour protéger la formule et insuffisant pour provoquer des effets secondaires…

balance

 

Certains sont à éviter, oui, c’est évident !!! D’autres sont plus inoffensifs mais ne sont pas assez efficaces…..C’est notamment le cas avec les formules bio, qui sont mes principaux axes de recherche… Ah dur dur, la vie d’un formulateur…

Ainsi, la mention « sans conservateur »…est absolument trompeuse…. Ne soyez pas dupes… Elle repose sur un flou juridique…. La seul exception à ma connaissance étant d’utiliser des contenants très particuliers, plus protecteurs que les flacons airless qui ont été proposés par AVENE avec un système baptisé DEFI pour Dispositif Exclusif Formule Intacte. Il s’agit d’un tube, permettant au produit de rester totalement stérile du début jusqu’à la fin…

Mais pour 90% des cosmétiques, c’est passage obligé par la case conservateur…..donc ouvrez l’oeil et le bon 😉

Et vous ? Vous regardez cette mention ? Vous avez peur des conservateurs ? du genre : « quoi des conservateurs, nous allons y rester!!!! au secours  » ou vous vous en moquez comme de votre dernier « soutien gorge »? « convervaquoi ? pff, allez je me recouche…. et qu’on me réveille pas pour des bêtises, non mais, sinon je mords !! « 

Rendez-vous sur Hellocoton !
{ 80 comments… add one }
  • HSteph93 2 mars 2012, 8 h 49 min

    Même pas fait gaffe à la mention « sans conservateur » et puis même sans ça je ne fais pas vraiment attention à ça les silicones, les parabens etc… Je ne connais pas assez pour m’en méfier à vrai dire et comme ça vire un peu à la paranoïa tout ça je me dis que c’est peut être plus commercial qu’autre chose tout ce remue ménage. En tout cas il est clair que ce n’est pas cette mention qui va m’attirer pour acheter tel produit!

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 28 min

      bonsoir stéph, la mention est discrète mais bel et bien présente… il est vrai qu’il faut se méfier du discours préfabriqués des médias 😉 comme toujours

  • La Beauté de Lâm 2 mars 2012, 9 h 01 min

    Hello ! Super article, merci pour ces éclaircissements. Ah que ne ferait-on pas pour vendre pas vrai ? Perso, je ne fais pas trop attention à toutes ces mentions « sans… », je n’ai pas la peau très réactive. Oui je sais, c’est cool ;-p Et à part ça, t’as vraiment peur pendant les soldes ? mdr !!! Bises !

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 37 min

      merci lâm, je comprends leur volonté de vendre, simplement, je crois qu’il faut éviter de « tromper  » les consommatrices, si l’on veut construire sur du long terme…. oui avec une peau résistante à tout… la vie est plus facile 😉
      oui pendant les soldes, une fois, je me suis fait bousculé par 2 filles hystériques qui voulaient absolument mettre la main sur un article en promo… bon je comprends mais depuis j’évite les soldes… c’est souvent koh lanta… 😉

  • cleopat 2 mars 2012, 9 h 12 min

    et hop une illusion de plus qui s envole! merci:) et après on se demande pourquoi dans les sondages sur les marques j indique de plus en plus souvent que je ne leur fais pas confiance ! m^me si j utilise leurs produits!

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 41 min

      ah désolé pour l’illusion… je crois qu’à force, ce sera le cosmétologue, « le destructeur d’illusions »…. äïe..
      Forcément avec ce genre de pratique, et pas uniquement dans le secteur des cosmétiques, on devient méfiants.. c’est triste mais c’est ainsi.. oh allez il reste quand même beaucoup de choses positives!!! 😉

  • ninilachipie 2 mars 2012, 9 h 16 min

    Ha enfin quelqu’un d’honnète ! c’est un plaisir de te lire. Ayant travaillé dans le service marketing d’un marque de cosmétique, je connais un peu l’envers du décors. Je rigole bien quand je vois certaines blogueuses refaire toute leur routine « sans paraben » mais est ce qu’elles se sont interrogé sur le composant qui les a remplacé et s’il n’était pas tout aussi « mauvais ». Personnellement je m’en moque, je pense qu’il y a bien plus de facteurs environnementaux qui peuvent nuire à notre santé (pollution de l’air, cigarette, engrais…). Encore un sujet ou je me marre bien, le sans sulfate dans les shampoings, ou comment vous vendre un produit 3 fois plus cher avec tout autant de cochonneries dedans…Bref c’est un large débat. Au plaisir de te relire 😉 Nini La Chipie

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 45 min

      merci nini, oui j’essaie d’être le plus honnête possible… il est clair, que les substances qui remplacent les parabens n’ont pour certaines d’entre elles,pas encore eu le temps de prouver leur innocuité… seul le temps nous le dira…il faut dire que le mouvement anti paraben a été tellement brutal qu’il a fallu trouver en tant que formulateur trouver des solutions rapides( proposées par les fournisseurs de matières premières), pour lesquelles nous pouvons manquer de recul.

  • Silana 2 mars 2012, 9 h 27 min

    C’est un argument qui me laisse assez indifférente pour ma part. Je ne suis pas vraiment pour les parabens mais je les préfère aux produits bio qui contiennent de l’alcool (comme les soins visage Weleda) qui m’irritent fortement la peau, me la desséchant.

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 49 min

      bonsoir silana, je vois que toi non plus, tu n’es pas fan de weleda, effectivement, la présence d’alcool a toujours été un pb pour moi 😉

  • Jube 2 mars 2012, 9 h 29 min

    Même pas peur des conservateurs !
    Ca me fait toujours rire ces stigmatisations à tout va sur certains composants et ce quel que soit le domaine, les cosmétiques, la bouffe… Bien entendu il y a des choses à contrôler et à surveiller, par le passé y’a des trucs pas nets qui ont été faits et il ne faut pas faire n’importe quoi mais faut arrêter de faire peur aux gens. Je sais, vaste utopie, puisque la peur fait vendre, mais je suis une rêveuse que veux-tu ?

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 53 min

      Bonsoir jube, ahah tu es courageuse!!! je crois qu’effectivement certaines marques utilisent à tort et à travers une communication anxiogène, qui loin de plaider leur cause, peut au contraire leur être préjudiciable. je pense qu’elles vont peut être trop loin. cependant, et tu as raison, il faut rester vigilant, car l’industrie cosmétique est loin d’être « innocente » sur tous les plans.. 😉

  • AGirlyGirl 2 mars 2012, 9 h 30 min

    Merci article très intéressant, ton blog est devenu un incontournable à mes yeux.
    De toute façon quelqu’un pour qui l’apocalypse se traduit par l’arrêt de la série Friends … je ne peux que me prosterner !

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 59 min

      bonsoir Agirlygirl, merci wouah c’est très flatteur ( un blog devenu un incontournable…) je ne vais plus pouvoir passer à travers les portes… une trop grosse tête… 😉 ah oui la fin de « friends » a été particulièrement douloureuse pour moi!!!! bon après les commentaires, je me fais un épisode pour la peine 😉

  • AGirlyGirl 2 mars 2012, 9 h 32 min

    Zut, j’ai oublié. Je voulais te faire une demande / suggestion pour un prochain article.
    Existe t’il des ouvrages de vulgarisation sur les formulations, la chimie, la biologie … bref un moyen d’aborder pour des novices (et plus particulièrement quelqu’un comme moi qui a arrêté la bio en seconde) comment sont composés les cosmétiques ?

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 01 min

      des ouvrages de vulgarisation dur les formules, la chimie, la biologie, je vois les cours de pharmacie 1ère année en chimie organique, chimie physique, biologie ou des ouvrages de cosmétiques home made… mais tu sais un cosmétique c’est pas très compliqué, j’essaierai de le montrer au fur et à mesure… 😉

  • Daphné 2 mars 2012, 10 h 13 min

    Mais alors, comme conservateurs qui ne sont pas déclarés comme tels, y a quoi par exemple, on veut des noms !

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 10 min

      bonsoir daphné,alors tu veux des exemples: ex Levulinic acid, Glycerin, Sodium Levulinate / p-anisic acid / naticide etc… souvent les marques mettent parfums à la place… donc pas vu pas pris 😉 mais je le répète, ces conservateurs ne sont pas à blâmer, certains sont vraiment géniaux comme alternatives de substitution…. c’est bien le manque de transparence que je trouve limite chez les marques qui font croire que leurs produits ne contiennent pas de conservateurs….

  • annibou 2 mars 2012, 11 h 06 min

    alors là j’ai louper un truc ! je n’avais jamais fait gaffe en achetant mes produits de beauté si cette mention figurait ou pas… et en réfléchissant bien je ne crois pas qu’elle y figure… et en toute franchise et pour répondre à ta question, je m’en fiche comme de mon dernier soutien-gorge 😉

    mais merci pour l’info 🙂

    • Le cosmétologue 2 mars 2012, 23 h 47 min

      oui annibou, cette mention n’est pas non plus affiché partout, je te rassure, il y a de nombreuses marques qui ne communiquent pas sur cet aspect…je vois que tu apprécies mon expression avec le soutien gorge… 😉

  • MissZazou 2 mars 2012, 12 h 38 min

    Whaou, quel honneur, mes mésaventures sont citées dans ton article 🙂 Comme tu t’en doutes pour moi les conservateurs sont indispensables, et les mentions « sans ceci » ou « sans celà » me laissent de marbre. La seule mention qui pourrait faire chavirer mon coeur est la mention « non comédogène ». D’ailleurs est ce que tu pourrais la détailler, un jour où tu auras le temps ?? Et oui je mords si on me réveille pour des bêtises, mais là c’est pas le cas 😉

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 11 min

      je t’en prie miss zazou il faut bien que tes mésaventures avec ton cold cream fabriqué en officine puissent servir 😉 oui oui, je prépare un article sur les ingrédients comédogènes… ah tant de choses, si peu de temps 😉

  • Topie 2 mars 2012, 13 h 04 min

    Je fais ma journée Afssaps aujourd’hui ^^

    http://www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Communiques-Points-presse/Produits-cosmetiques-sans-conservateur-portant-la-mention-bio-ou-naturel/(language)/fre-FR

    « En ce qui concerne la composition chimique, 7 produits ont fait l’objet de remarques. 6 d’entre eux présentés comme « sans parabens et/ou sans phénoxyéthanol » contenaient des traces de méthylparaben à des teneurs comprises entre 0,01 et 0,04%. Un autre présenté comme sans conservateur contenait des traces de sels d’acide benzoïque ou sorbique. Les teneurs retrouvées sont toutefois 20 à 60 fois plus faibles que les limites autorisées par la réglementation. Leur présence pourrait résulter de leur utilisation dans les matières premières, et notamment celles d’origine végétale, et n’aurait pas pour but de garantir la conservation du produit fini.

    Les investigations menées par la DGCCRF ont conduit à des résultats parfaitement convergents avec ceux de l’Afssaps. Ainsi, la présence de traces de produits conservateurs dans certains produits présentés comme « sans conservateurs » a été avérée dans 12 cas, sans que l’on puisse, pour les raisons exposées précédemment, conclure à l’existence d’une pratique trompeuse délibérée. »

    Ca te donne un petit exemple pour ton article. Concernant les conservateurs, je les trouve essentiels pour conserver mes cosmétiques justement et plein d’autres produits, même alimentaires. Il faut juste qu’ils ne soient pas dangereux pour moi, c’est ce que je leur demande. Il y a une polémique sur les parabens justement, j’essaie de limiter un peu ma conso de paraben pour ne pas dépasser le quota indiqué ici par exemple : http://marinemagpie.blogspot.com/2012/03/le-paraben-est-il-vraiment-dangereux.html
    mais je ne les traque pas (sauf dans les labello, directement en contact avec ma bouche et possiblement avalé)

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 22 min

      bonjour topie, ton exemple illustre en fait un article que j’allais publier… oui c’est exactement ça, j’en parlerai lol normalement la semaine prochaine.
      merci en tout cas 😉

  • alexandra_nancy 2 mars 2012, 14 h 16 min

    Bonjour,
    Je crois que c’est mon premier commentaire ici (oui je lis quand même depuis le début, tu as eu une sacrée pub et à juste titre). Moi je ne regarde pas cette mention et vu que j’ai déjà regardé pour faire du « home-made », j’ai vu qu’à chaque fois qu’il y avait un conservateur. En bonne fille je me suis dite que ça devait être utile 😉

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 45 min

      merci alexandra, pour ce 1er commentaire, ça se fête!!! wouhou!!! oui les conservateurs sont nécessaires pour préserver l’intégrité du produit surtout si tu ne le finis pas en 1 semaine… merci encore pour le compliment 😉

  • Tya 2 mars 2012, 14 h 29 min

    Je m’en fiche totalement, et ça me soûle de lire partout « sans paraben », « sans ceci », « sans cela ». Ce ne sont que des arguments marketing qui ne reposent en général sur rien de vraiment scientifique… On enlève des paraben mais par quoi les remplace-t-on ? Est-ce que ces substituts sont vraiment moins dangereux ? J’en doute. J’ai une formation en agro-alimentaire (mais j’avais hésité avec pharmacie, comme quoi^^), et là-bas c’est pareil « sans conservateurs », « sans colorants artificiels », blablabla. Ça varie selon les modes et le flou dans la législation !

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 48 min

      bonsoir tya, je comprends ton agacement vis à vis de cette surenchère de mention « sans »….effectivement les parabens avaient leurs défauts mais les remplaçants ne sont pas forcément meilleurs ou moins « dangereux »… oui cosmétique, alimentaire, c’est joueurs différents mais même combat 😉

  • AudreyBRG 2 mars 2012, 15 h 18 min

    Très intéressant ! Je savais qu’il y avait toujours des conservateurs dans un produit, mais je ne connaissais pas l’astuce qui permettait de les faire passer en tant que « parfums » ou autres… Ah, tout pour le marketing…
    Merci pour cette découverte !

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 51 min

      merci audrey, effectivement c’est un peu navrant cette situation, à nous de rester critique 😉

  • Amandine 2 mars 2012, 16 h 25 min

    Merci de lever le voile sur la supercherie!A savoir maintenant que les produits « sans conservateurs » sont en fait ‘sans conservateurs officiels mais avec conservateurs officieux », tout de suite c’est moins vendeur ^^

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 51 min

      amandine, ta formulation est parfaite!!! tu permets que je l’a réutilise? 😉

  • Chibi 2 mars 2012, 16 h 53 min

    Je ne regarde pas spécialement la mention mais plutôt l’étiquette et j’avoue que j’évite souvent les produits contenant des parabènes. Par contre, je ne suis pas contre les conservateurs: dans mes cosmétiques maison, j’utilise moi-même du Cosgard ou de la vitamine E. C’est nécessaire pour éviter toute réaction de la peau après quelques utilisations. Evidemment, mes produits ne se gardent pas 12 mois mais je les termine bien avant puisque je prévois les quantités en conséquence 😉

    Merci pour cet article 🙂

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 55 min

      merci chibi, effectivement les conservateurs sont utiles… ce sont juste des « outils », attention cosgard et vit E ne sont à mettre dans la même catégorie;) voilà en tout cas une utilisation raisonnée des cosmétiques, tu ne fabriques que ce dont tu as besoin… Bravo!!

  • Audrey by Audrey 2 mars 2012, 17 h 59 min

    A vrai dire je ne fais pas attention à cette mention et je préfère qu’il y ait des conservateurs je trouve ça plus sur. Et les produits qui durent seulement 2 semaines non merci! J’ai déjà tendance à oublier les dates des produits dans le frigo!!

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 57 min

      bonsoir audrey by audrey, disons que la présence des conservateurs permet de garder le produit bien plus longtemps… et profiter de sa crème préférée plus longtemps, ça n’a pas de prix lol 😉

  • Barbara 2 mars 2012, 20 h 26 min

    Bonjour,
    Et tout d’abord merci pour cet article…
    Je suis moi même en passe de devenir formulatrice cosmétiques (encore aux études..mais sur la fin ! ) et étant plus que concernée par le problème , je me devais de réagir. Le « sans conservateur », je suis d’accord , il ne faut pas être pour ce genre de dérives..Moi ce que j’aimerais faire réaliser au mon entier, c’est que les parabens ont été décriés A TORT !!!! En effet, si l’on s’appuie sur des études réalisées récemment, il s’agissait en fait, des conservateurs les moins irritants et les plus.. disons… inoffensifs, de tous ceux proposés sur le marché ! Tout ça parce qu’une soit disant scientifique anglaise à établit un lien de cause à effet tout à fait erroné! Elle a mis enévidence un cancer chez un femme utilisant un déo conservés avec des parabens, alors les parabens sont devenus cancérigènes et tout le blabla, sans plus de preuves que ça…. Alors oui Mesdames et Messieurs, on vous raconte des histoires ! enfin quand je dis « on », il s’agit bien sûr des médias. Je pense qu’en tant que formulateur, il est de notre ressort d’établir la vérité …. J’espère que certains liront ce commentaires, car il faudrait faire que les consommateurs prennent conscience de certaines choses…

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 36 min

      bonsoir barbara, bienvenue dans le monde merveilleux de la formulation lol, même si je suis un ardent défenseur du bio, je dois admettre que tout porte à croire que les parabens n’ont pas mérité un tel destin… l’étude anglaise du chercheur phillipa darbre est particulièrement critiquée…. mais chère barbara, tu apprendras très vite qu’en cosmétique, c’est le service marketing qui prime… le service formulation dans bien des cas ne peut que suivre…. 😉

  • geblust 2 mars 2012, 23 h 38 min

    Maintenant la question est : est-ce la même sournoiserie pour les silicones?

    J’ai la crème DEFI, alors oui c’est clean et efficace mais par contre arrivée à la moitié du tube il faut avoir une poigne de camionneuse pour faire sortir le produit! Et quand on y arrive c’est un geyser … bon peut-être que je m’y prends mal mais bon, le tube me fait peur maintenant^^

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 40 min

      ahah silicones,silicones, cher geblust, l’article correspondant est presque fini… ça arrive, ça arrive 😉 … ah, moi je n’ai jamais testé ce fameux mécanisme DEFI, j’avais entendu quelques critiques,mais il faut vraiment que je teste ça!!! merci pour ton témoignage geblust !!;) si j’en ai dans les mains, je ferai attention à l’effet geyser..;)

  • Stéphanie 2 mars 2012, 23 h 45 min

    Bonsoir m. Le Cosmétologue et merci pour ce blog 🙂
    Je me pose une question depuis pas mal de temps au sujet des conservateurs. Concrétement, que risque-t-on avec un produit qui a viré ? Juste quelques boutons, une petite allergie ou bien plus grave ?
    Merci d’avance.

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 0 h 43 min

      quand tu dis viré? c’est un déphasage, si oui, tu risques pas grand chose, la crème est moins efficace, moins présentable… mais utilisable… si le produit est contaminé, là oui, ça peut aller jusqu’à une infection bactérienne…
      les allergies peuvent survenir en raison de la présence d’allergènes auxquelles tu es sensible…

  • MsOriginalDoll 3 mars 2012, 19 h 18 min

    Sincèrement, je n’ai pas peur de conservateur au contraire, je pense que ça nous évite pas mal de soucis aussi bien pour la conservation u produit que pour la destruction des agents microbiens. Je suis une de ces personnes qui s’intéressent beaucoup aux ingrédients, si un jour tu prends le temps d’allez sur mon blog tu y trouveras toujours les ingrédients et leurs rôles dans la formule. Ceci étant dit, je t’annonce officiellement : Ton article fait désormais parti de la sélection de Share the Paper de Dimanche.

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 21 h 20 min

      hello msoriginaldoll ( great nickname by the way ), j’irai faire un petit tour sur ton blog qui a vraiment l’air sympa, en tout cas merci à toi, et ça me fait plaisir que mon article fasse partie de ton share the paper, merci ( c’est comme un oscar!!! wouhou, moi aussi j’ai mon oscar,césar… il ya jean, omar et moi 🙂

  • Mélu 3 mars 2012, 23 h 00 min

    Je t’avoue que ça fait belle lurette que je traduis cette mention par « sans conservateur hardos »… Mais je vois que je me plante encore !
    Une question, j’avais lu, quand je préparais mon liniment moi même, que l’huile de pépin de pamplemousse était un conservateur naturel… C’est vrai ? Ça vaut quoi ?

    Maintenant je suis d’accord avec toi, je ne vois pas comment tu peux vendre des produits dans la grande distrib’ sans conservateur ! (mon liniment eau de chaux + huile d’olive tournait au bout de 2/3 jours !!!)
    Ils nous prennent vraiment pour des quiches… Même si j’y ai cru au début (j’avoue…), après j’ai branché mon cerveau.

    Rhaaaa ces marketteux… 😉

    Merci ! ^^

    • Le cosmétologue 3 mars 2012, 23 h 37 min

      hehe, pour l’huile de pépins de pamplemousse oui il s’agit d’un conservateur naturel assez répandu depuis quelques années, il est intéressant mais son efficacité est selon moi trop limitée si on le compare aux conservateurs possibles…sans parler de son incompatibilité avec la xanthan ( un gélifiant très utilisée en cosméto)
      merci à toi 🙂

  • sange 4 mars 2012, 22 h 08 min

    Merci pour cet article très intéressant, je savais que ça se faisait, surtout pour les cosmétiques qui se revendiquent « bio » ou plus « naturels », puisque c’est surtout cette « cible » qui regardent les ingrédients… Du coup, en effet, c’est vraiment tromper le consommateur, particulièrement quand ça passe en « parfum »… Mais j’imagine que l’acceptation d’un ingrédient dans une formule repose sur des tests plus sérieux… Rassure moi :o)

    • Le cosmétologue 4 mars 2012, 22 h 13 min

      oui sange, je te rassure, les cosmétiques doivent subir un certain nombre de tests d’innocuité, de stabilité.. analyse toxico etc… 😉

  • LaManouchka 15 mars 2012, 15 h 22 min

    Excellent ce billet, je partage. J’ai une petite question à ce sujet : les pots de masques capillaires dans lesquels on met les doigts peuvent-ils vraiment être conservés 6 mois ??? Personnellement ça m’a toujours un peu refroidi, je prélève à la cuillère la dose de masque que j’utilise à chaque fois.

    • Le cosmétologue 16 mars 2012, 20 h 16 min

      bonsoir la manouchka, merci pour ton post sur facebook sur l’article des cheveux !!! et ton commentaire 😉
      théoriquement les conservateurs utilisés sont utilisés à des doses telles que même si on contaminait le produit, la prolifération bactérienne devrait être bloquée… en plus les PAO, date limite etc sont très souvent donnés avec de la marge, donc normalement oui.. après je préfère quand même le prélèvement à la cuillère 😉

      • LaManouchka 2 avril 2012, 11 h 54 min

        Merci beaucoup pour ta réponse, je me rends compte que pour pas mal de choses j’ai une attitude un peu frileuse, mais bon entre nous je préfère ;o)
        Pour les relais FB c’est normal, j’aime beaucoup tes analyses d’autant plus que tu abordes des thèmes piles en adéquation avec ma passion pour le soin capillaire, je ne remercierais jamais assez Sophie (de démaquillages) pour cette découverte !
        A bientôt,

        • Le cosmétologue 3 avril 2012, 23 h 45 min

          hello la manouchka, disons que lorsque l’on a une routine qui nous convient, je trouve que ce n’est pas forcément nécessaire de changer 😉 après, la nouveauté, c’est toujours tentant 😉
          bon je penserai à toi pour mes prochains articles capillaires 😉

  • lili 27 mars 2012, 13 h 36 min

    Ben justement, cela fait un moment que je me dis d’aller voir d’un peu plus près les effets du paraben, car ma crème en contient ! Mais n’étant pas trop tracassée, c’est passé sur un second plan … et voilà que ton article et celui de marine me rassurent !!! On m’avait déjà dit que certaines industries utilisent des huiles essentielles en conservateur et que mal dosées c’est très agressif !!!
    Donc, un bien pour un mal, ma crème me convenant parfaitement, j’ai continué avec elle !!!

    Merci pour tes articles. Je me délecte du blog. Frais et souriant. Même si je ne suis pas une super participatrice !!! 😉

    • Le cosmétologue 31 mars 2012, 20 h 41 min

      ah enfin!! je l’ai trouvé ton commentaire 🙂 oui, tout est une question de dosage, je suis pour le bio à 100%, mais je pense qu’il faut être juste et informer la cliente, à elle ensuite de faire son choix 🙂
      merci encore lili ou rélie ou aurélie … ah mon blog est « frais et souriant »!!! alors là, je crois qu’on ne pouvait pas me faire plus plaisir 😉

      • lili 1 avril 2012, 22 h 05 min

        😉

  • aurélie 30 mars 2012, 17 h 46 min

    coucou,

    j’ai laissé un commentaire il y a 3 jours, ne le voyant pas j’ai pensé que tu étais trop occupé ou qu’il ne te plaisait pas :p, mais je vois que mon commentaire pour le concours, laissé le même jour n’est toujours pas approuvé !!! Alors je viens aux nouvelles ? Y a t il un soucis avec mes com ? Je me permets de laisser un message ici car la page Contact ne m’affiche aucune zone pour t’écrire ! Tu pourras détruire ce com après l’avoir lu ! S’il passe !!!

    • Le cosmétologue 31 mars 2012, 19 h 55 min

      hello lili, ( merci pour ton mail) oui désolé pour le retard, mais avec le concours, et le nb de participations assez incroyable, plusieurs pages de commentaires ont été bloquées… je peux accéder maintenant aux pages mais tous les commentaires sont mélangés ( ceux des article, ceux du concours etc…) 😉

      • lili 1 avril 2012, 22 h 10 min

        salut !

        Bien bien tout ça : retrouver les coms, même mélangés, accéder à tes pages … et surtout avoir plein de participants ! Bravo ! Tu vas juste avoir plus de boulot pour tout démêler !!!
        J’espère que tu auras le temps de tout remettre en ordre et de comptabiliser ma participation, parce que ce concours il est trèèèèèèèès sympa et que j’espère bien être la gagnante !!! haha
        bonne chance !

        • Le cosmétologue 1 avril 2012, 22 h 34 min

          hello lili, j’ai remis presque tout en ordre !!! merci 😉

  • Didiyu 8 avril 2012, 20 h 33 min

    Coucou tout le monde !

    Je ne suis pas dupe et dès que je vois  » SANS CONSERVATEUR » je sais d’avance qu’il y a qqchose d’autre qui se cache derrière ça ….. je suis d’accord avec toi que les conservateurs sont indispensables en cosmétiques etc ….mais il y a des conservateur NATURELS q’utilisent certaines marques bio qui conservent très bien le produit ! Alors CERTES votre produit ne va pas durer 12 mois voir + telle une crème Clarins par exemple, mais il durera maximum 6 mois! c’est déjà ça! Et sachant qu’une crème si on en mets tous les jours, on l’a fini bien avant les 6 mois! donc largement suffisant! Conservateur OUI mais pas n importe lesquels et en petite dose !!!!! bonne soirée 😉

    • Le cosmétologue 18 avril 2012, 0 h 32 min

      oui Didiyu, quand je parle des conservateurs je fais allusion à toutes les familles de conservateurs 😉 tu as parfaitement raison, la nature du conservateur est importante et bien entendu sa dose 😉

  • marie-pascale 23 avril 2012, 11 h 36 min

    Monsieur le cosmétologue, j’arrive un peu après la bataille, mais j’aimerais juste dire, que dans la jungle des marques, à côté des gros mastodontes qui jouent sur le marketing pour faire rêver la cliente, il y a aussi des toutes petites marques sincères (enfin au moins une, que tu connais bien :-), qui allèguent sans conservateur parce qu’elles ont formulé des produits anhydres et qu’elles peuvent donc s’en passer, sans risque. Et pas d’huile essentielle, de parfum ou autre subterfuge non plus…
    Comme quoi, c’est possible! :-), avec Omum, cosmétique émotionnelle pour les futures mamans!

    • Le cosmétologue 23 avril 2012, 23 h 35 min

      bonsoir marie pascale, alors tout à fait d’accord avec toi, les produits anhydres n’ont pas ce problème de conservateurs….ta marque Omum? un vrai régal, mais on va en parler…. je la surveille du coin de l’oeil déjà depuis un moment 😉
      Une belle marque pleine de promesses… 🙂

  • Hindi - Beauty Hand-Made et Compagnie.. 24 mai 2012, 11 h 44 min

    Haaa que sa fait plaisir de lire un tel article!!!
    Et oui on ne peu pas échapper au conservateur des qu’il y a une partie aqueuse dans la formule!
    C’est dailleur une des raisons pour laquelle la fabrication home-made est diabolisé… (mais a coté de sa les marques veulent nous faire gober que elles, elles n’en utilisent pas..)
    Et pourtant il existe toute une batterie de conservateurs, dont certains bien efficaces.
    Perso j’aime beaucoup les flacon airless qui protègent bien la formule.

    Bon et bien en tout cas j’aime bien tes ptits articles!! 🙂
    A bientôt!

    • Le cosmétologue 24 mai 2012, 22 h 24 min

      merci hindi, oui les flacons airless préservent bien la formule des contaminations extérieures…dommage que ce soit du plastique 🙂 merci

  • Kate 5 juin 2012, 12 h 41 min

    Et qu’en est-il des extraits de pamplemousse et vitamine E? Conservateurs mais pas assez? C’est ce qu’on utilise en tambouille en général !

    • Le cosmétologue 18 juin 2012, 23 h 03 min

      l’extrait de pamplemousse est très utilisé comme conservateur mais son utilisation est assez difficile en raison des interactions avec pas mal de gélifiants d’une part sans parler de spectre d’action , insuffisant selon moi.
      la vitamine E n’est pas un conservateur au sens strict, c’est un antioxydant, qui est lui utilisé pour éviter le rancissement
      , l’oxydation des huiles végétales 😉

  • sandrine 18 juin 2012, 12 h 07 min

    Encore un article très enrichissant. Esthéticienne allergique à de nombreux ingrédients cosmétiques me voici devenue une « cosmétologue » en herbe. ah ces fameux conservateurs et surtout effectivement le fameux slogan commercial « sans paraben », polémique apparue lors d’un reportage sur « Yves Rocher » . Je me rappelle ce moment où je travaillais chez eux, dès le lendemain de l’émission toute les clientes demandaient des produits sans paraben, devenue subitement allergique ! Pour moi qui dit « sans paraben » = danger pour ma peau allergique , en effet il est remplacé par l’isothiazolinone conservateur beaucoup plus allergisant.
    Méfiez-vous effectivement des conditionnements des produits, si un produit est indiqué sans conservateur et qu’il sous forme de pot ou tube alors il y a « anguille sous roche » !
    Je confirme Monsieur le cosmétologue que la gamme Tolérance Extrême d’Avène (marque que j’affectionne) ne contient pas de conservateur (Avène Thermal spring water (avene aqua). Glycerin. Mineral oi (paraffinum liquidume. Squalane. Carthamus tinctorius (safflower) seed oil. Cyclopentasiloxane. Glyceryl stearate. Cyclohexasiloxane. Sodium carbomer. Titanium dioxide. Water) formule stérile et systeme de fermeture breveté. C’est la seule gamme que je tolérais pendant ma période d’urticaire intense.

    Grosse DECEPTION : concernant la le fond de teint liquide, sur leur site internet il est indiqué « sans conservateur , sans paraben » OUPS ! pas bien ! je note la présence de 4 conservateurs : le méthylparaben, le phénoxyethanol, le potassium sorbate et le sodium dehydoracetate.

    En ce qui concerne le bio, une méga réaction allergique après 24 h de contact avec une crème teintée labelisée Ecocert : réaction au conservateur Benzyl alcohol (allergène) associé avec le limonène, le linalool, résultat : mélange explosif ! pour ma peau….

    Je vous souhaite une bonne journée, une bonne semaine….

    • Le cosmétologue 18 juin 2012, 23 h 32 min

      merci sandrine, merci pour ces excellents exemples 🙂 effectivement un produit en pot, ou tube ( normal et non airless) sans conservateur c’est aussi louche qu’un cookies aux chocolats sans chocolats 😉
      oui pour le bio, je n’utilise plus vraiment ce conservateur en raison des allergies que l’on voit de plus en plus…. la conservation des produits en bio est un vrai casse tête 🙂

      merci encore sandrine pour cet excellent commentaire 🙂

  • Val 13 octobre 2012, 11 h 48 min

    Très intéressant cet article… Je suis atteinte d’eczéma d’origine allergique; et notamment dans toute la panoplie, aux fragrances/parfums, au nickel et à certains conservateurs aux noms imprononçables ! Si ça peut aider certain(e)s, les produits Dermatherm ont également un système de conservation sans conservateurs… A découvrir…

    • Le cosmétologue 23 octobre 2012, 23 h 56 min

      oui tout à fait, c’est ce que j’avais vu dans un magazine il ya qq mois. ça me rappelle, qu’il faut que je teste un de leur produit 😉

  • sandra 19 décembre 2012, 23 h 30 min

    Bonjour voici quelques mois maintenant que je subie un urticaire ( avec oedêmes de quicke ) après moults récherches coté alimentaire ( ainsi que les conservateurs les plus connus) des recherches d’infections , tests allergologiques , test maladie de lyme …etc je ne trouve pas d’issue à mon problème . j’ai récement entendu parlé de réactions aux conservateurs cosmetiques . Pouvez vous me donner la liste des conservateurs les plus connus pour leur éventuels réactions afin de pouvoir me faire tester . merci d’avance

    • Le cosmétologue 7 février 2013, 23 h 58 min

      bonjour sandra,

      afin de respecter la réglementation en vigueur et éviter tout litige, je te conseille de consulter un allergologue qui a tous les éléments nécessaires pour mener à bien cette recherche. Il ne serait pas judicieux de baser une recherche sur les seuls éléments que ce blog fournirait….

  • Dedette 14 janvier 2013, 22 h 08 min

    S’il y a les appellations « sans conservateurs » c’est à cause des premières entreprises qui ont commencé à le revendiquer! Ceux qui n’y connaissent rien en cosmétique ont décidé qu’il fallait faire une loi pour interdire les parabènes etc… alors forcément les moyennes entreprises ont sauté sur l’occasion pour labeliser leurs produits ainsi. Comme le phénomène n’a pas désemplit & que de toute façon dans la tête de tout consommateur qui n’y connait rien en formulation cosmétique l’idée était déjà bien ancrée que les conservateurs incarnaient le mal en personne toutes les entreprises sont bien obligées de rentrer dans le jeu.
    Perso je ne regardais pas ces mentions, j’étudie la qualité des cosmétiques j’ai donc eu un cours sur les conservateurs etc.. En prime l’un des cours était donné par un fervent défenseur des parabènes (en tout cas les simples) donc je pense qu’il m’a bien communiqué sa façon de penser!

    • Le cosmétologue 28 janvier 2013, 23 h 53 min

      bonsoir dedette,
      oui tu résumes bien le pb des parabens mais comme tu l’as dit c’est le consommateur qui a le dernier mot 😉 et finalement dans certains cas, ce n’est pas toujours une mauvaise chose 😉

  • Isabelle Faust 29 janvier 2013, 13 h 56 min

    Je travaille pour un manufacturier en produits cosmétiques et nous avons eu affaire à la saga anti-parabène. Notre chimiste était désolée d’avoir à les retirer quant on sait que ces conservateurs ont un historique d’efficacité de plus de 50 ans. Je tiens un blogue moi-aussi, malheureusement, il m’est impossible de pouvoir m’exprimer ainsi, n’étant pas couverte par l’anonymat. Je te remercie de dire tout haut ce que les chimistes pensent tout bas. Merci pour cette syntaxe très sympathique et fort honnête.

    • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 21 h 51 min

      bonsoir isabelle,
      merci à toi, ça me semble normal de faire preuve d’honnêteté intellectuelle même si cela ne m’a pas toujours servi notamment à cause du blog LOL

Leave a Comment