Faut-il choisir ses cosmétiques en fonction du prix ? (1ère partie)

prix cosmétiques pas cher

Doit-on payer cher pour avoir de la qualité ? L’opposition systématique des cosmétiques « chers » versus cosmétiques « pas chers » est-il justifié ? Peut-on espérer un produit de qualité à un prix raisonnable? Nous allons aborder ce sujet cosmétique brûlant dans quelques lignes…

L’imagination féminine est sans limite

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je profite de cet instant pour remercier du fond du coeur, elli et vikie de m’avoir très gentiment mais fermement rappelé à l’ordre et de m’avoir ainsi ramené sur le droit chemin… Il est vrai que mon précédent article date un peu. Certaines d’entre vous m’ont également contacté par email en « menaçant » de me faire subir les plus viles tortures si je ne postais pas un article rapidement, je vous passerai évidemment le détail des sanctions suggérées mais force est de constater que l’imagination féminine est dans ce domaine bien plus fertile et bien plus machiavélique….que chez nous les hommes. Aussi, petit rappel aux lecteurs masculins, ne provoquez surtout pas les femmes….Car vous risqueriez de subir leur terrible courroux et de vous en mordre les doigts, enfin ce qu’il en restera  😉

Mesdemoiselles, Mesdames, ce qui suit est plutôt réservé aux hommes, je vous propose donc de vous rendre directement au paragraphe suivant.

Messieurs, maintenant que nous sommes entre nous, je vous propose une technique qui fait mouche à chaque fois… Comment les rendre heureuses et en même temps avoir la paix 😉

 

Entre hommes

La technique masculine anti-prise de tête

C’est d’une simplicité enfantine, c’est comme avec les enfants. Par exemple, pour mes petits cousins, je les dépose chez Toys r’us, et je suis libre pendant 2 bonnes heures, ils sont heureux et moi aussi ; pour les femmes, même technique, vous les déposez prestement chez Séphora (ou une autre enseigne équivalente), mais attention, veillez à respecter quelques conditions supplémentaires qui garantiront ainsi le succès de cette technique transmise de génération en génération.

  1. Sélectionnez un magasin séphora suffisamment grand et spacieux tel que celui des Champs Elysées, il faut, en effet, éviter les surfaces trop petites, car plus la parfumerie est grande et plus cela leur prendra du temps pour tout voir…tout tester
  2. Optez par ailleurs pour un jour de forte affluence comme le samedi après midi ou mieux un samedi après midi en périodes de soldes, les allées y seront bondées et la circulation y sera extrêmement difficile ce qui vous laissera facilement une bonne demi-heure voire une heure de plus.
  3. Surtout amenez les dans ce magasin en dernier après qu’elles aient eu le temps de faire tous leurs achats. Pour 2 raisons :
  • Elles seront chargées de sacs volumineux, ce qui les ralentira davantage dans leur progression le long des rayons (évidemment, il faudra refuser de s’occuper de leurs sacs en prétextant une douleur à l’épaule ou tout autre excuse bidon, on est très fort à ça :))
  • Ayant au préalable dépensé une bonne partie de leur budget, elles réfléchiront longuement avant d’acheter, (difficile en effet de choisir entre le rouge à lèvre rose corail et le rose framboise..), elles pèseront ainsi le pour et le contre à chaque produit coup de coeur qu’elles trouveront (c’est à dire tous les produits de la parfumerie).

En appliquant scrupuleusement les conseils précédents, vous serez donc tranquille au bas mot pendant 3-4 heures pendant lesquelles vous pourrez tester à la FNAC la dernière version du dernier smartphone à la mode, déguster un bon café à une terrasse (sans draguer évidemment… N’est pas george clooney qui veut) ou même, pourquoi pas, rentrer faire une sieste si le magasin n’est pas trop éloigné…

Et une fois la séance shopping de votre bien aimée, achevée (achevée ? je fais allusion à la séance et à votre moitié évidemment), vous arriverez tel un prince charmant, frais comme un gardon et suffisamment sûr de vous, pour lui demander d’une voix virile et confiante. « Alors ma chérie, heureuse ? » (C’est bien le seul moment où vous serez certain de sa réponse)

Cela étant, rien ne vous empêche d’utiliser autrement les 3-4 heures précédentes, notamment en lui préparant une belle surprise, comme réserver une bonne table pour un diner romantique à deux le soir même, ou lui acheter un joli bouquet composé de ses fleurs préférées acompagné d’un petit mot doux, juste pour lui rappeler à quel point vous tenez à elle. Je dis ça… je dis rien…

Evidemment, cette technique n’est pas l’apanage des hommes et peut être utilisée sans modération quel que soit le sexe et notamment par les femmes :). Car soyons lucide, c’est certainement pire chez les hommes….A bon entendeur…

couple amour

Le prix des cosmétiques est-il synonyme de qualité ?

Mais trêve de plaisanterie, revenons à nos cosmétiques, la question que l’on me pose souvent concerne le prix des cosmétiques. Cosmétiques chers : Le prix est-il synonyme de qualité ? Faut-il payer cher pour avoir de la qualité ? Vaut-il mieux choisir des cosmétiques chers ?

Vous savez que je suis plutôt exigeant, exigeant vis-à-vis de moi, vis-à-vis de mon équipe, vis-à-vis de mes ami(e)s, exigeant pour mes clientes ; c’est bien normal. Aussi je privilégie la qualité à la quantité, et quand on aborde le sujet de la qualité, la notion de prix est selon moi indissociable.

Or, il est fréquent d’opposer les cosmétiques de luxe aux cosmétiques bon marché, comme si chacun d’entre nous devait choisir son camp.  Pour certains, plus c’est cher, mieux c’est, pour d’autres, plus c’est cher, plus ça sent l’arnaque…Alors comme souvent, ce genre de vision manichéenne est bien trop caricaturale mais c’est bien connu, nous aimons les raccourcis…moi le premier…

Alors, faut-il payer « cher » pour avoir de la qualité ? A cette question, ma réponse est claire et sans ambiguïté : OUI

Avant tout, qu’est-ce que j’entends par « cher »? Lorsque je dis qu’il faut payer cher, je veux dire par là qu’il est illusoire de penser qu’une crème à 2 euros sera de bonne qualité (attention, je parle de produit sur le marché français, avec les charges qui sont associées et non de produit artisanal sans intermédiaire dans des pays en voie de développement) et je ne dis pas non plus qu’il faut absolument payer votre crème 400 voire 500 euros. Entre ces 2 extrêmes, vous avez largement le choix.  Nous reviendrons sur cette notion avec l’article suivant…

Tout cosmétique est, en effet, l’association de plusieurs matières premières et la qualité des matières premières est, vous le savez bien, conditionnée par le coût.  Car les matières premières ont un coût, et comme pour tout produit, la qualité commence avec des matières premières de qualité…( Jean pierre Coffe nous dirait qu’un cosmétique à base de merde reste de la merde… et il n’aurait pas tort). Une belle huile végétale nourrissante, régénérante coûte bien plus qu’une simple huile minérale de l’industrie pétrolière… Ainsi plus vous payez cher, plus vous avez des chances d’avoir un produit qualitatif….

La comparaison avec la cuisine est, me semble t-il, appropriée et probablement plus parlante. Avez-vous déjà testé 2 plats, un plat élaboré à base de matières reconditionnées, d’additifs aux codes aussi hermétiques les uns que les autres et un produit cuisiné à base d’ingrédients frais et de qualité ? Si c’est le cas, je pense que vous avez compris ce que je veux dire 😉

Si l’on paye « cher », est-on sûr d’avoir un produit de qualité ?  Ma réponse sera aussi claire : NON

Comment ça ? Oui, j’ai précisé au départ que pour avoir de la qualité, il faut payer un minimum, ne serait-ce que pour les matières premières. Oui, c’est bien ce que j’ai dit, mais encore faut-il que le prix que vous payez soit directement utilisé pour le choix des matières premières et c’est bien là que se situe le problème…

Trop compliqué ? Que neni, en fait c’est simple, la clé de l’explication, c’est la définition de la qualité. Pour vous la qualité se résume probablement aux matières premieres, et à l’efficacité, or il faut tenir compte de plusieurs autres critères…

En gros, (attention simplification extrême pour cet article) la qualité (ou sa perception) est déterminée en  partie par la formulation et en partie par les choix marketing.

 

qualité cosmétique

 

Le formulateur, tel un chef cuisinier, travaille sur une formule donnée selon un cahier des charges très précis, selon plusieurs critères : le choix des matières premières, la texture, le parfum, l’efficacité, la tolérance cutanée, etc…

L’équipe marketing, quant à elle, planche sur le packaging, les outils de vente, la publicité, avec ou sans égérie etc…

La question est de savoir ce que la marque a privilégié, ce qui est largement conditionné par son positionnement, le marché visé, mais surtout ses valeurs…..

 

cas 1

Si la marque privilégie tous les aspects de la formulation et tous les aspects du marketing, vous aurez un excellent produit, efficace, très qualitatif avec une jolie présentation et une marque connue grâce à l’effet buzz d’une égérie qui prêtera sa notoriété. L’inconvénient sera le prix du produit qui risque de faire fuir la cliente qui ne veut pas payer pour les campagnes de pubs etc… mais au final vous serez satisfaite du produit.

 

cas 2

Si la marque privilégie tous les aspects de la formulation en rognant sur la partie marketing, vous aurez là encore un excellent produit très qualitatif mais avec une présentation souvent basique et une marque inconnue au bataillon, ce sera probablement le produit qui sera considéré par la plupart comme le produit au rapport qualité prix le plus intéressant. C’est pour ainsi dire le jackpot pour la consommatrice (mais entre nous, le packaging reste un élément important pour la plupart d’entre vous, oui avouez le, n’est-ce pas lam et cathia ?)

 

cas 3

Si la marque privilégie tous les aspects marketing au détriment de la formulation, vous avez alors un produit de qualité moyenne avec une présentation exceptionnelle qui saura séduire la plupart d’entre nous… Ça ne vous rappelle pas de mauvais souvenirs ? Ex : certaines marques de luxe (sauf exception) sont critiquées, et pour cause, elles vont privilégier la texture, le parfum (dans la partie formulation) et surtout tous les aspects du marketing… laissant ainsi de côté peut-être des critères plus importants pour vous…

Mais accrochez vous les 2 premiers cas sont rares, voire inexistants, car dans la « vraie vie » celle où Johnny Depp et Vanessa Paradis ne forment plus le couple idéal qui fait tant rêver (mais pourquoi ?), je disais donc dans la « vraie vie »,  la marque, en général, ne privilégie pas tous les critères de formulation, (que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons d’ailleurs), elle va mettre le paquet sur certains aspects de la formulation et en laisser de côté pour rester dans la limite du coût de revient qu’elle s’est fixé… tout comme il est illusoire d’espérer avoir du 100% formulation et 0 % marketing, c’est pratiquement impossible, car ce qu’une marque cherche, c’est surtout d’optimiser la part accordée aux différents critères….

Enfin, dernier critère à avoir en tête que je n’ai pas ajouté à mon petit schéma, la marge, le bénéfice que s’octroie la marque. Plus la marque essaie d’augmenter sa marge, plus elle va réduire le prix de revient de son produit, (pour cela pas de secret, il faut couper dans les dépenses et sur ce point chaque marque est là aussi dans une certaine mesure « libre » de faire ce qu’elle veut). Prenons 2 crèmes de nuit à 20 euros les 50 ml, si la marque A prend 2 fois plus de marge que la marque B, cela veut probablement dire que la marque B a alloué plus de budget pour ses produits que la marque A, il y a alors de fortes chances que le produit B soit meilleur que le produit A…

questions cosmétiques

Ce qu’il faut donc comprendre, c’est que le raisonnemment par le prix (plus c’est cher, mieux c’est) est beaucoup trop simpliste, il serait valable si toutes les marques travaillaient ou accordaient la même importance aux différents critères précédents en suivant les mêmes proportions…Or c’est loin d’être le cas, chaque marque est différente dans son approche, son positionnement, ses valeurs…et heureusement…Certaines marques investissent plus dans la formulation, d’autres recherchent avant tout l’image de la marque, ce n’est ni bien ni mal, c’est juste différent, c’est ce qui fait finalement l’originalité de chaque marque et qui permet à chacune d’entre vous de trouver chaussure à son pied.

Que ce soit parmi les marques de luxe, les marques de moyenne gamme et les marques en grande surface, quelle que soit la gamme de prix, vous pouvez trouver le meilleur comme le pire car toutes les combinaisons des critères précédents sont possibles : il y en a pour tous les goûts et forcément toutes les bourses… Selon moi, la distinction n’est pas « cher ou pas cher », mais de savoir si la marque a privilégié la formulation, si le prix que vous payez est bien, en majorité, consacré à la formulation.

Car entre nous, à choisir dans une même gamme de prix, entre une marque qui met tout sur la formulation et une autre qui met tout dans le marketing, le choix est vite fait 😉

Maintenant en toute honnêteté, toujours dans la même gamme de prix, à formulation égale, l’un avec un packaging basique et l’autre plus élaboré, je choisirais probablement le beau flaconnage, la belle présentation. Et je crois que je ne suis pas le seul.. mais que voulez-vous ?personne n’est parfait….. 😉

La suite au prochain article… 

Et vous ? Quelle est votre expérience avec la notion du prix ? La plupart de vos produits favoris sont-ils plus chers ? Pensez-vous que pour avoir un bon produit, il faut y mettre le prix ? Que pensez vous des crèmes de luxe que l’on trouve chez certaines marques à 300-500 euros ?

Et juste en passant si vous deviez choisir entre le diner romantique et le bouquet de fleurs accompagné du petit mot doux signé de sa main, que choisisseriez vous ? Comment ? La question est idiote ? Evidemment que vous voulez les 2… bon, vous avez raison, alors autre question quel est selon vous le geste le plus romantique qu’une femme puisse recevoir de la part d’un homme ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
{ 94 commentaires… add one }
  • Raphaelle-B 24 août 2012, 11 11 20 08208

    Bon article comme toujours… même si tu t’égares un peu 😉

    Moi j’essaye de trouver un bon rapport qualité/prix mais cette notion varie en fonction des revenus de chacun.
    Sinon mon compagnon après avoir eu des échantillons d’une marque de luxe après un soin de cette marque dans un spa de luxe, avait adoré le produit qui était en effet beaucoup plus agréable et efficace maintenant à 210€ et 350€ les flacons de 50ml … j’ai sorti le joker (préférant quelques diners gastronomiques à la place)… jusqu’à 50€ why not … après c’est too much pour moi

    disons que parfois il faut aussi laisser les crèmes de luxe à ceux qui ne comptent pas leur argent, il en faut pour toutes les bourses !

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 22 10 11 08118

      chère raphaelle,

      oui c’est vrai je m’égare un peu, 😉

      moi aussi j’aurai choisi le diner gastronomique sans hésitation!!!! d’ailleurs quel est ton resto gastro préféré?

      effectivement, le choix en cosméto est tellement vaste que toutes les bourses trouveront leur bonheur 🙂

      Répondre
  • Audrey891 24 août 2012, 11 11 21 08218

    Article très intéressant. L’exemple le plus flagrant (pour moi), c’est l’huile démaquillante de shu uemura. 86€ les 450mL, premier ingrédient : huile minérale. Gros foutage de gueule à un prix hallucinant !

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 22 10 13 08138

      merci audrey, oui dans l’exemple que tu proposes je ne peux qu’acquiescer… 😉

      Répondre
      • Vikie 26 août 2012, 0 12 53 08538

        Je dirais aussi que l’important c’est la durée de vie du produit… j’utilisais jusqu’à présent le pshitt magique Garancia (dont je suis contente, malgré ma peau réactive ^^), il me dure 2 mois grand maximum à 31 euros le flacon. Chez Shiseido (je suis en test de durée pour l’instant), la mousse nettoyante extra riche à 61 euros le tube. Il est sensé durer 9 mois.
        J’ai calculé le prix de revient à l’utilisation … le Shiseido me revient moins cher endiron 7 euros contre 15 chez Garancia ^^… donc vraiment rentable. Comme quoi des fois le prix est élevé mais le produit dure longtemps…..
        Après, je conçois que ce n’est pas forcément le meilleur nettoyant visage, je recherche encore mon graal dans ce domaine ^^

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 08 08088

          ah vikie, tu as parfaitement raison sur ce facteur: la durée d’utilisation est à prendre en compte sans aucun doute 🙂 c’est clair que vu comme ça entre tes 2 produits, le choix semble vite fait 😉 mais n’aurais tu pas tendance à utiliser moins de produit en ce qui concerne le produit le plus cher, juste pour ne pas en perdre une miette :), ce qui expliquerait cette différence?

          Répondre
  • Vesper L. 24 août 2012, 11 11 45 08458

    Une petite question : que penses-tu des marques comme ELF (que je n’ai jamais testée) qui propose du maquillage à très bas prix? quid de la nouvelle marque April qui fait pareil? et que pensez de la gamme complète de cosmétiques de la marque carrefour qui propose des prix très attractifs.
    un article de 60 millions de conso, à une époque, avait testé différentes crèmes anti-rides et la meilleure était à un prix très sympa… qu’en penses-tu? est-ce que ça ne va pas un peu à l’encontre de ce que tu dis (je te cite « Alors, faut-il payer « cher » pour avoir de la qualité ? A cette question, ma réponse est claire et sans ambiguïté : OUI ») c’est une simple question, pour avoir ton avis, pas une attaque (je précise car en écrivant, le ton n’y est pas…

    merci !!

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 22 10 26 08268

      pour le maquillage elf , je trouve que ce sont de bons produits pour le prix demandé mais que forcément la qualité des pigments et l’intensité, la tenue etc.. n’est peut être pas aussi bonne que ce que l’on peut trouver dans des marques plus quali comme stila par exemple. c’est une amie maquilleuse qui m’a fait découvrir la différence 😉 et je dois dire que pour certains produits il n’y a pas photo 😉 mais bon je ne suis pas un spécialiste du maquillage… ( c’est moins ma tasse de thé…. comme c’est étrange) j’ai toujours trainé les pieds quand il fallait formuler un mascara ou une ombre à paupière… parce que j’aime tester ce que je formule donc tester le mascara, le rouge à lèvre sur moi… euh;.. pas trop mon truc, je l’ai fait sur un rouge à lèvre, le fou rire pendant 1 heure …

      la marque carrefour, je n’ai pas encore mis le nez dedans, c’est la gamme au packaging blanc et vert? avec des plantes ?

      en fait 😉 quand je dis « Alors, faut-il payer « cher » pour avoir de la qualité ? A cette question, ma réponse est claire et sans ambiguïté : OUI » c’est que pour moi la qualité passe avant tout par des ingrédients de qualité et non des ersatz d’huile… l’étude traite de l’efficacité visible des antirides, sur un mois…. et j’en parlerais dans la 2ème partie et la 3ème partie de l’article. comme je te disais dans mon tweet : ça s’appelle de l’intuition féminine 🙂

      merci encore pour ton commentaire ( que je n’ai nullement pris comme une attaque, je te rassure 🙂

      christopher

      Répondre
      • Vikie 26 août 2012, 0 12 56 08568

        Tu peux faire tester le produits que tu formule à tes amies proches (enfin, je parle là pour tout ce qui concerne le maquillage) ^^

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 09 08098

          oui c’est vrai, mais c’est pas pareil, je dois sentir, tester l’effet, un peu comme un cuisinier qui teste le gout avant de décider s’il faut plus de sel ou de texturant etc…. 🙂 je vais devoir me maquiller tant pis…:)

          Répondre
          • Vikie 26 août 2012, 22 10 11 08118

            Ahh, je n’avais pas vu le métier sous cet angle là….et du coup, je me dit que tu pourrais nous expliquer en quoi consiste le métier de formulateur de cosmétique… ce que tu dis est logique en y réfléchissant, mais j’avais pas fait le rapprochement…. un peu comme (et là je sors totalement du sujet, mais j’étale mes connaissances comme la confiture) les tortues, pour lesquelles en élevage il faut une zone de sable pour que la femelle ponde les œufs… comme pour les poules (j’avais bien dit qu’il y avait pas de rapport ^^) …(c’est bon je vais manger ma tartine de confiture^^)

            Répondre
            • Le cosmétologue 26 août 2012, 22 10 24 08248

              oui, oui c’est prévu 😉 mais j’adore aussi la confiture ( sans sucre ajouté par contre 🙂 attention à ne pas t’en mettre partout alors 😉

              Répondre
  • OnGleeSta 24 août 2012, 11 11 58 08588

    Je choisis les deux oui, si possible 😀 Autrement plutôt le dîner romantique. Le dernier geste super romantique de l’Homme a d’ailleurs été de m’emmener complètement par surprise dans un resto étoilé pour notre anniversaire. Par contre, dur de dire quel est le geste le plus romantique qu’un homme puisse faire, ça dépendra beaucoup de sa capacité naturelle à être romantique je pense 😉

    On m’a déjà offert une crème à pas loin de 100€, limite si j’osais m’en servir tellement je trouvais le rapport « prix / quantité » faramineux… Le jour où j’ai découvert qu’il existait des crèmes à plus de 300€, je suis tombée de bien haut.
    En général je mets vingt à trente euros dans mes cosmétiques et je trouve ça déjà pas mal. Mais je cherche avant tout l’efficacité et la formulation qui me convienne. Bien sûr je suis sensible au marketing mais je n’achèterai pas un produit uniquement parce qu’il est bien emballé. Et j’ai quelques cosmétiques achetés en supermarché dont je suis très contente.

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 22 10 28 08288

      bonsoir ongleesta,

      tu te rappelles quel resto étoilé c’était? ( simple curiosité 😉
      le principal c’est que tu trouves effectivement ton bonheur 😉

      Répondre
  • La Ménagère Trentenaire 24 août 2012, 14 02 10 08108

    Mon cher Cosmétologue,

    Comme je suis heureuse de te retrouver parmi nous ! 🙂

    La majorité de mes produits (hors parfum) font partie du pas cher du tout. Comme ça pas de scrupules à ne pas les utiliser en entier.
    D’ailleurs, tu dis que de la crème à 2€ ne sera pas de qualité. Moi j’aimerai bien un petit listing du prix MINIMUM qu’il faut compter pour espérer un bon produit (par type de produit, of course ! ). Bien sûr, après on ne sera pas trop avancés non plus, mais ça donnerait une petite indication et pour 2€ de plus je pencherai donc peut-être plus sur un produit que sur un autre carrément pas cher.

    Figure-toi, mon Cosmétologue préféré, que les fleurs ne marchent pas tout le temps. Le Ménager pourra te le confirmer, vu que je continue de le bouder malgré un beau bouquet reçu hier (alors que je lui avais dit la veille de ne pas aller en acheter un…). D’ailleurs, me mettre dans un magasin de produits ne marcherait pas trop non plus, je ne suis pas du genre à rester des heures dans les boutiques. Je m’ennuierai très vite. Mais je confirme tout à fait qu’il ne vaut mieux pas trop nous embêter, parce que Le Ménager, je le boude depuis presque une semaine quand même, et il aime pas ça du tout. 🙂 (Oui, je suis sadiiiiique quand je suis fâchée.)

    Tu ne nous requitte plus, hein ?

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 22 10 39 08398

      ah sylvianne, me voilà !!!!

      alors ce que tu me demandes est compliqué, disons que j’ai une vision des cosmétiques qui s’inscrit plus du du long terme que l’effet immédiat donc forcément, je cherche des produits efficaces mais surtout « sains » d’où l’importance des ingrédients pour moi… en plus je suis limite maniac donc ça n’aide pas… ce qui s’applique à moi ne s’applique pas forcément à toi …. qu’est ce qui est le plus important pour toi en cosmétique? te connaissant, tu n’es pas forcement très orienté bio, de plus de mémoire ton attrait des cosmétiques est assez récent….

      pour les fleurs, effectivement, mais qu’a t’il fait ton ménager pour te mettre dans un tel état?.. une semaine de « boudage », qu’a t il bien pu faire?

      vous quitter? mais je suis toujours là… 😉 enfin presque c’est vrai

      Répondre
      • La Ménagère Trentenaire 25 août 2012, 9 09 43 08438

        Ahhhh, tu me connais bien ! 🙂 Quoi que le bio m’attire de plus en plus. J’essaie dans tous ces produits de retrouver des valeurs : le bio, les non testés sur animaux… (J’avais récupéré il y a des années un beagle, chien réputé pour finir dans les laboratoires, donc c’est un détail qui me touche beaucoup.)

        Bah, il n’a rien fait de méchant en soi, c’est plutôt un état d’esprit à la longue. Disons que je ne le trouve plus assez démonstratif (alors que c’est ce que lui me reprochait au début, un monde à l’envers ! ), et que j’ai envie de faire bouger les choses pour améliorer tout ça. Je tente l’effet électrochoc par la frustration. 😀

        Répondre
        • Le cosmétologue 25 août 2012, 12 12 48 08488

          ah sylvianne, tu m’en vois ravi, bienvenue au club 🙂 effectivement, c’est un argument qui est imparable 😉 il faut savoir que depuis 2004 et encore plus depuis 2009, les tests sur animaux des produits finis et des ingrédients ont été largement réduits…bon je reste persuadé qu’il reste du chemin à parcourir mais les progrès sont là, et les méthodes alternatives se développent rapidement.

          pour ta semaine d’électrochoc, effectivement je comprends ce que tu souhaites, c’est une caractéristique normale du couple, une relation à 2 évolue avec le temps, et tu peux effectivement te sentir moins appréciée ou même délaissée, chacun grandit, on s’adapte même mais c’est à nous de nourrir cette relation, mais surtout de continuer à communiquer, pour exprimer à l’autre nos besoins, nos désirs… car on aimerait que l’autre fasse de la lecture de pensée et devine ce que l’on veut, or la lecture de pensée ça n’existe pas, au mieux on devine un peu ce que l’autre espère mais entre nous, rien de mieux que de demander directement à sa moitié ou de dire à l’être aimée ce qui nous manque, toujours dans ce climat d’affection et de respect qui est à mon sens le ciment d’un couple ou de toute relation amoureuse… je sais bien qu’on attend souvent de l’autre qu’il devine nos besoins et nos attentes,c’est souvent même une question de principe mais la question est de savoir si ce n’est pas plus simple d’en parler tout simplement car chaque jour compte, et je me doute que tu aimes ton ménager autant qu’il t’aime, mais pourquoi s’infliger cette carence d’une semaine sans pouvoir profiter pleinement de l’affection, et de l’amour qui existe entre vous alors qu’une simple discussion suffirait probablement.
          bon surtout j’espère que tu ne te méprendras pas sur mes intentions, loin de moi l’idée de te faire un sermon ou tout autre douceur du même ordre, ,mais la vie est courte, profites en au maximum… prends ce message juste d’un ami à une amie ( christopher n’est ce pas le nom d’un de tes meilleurs amis LOL 😉 ça se trouve c’est juste un jeu entre vous 😉 donc si c’est le cas, oublies ce que je viens de dire… et tu auras le droit de me fouetter ( moi des tendances sado maso ? non… 😉 j’aurais encore mis les 2 pieds dans le plat, ah décidément… 🙂

          amicalement

          christopher aka le cosmétologue

          Répondre
          • La Ménagère Trentenaire 25 août 2012, 18 06 31 08318

            Quelle excellente mémoire tu as ! C’est Christophe, mais c’est tout comme. 🙂

            Quoi ? Tu veux dire que lui que je pensais si intelligent ne saurait pas lire dans mes pensées ??? Mais… Mais…

            Oui, je sais bien que pour les hommes c’est beaucoup plus simple de leur dire les choses, mais c’est tellement frustrant pour nous de devoir toujours tout vous dire noir sur blanc ! On vous fait pourtant tellement d’allusions et de sous-entendus qu’on pense que ça suffit largement, parce que nous on communique comme ça entre filles et on se comprend bien. Mmm, donc à tous les coups il ne comprend pas l’intérêt du livre que je lui ai acheté et qui trône toujours sur son bureau sans avoir une seule page tournée… Moi qui pensais pourtant faire mouche, c’est encore raté !

            Mais comme j’ai un fond sadique, je vais quand même continuer à la laisser mariner un peu jusqu’à ce qu’il ait commencé à lire un peu ce fichu bouquin. Gnark gnark !
            (D’ailleurs, je ne sais pas s’il lit les commentaires aussi, mais puisqu’il te lit : « Le Ménager, tu comptes en faire quoi du livre ? Un dessous de plat ? »)

            Répondre
            • Le cosmétologue 25 août 2012, 22 10 57 08578

              ah sylvianne,

              les hommes sont déjà tellement parfaits, il faut bien quelques défauts LOL
              bon je croise les doigts pour qu’il lise alors les commentaires et qu’il comprenne ce que tu attends haha

              christopher

              Répondre
              • Vikie 26 août 2012, 1 01 03 08038

                Je rejoint la ménagère Trentenaire (moi aussi j’adore ce pseudo ^^) sur ce qu’elle écrit plus haut… tout comme moi l’attrait vers le naturel et le bio se fait sentir..mais tu verras plus bas quels sont mes 3 critères de sélection de cosmétiques

                Répondre
                • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 10 08108

                  et oui vive le bio!!!!! mais je sens que tu hésites encore…;)

                  Répondre
                  • Vikie 26 août 2012, 22 10 05 08058

                    Oui et non, je ne connais pas les noms des marques bio, je découvre que certaines que j’utilise le sont (avec grande joie) et j’aimerais trouver des cosmétiques qui ne me donnent pas de réactions cutanées. Et j’avoue que certains produits bio n’ont pas remplis ce critère (un solaire pour être précise), du coup, je reste réticente, mais pas plus qu’avec un produit conventionnel. Tant que c’est un peu artisanal, je fais attention car je connais mon corps et actions réactives ^^… il me faudrait surtout trouver les produits auxquels je réagit

                    Répondre
                    • Le cosmétologue 26 août 2012, 22 10 21 08218

                      le problème effectivement c’est que le bio ne fait pas bon ménage avec des peaux réactives au début…. passé un certain délai, d’adaptation… c’est autre chose lol; pour les solaires bio, le problème se situe surtout sur le manque de fiabilité des indices.. ;(

  • Aya 24 août 2012, 14 02 52 08528

    Encore et toujours ultra intéressant. Tes articles se font trop rares mais chaque fois c’est un puits d’informations ^^

    Finalement, le plus difficile c’est de savoir quelle marque accorde quelle importance à quoi !
    Je sais par exemple pour ne pas le citer qu’un certain produit vendu comme un sérum a tout misé sur la pub, le magnifique flacon bleu turquoise, la texture très « siliconée » et l’odeur typique de la marque.

    Alors qu’à l’inverse, une marque comme Unt, semble plus miser sur la formulation que la publicité ou le packaging.

    D’ailleurs tu en penses quoi pour eux ?

    Je les classe dans les produits ni chers, ni pas chers, ils sont pas donnés si on se base sur ce qu’on voit uniquement et la quantité mais d’un autre coté, je les trouve de très bonne qualités, ils tiennent leurs promesses, livraison dans le monde entier, à l’écoute des clients, des textures très agréables et une qualité que je trouve bien au dessus de certains produits dit de luxe.

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 22 10 48 08488

      hello aya,

      merci encore, oui je sais mais boulot, boulot 🙂

      oui comme tu le dis si bien, difficile de savoir avec certitude ce que la marque privilégie… et en même temps, on peut le deviner, comme pour ton exemple bleu 😉

      la marque unt? je les ai vu de loin, mais je pense que tu as raison, cette marque semble sérieuse, attention quand même ils font aussi bcp de publicité, sur internet qui demande des budgets importants ( certes pas aussi importants que des parutions presse etc…) mais au dires de certaines, les produits sont de qualité… faudra que je me penche sur leurs formules et produits 😉

      Répondre
      • Aya 3 septembre 2012, 15 03 31 09319

        Pour la publicité sur internet c’est un budget c’est vrai mais il n’est pas si énorme que ça quand on sait où et comment se placer et toujours bien moins important qu’une page de magasine et encore bien moins qu’un spot publicitaire à la tv.

        En tout cas, si tu te penches sur leur cas, je suis impatiente de lire ton avis 🙂

        Répondre
        • Le cosmétologue 17 septembre 2012, 0 12 36 09369

          oui tu as certainement raison, je ne connais pas encore les budgets internet en valeur absolue.

          je regarderais ça 🙂

          Répondre
  • Sandrine 24 août 2012, 15 03 00 08008

    Jean pierre Coffe >> alors je n’ai pas fini de lire mais je m’arrête déjà là pour informer, Jean-Pierre Coffe n’est en rien issu du monde de la cuisine, c’est un business man touche à tout alors il peut bien dire que c’est de la merde qu’il vienne me faire un bourguignon au lieu d’ouvrir sa boîte à claquos.

    « mais entre nous, le packaging reste un élément important pour la plupart d’entre vous, oui avouez le » >> avant oui, mais maintenant que je sais lire une étiquette, beaucoup moins. Et les personnes aveugles, elles en pensent quoi? NON c’est sérieux est-ce que quelqu’un vient acheter avec elles et leur expliquent comment est fait le packaging?

    « Johnny Depp et Vanessa Paradis ne forment plus le couple idéal qui fait tant rêver (mais pourquoi ?) » >> un américain avec une française, c’est notre côté patriote ça, tu devrais demander en Islande ce qu’ils en pensent… S’en foutent eux je suis sûre. Là on se disait que si Vanessa se tapait Johnny, ben toi la française lambda de base tu pouvais caresser l’espoir de séduire Johnny un jour peut-être… sur un malentendu. CARESSE CARESSE! Sinon avis aux amateurs, le film Cry Baby avec Johnny Depp est à voir.

    Et vous ? Quelle est votre expérience avec la notion du prix ? >> quand je fais un achat je me pose toujours la question : est-ce que j’en ai besoin?
    Je veux un bon rapport qualité prix avant tout, je n’ai jamais acheté de marque de luxe ou mis une somme folle parce que justement je reste persuadée que c’est beaucoup de marketing, d’histoire de marge, de prix psychologiques comme il est demandé dans les enquêtes justement pour établir le prix de vente.
    Après des marques comme La Prairie joue sur un actif qui a été trouvé au fin fond du monde, à la sueur d’explorateurs qui ont bravé les smilodons et des requins sur pattes et au final si on se croise tous dans la rue, ben on a tous la même tronche, on a tous des rides, de l’acné etc etc

    Alors je vais philosopher et dire, finalement mettre le prix ou pas est-ce que ça nous rassure sur notre niveau de vie, sur ce qui on est ou je ne sais quoi d’autre? Et je pense que avoir un bon produit c’est avoir un produit qui nous convient (c’était beau ça)

    Je prends le dîner romantique bien entendu avec un Gevrey-Chambertin encore français et pour le geste romantique, une déclaration d’amour après la naissance de notre fils, ou quand il est revenu du boulot avec une grosse boîte lush. En fait du moment qu’il pense à moi, ça me suffit.

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 23 11 11 08118

      hello sandrine,

      merci pour ta précision sur Mr coffe, bon je ne connaissais que sa fameuse tirade lol donc sur le fond, je te fait confiance 😉
      ah vanessa et johnny, je suis assez fan de vanessa, donc ça me fait plus mal au coeur qu’autre chose, mais c’est une analyse intéressante 😉 mais vanessa paradis représente elle la française lambda???
      ta lucidité décidément me plait beaucoup;) tu es bien plus lucide que moi, ça fait plaisir 😉 quand à la notion de l’identité à travers ses possessions, c’est tellement vrai !!!! mais la question est de savoir si nous sommes assez forts pour ne pas se laisser entrainer dans ce schéma où notre identité repose sur nos possessions, notre voiture, notre maison…où on s’approprie les valeurs de l’objet, qui devient finalement une extension de notre identité…. afin de revenir à des valeurs plus saines.

      Lucide, et romantique ; amis lecteurs, je crois que nous avons trouvé la femme parfaite 🙂

      merci à toi Sandrine pour avoir partagé avec nous ce commentaire très intéressant 😉

      Répondre
      • Sandrine 25 août 2012, 0 12 16 08168

        Je suis pire que lucide, assez angoissée voir parano si j’interprète mal un truc mais je note le compliment quand même et reviendrai donc sur ton blog (oui tu peux brûler de l’encens en mon honneur ahah)
        Loin d’être parfaite, je raconte des bêtises à longueur de journée, je bois du coca à la petite cuillère et j’adore Jim Carrey.
        La française lambda, hum hum dur dur, indépendante, romantique et rêveuse? Qui chante Joe le taxi… Rororo c’est réducteur.

        En parlant de résister, on avait une grande conversation avec mon amoureux ce soir, et la question qu’on se posait : est-ce qu’il vaut mieux avoir une intelligence mathématique ou une intelligence émotionnelle il m’a répondu l’intelligence de vivre dans le bonheur… C’est réducteur aussi ok mais il a raison dans le fond.

        Et puis Johnny Depp il a une mâchoire très masculine et fine en même temps et une bouche qui… En fin bref, HEIN à quand le prochain article?

        Répondre
        • Le cosmétologue 25 août 2012, 12 12 13 08138

          tiens un point commun avec moi 😉 sur cette crainte de mal interpréter quoi que ce soit…. 😉 bon je brûle de l’encens immédiatement ( je note aussi le jour de la saint sandrine… )
          bon ok tu n’es pas parfaite, finalement ce serait ennuyant, tu as de l’humour, ça vaut bien toutes les perfections du monde non? …( quoique je demande à voir comment on peut boire du coca à la petite cuillère. )

          A la question sur l’intelligence, je suis assez d’accord aussi avec la réponse de ton amoureux, « savoir vivre dans le bonheur », au lieu de se martyriser, ou de chercher à poursuivre une voie sans issue en amour ou autre, « savoir vivre dans le bonheur », c’est probablement aussi savoir vivre avec les autres, en bonne intelligence, en acceptant leurs différences, et en veillant à ne pas projeter sur les autres ses propres peurs 😉
          bon comment en est-on venu à parler d’intelligence sur un blog de cosméto hahahah ?

          le prochain article: la suite de cet article théoriquement milieu de semaine prochaine 🙂

          ps: merci beaucoup pour le message sur Facebook, il est vrai que j’ai l’habitude de voir lorsqu’il y a une erreur d’interprétation, ce qui peut venir de moi…

          Répondre
          • Vikie 26 août 2012, 1 01 16 08168

            Je pense que Qandrine va devenir la commentatrice numéro 3 sur ce blog ^^

            Répondre
            • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 11 08118

              oui c’est possible, mais je dois dire que tu restes la numéro 1 toutes catégories confondues LOL : poids lourds, légers.. you are the one 😉

              Répondre
              • Vikie 26 août 2012, 22 10 01 08018

                ^^ je m’en doute 😀

                Répondre
  • Stelda 24 août 2012, 16 04 49 08498

    Encore un super article, merci cher Cosmétologue!
    Je suis entre les deux et je choisis des produits entre 20 et 30 euros, souvent dans les marques bio : Jovees, Sanoflore… Alors oui, le flacon est moins chic que chez Clarins mais le produit est généralement top (en tout d’un rapport qualité/prix que je trouve exceptionnel). Et je ne paye aucune égérie, héhéhé!

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 23 11 12 08128

      merci stelda, en bio d’ailleurs, quelle est ta marque préférée?

      Répondre
      • Stelda 28 août 2012, 23 11 09 08098

        En ce moment, coup de foudre pour Jovees!! Tu connais ?

        Répondre
        • Le cosmétologue 28 août 2012, 23 11 23 08238

          je viens d’y jeter un oeil, ce n’est pas du bio mais les compositions semblent intéressantes…. tu utilises quelle gamme?

          Répondre
          • Stelda 28 août 2012, 23 11 29 08298

            Arghhhh, tu as raison : ce sont des cosmétiques naturels, pardon!! Heureusement que tu es là :D. J’ai testé le masque exfoliant à l’abricot, la crème Jeunesse Premières Rides aux Mûres et la crème anti-rides à l’amende. J’ai trouvé la crème Jeunesse à la Mûre vraiment extra!! J’attend ton avis avec une impatience terrible 😀

            Répondre
            • Le cosmétologue 28 août 2012, 23 11 43 08438

              j’ai regardé rapidement la compo de la crème aux mûres, elle semble intéressante, un bémol cependant sur le filtre solaire minéral ( même si ce n’est pas un filtre chimique) dans une crème qu’ils conseillent d’utiliser le jour et la nuit.. je suis assez contre l’utilisation de pigments type zinc oxyde, titanium le soir… mais c’est mon coté extrémiste antiage 🙂 et j’imagine que c’est plus simple pour eux…
              bien entendu, j’ai besoin de tester le produit, de le décortiquer, car la compo ne suffit pas. ( ça fera d’ailleurs l’objet d’un article LOL)
              quoi qu’il en soit à première vue, tu devrais avoir une bonne hydratation par la présence d’alcool gras, d’huile de jojoba et d’avocat qui permette de restaurer le film hydrolipidique ( surtout le jojoba par son affinité) et limite la déshydratation… le principal c’est que tu en ressentes les effets 😉

              Répondre
              • Stelda 28 août 2012, 23 11 47 08478

                Waouh, ça c’est un retour complet!! Merci, tu es un ange! Je ne mets jamais de crème le soir pour 2 raisons : je trouve ça désagréable pour mon mari qui va ensuite embrasser un pot de crème et aussi parce qu’une esthéticienne m’a expliqué qu’en général, il vallait mieux laisser respirer la peau le soir ;-). Elle n’tait pas aller jusqu’à m’expliquer aussi bien que toi le pourquoi du comment mais sans doute savait-elle que beaucoup de produits contiennent des trucs un peu lourd à digérer pour notre épiderme ;-).
                Encore merci, tu es vraiment adorable!!

                Répondre
                • Le cosmétologue 29 août 2012, 1 01 49 08498

                  bon j’ai retrouvé ton commentaire, qui est lui aussi parti dans mes indésirables….. merci encore 😉

                  Répondre
              • Vikie 29 août 2012, 0 12 37 08378

                Je ne regarde jamais la présence de zinx oxyde ou titanium, par contre le terme de titanium me fait systématiquement penser à l’arsenic qui était présent dans les cosmétiques à l’époque de nos rois de France…. Je ne m’appuie sur aucune raison valable, mais le fait est que ça me fait le même effet…..

                Répondre
                • Le cosmétologue 29 août 2012, 0 12 39 08398

                  oui je comprends , effectivement, c’est une association d’idée qui ne fait pas vendre, ça c’est le moins qu’on puisse dire: c’est pas mauvais en soi, ce sont les filtres minéraux les plus utilisés en solaires bio 😉

                  Répondre
              • Stelda 29 août 2012, 0 12 54 08548

                Mince, j’avais répondu mais ç’a bugué :(. Donc, je recommence! Un énorme merci, waouh, ça c’est du retour complet!! Je ne mets jamais de crème le soir pour deux raisons : c’est désagréable pour mon mari qui aurait, je pense, l’impression de dormir avec un pot de crème et ensuite, une adorable esthéticienne me l’avait déconseillé. Selon elle, il valait mieux l’appliquer le matin pour nourrir la peau et la protéger de la pollution (et faire tenir le maquillage!) et laisser la peau respirer la nuit. Peut-être savait-elle, sans me l’avoir détaillé, que beaucoup de produits contiennent des ingrédients un peu lourds à digérer pour notre épiderme 😉 ?
                Quoi qu’il en soit, tu es adorable d’avoir répondu aussi vite : mille mercis!!
                Et à quand des articles sur les produits naturels et le bio ? Genre « pourquoi la rose dans la moitié des crèmes pour le visage ? » « pourquoi le jojoba ou l’aloe vera dans la moitié des soins ? » parce que les marques poussent comme des champignons et on est vite perdues!

                Répondre
                • Le cosmétologue 29 août 2012, 1 01 08 08088

                  je t’en prie stelda 😉 dison que j’étais devant l’ordi avec une connexion internet qui fonctionne…. en général je suis pas trop disponible, car le soir je suis dans mon labo de formulation et je préfère surveiller mes mélanges etc… mais là c’était programme ordinateur seulement lol
                  pour la question de la crème la nuit, c’est sur un article qui arrive , les choses sont plus compliqués que ça et à nuancer:)
                  les articles sur le bio, oui ça arrive je note tes questions … 😉

                  Répondre
  • Nymph 24 août 2012, 19 07 10 08108

    Ahhh, ravi de revoir tes articles.
    Personnellement, j’essaye de privilégier la compo (pour ce que j’en connais), je n’ai pas de produit particulièrement agréable à l’oeil, et je n’ai pas de produit « cher » (+35e). J’aime bien les marques du style « Etat pur ».
    Après j’apprécie aussi les produits efficaces mais peut être avec une compo cracra (par exemple, l’huile démaquillante Kumano, 7e, sûrement des huiles minérales, mais terriblement efficace).

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 23 11 17 08178

      merci nymph pour ton commentaire,
      tant que tu btrouves ton bonheur c’est le principal 😉
      sur les produits démaquillants font partie des produits où on peut être plus tolérant en ce qui concerne la composition en raison du « faible contact » entre la peau et le produit surtout quand c’est rincé… les huiles minérales démaquillent bien mais ne nourrissent pas vraiment la peau.
      mais je te rassure, tout n’est pas à jeter.. 😉

      Répondre
  • Daphné 24 août 2012, 19 07 22 08228

    L’article est très bien mis à part les 57 premières lignes qui décrivent les femmes comme des êtres sans cervelle passant leurs journées à glousser devant des tubes de rouge à lèvre, déranger monsieur pour qu’il donne son avis, porte les sacs, conduise la voiture, sorte la carte banquaire.

    Merci infiniment.

    Oh, wait, les femmes sont donc des harpies c’est cela ! Au moyen-âge, on disait qu’elles n’avaient pas d’âme… Mais oui en fait c’est cela ! Les femmes ne sont là que pour emmerder les hommes !

    *Clap clap* (applaudissements)

    Répondre
    • Le cosmétologue 24 août 2012, 23 11 52 08528

      bonsoir daphné

      je suis désolé si tu as mal interprété ma tentative d’humour qui semble être pour le coup bien raté 😉
      j’ai pourtant écrit à la fin de ce paragraphe « Evidemment, cette technique n’est pas l’apanage des hommes et peut être utilisée sans modération quel que soit le sexe et notamment par les femmes . A bon entendeur… » pour bien préciser que la situation pouvait totalement être inversé… je pensais que c’était clair… c’était même la chute de l’histoire ahalala que je suis mauvais !!!! comme quoi…
      Evidemment,je m’excuse donc si je t’ai induit en erreur mais loin de moi l’idée que les femmes sont toutes des harpies…. ( certaines oui ..faut l’avouer… mais non c’est encore de l’humour)

      bon je te préviens tout de suite, ne lis surtout pas l’article sur le cerveau droit ou gauche où je traite mon amie de folle qui crie tout le temps…. ce qui pourrait me valoir les pires insultes…

      car et pour finir, tout ce que j’écris est à prendre avec beaucoup, beaucoup beaucoup, beaucoup de recul et surtout beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup (allez encore un , beaucoup ) d’humour 😉

      ma mère, ma soeur, mes amies lisent mon blog…et les commentaires aussi donc, je sens que je vais me faire chambrer à chaque repas familial…ils vont me ressortir souvent ton commentaire…Que je suis content 😉

      Merci Delphine pour ce cadeau ;(

      Allez trêve de plaisanterie, c’est vraiment à prendre avec de l’humour, merci pour ton commentaire qui me rappelle que je dois faire attention à mon humour de temps en temps et que je peux blesser les gens sans le vouloir ou créer des malentendus…. donc j’essaierai d’être encore encore encore plus vigilant 😉

      vive l’humour 😉

      Répondre
      • Vikie 26 août 2012, 1 01 23 08238

        Je te le rappellerais si tu veux aussi… ^^
        Daphnée, pas de panique, et relie les autres articles ET commentaires, tu te rendras compte qu’il y a beaucoup d’humour dans ce blog, et qu’il faut souvent prendre les infos au second degrés…. il y a un subtil mélange d’informations sérieuses et d’humour. Personnellement, j’arrive à faire la part des choses, mais il est vrai que le Cosmétologue a le même type d’humour que le mien, donc je repère de suite la partie sérieuse de l’humour…. mais j’avoue aussi que dans mon entourage mon humour n’est pas toujours compris…
        En tout cas ma chère, bienvenue ici (car il me semble que c’est la première fois que tu commente…ou alors j’ai pas retenu ce pseudo ^^…sinon bienvenue quand même mais avec des mois de retard ^^)

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 13 08138

          oh vikie je te fais confiance pour ça 🙂 d’ailleurs, c’est un indicateur, si vikie a de l’humour c’est qu’elle va bien, sinon… ouie, houston nous avons un problème 🙂 ( ah comment qualifierais tu notre humour? on va dire un humour fin et intelligent? 😉

          Répondre
          • Vikie 26 août 2012, 22 10 00 08008

            Je confirme…. si j’ai de l’humour c’est que tout va bien…. ta définition me convient parfaitement…et effectivement pas sur que mon opérateur de téléphone et le constructeur apprécient ce que je leur prépare (4 mois que mon téléphone est en réparation, pas de solution trouvée et pas de téléphone prêtés… promis juré, ils vont se souvenir de moi ^^)

            Répondre
            • Le cosmétologue 26 août 2012, 22 10 19 08198

              ah oui!! c’est vrai ton histoire de téléphone , toujours pas réglé? mais comment fais tu pour vivre ? ( je plaisante lol) te connaissant, je sens que tu leur prépares un plat plus que gratiné… limite brûlé lol

              Répondre
              • Vikie 26 août 2012, 22 10 50 08508

                Du charbon actif serait plus adapté ^^

                Répondre
                • Le cosmétologue 28 août 2012, 21 09 26 08268

                  oh j’imagine le pire LOL

                  Répondre
  • emilia 25 août 2012, 1 01 02 08028

    un super article que je trouve très intéressant. je vais lire tous tes articles ce week end , j’aime beaucoup ton style et ton humour, mais ce qui me plait le plus dans ta façon d’écrire, c’est qu’on devine à travers ton blog, une personne plutôt sensible et empreint d’humanisme.En plus tu es un vrai professionnel, tu peux compter une fan de plus ^^

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 août 2012, 12 12 21 08218

      et bien émilia, je suis vraiment touché par ton message. même si je me demande comment on peut deviner ça juste avec un article mais bon merci pour le compliment, par contre faudra pas le répéter car ici, tu remarqueras que j’ai une réputation de dur, de macho, etc à tenir 🙂

      Répondre
      • Vikie 26 août 2012, 1 01 26 08268

        Tu est bien trop modeste…. regarde moi aussi j’ai jugé sur un article, et je suis fan depuis le début…
        Tu as raison emilia, très intéréssant, pleins d’humour..li les articles et les commentaires, tu y glaneras des informations supplémentaires (sauf parfois quand je pourris les commentaires en répondant à presque… tout le monde ^^….mais là c’est une autre histoire)

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 14 08148

          modeste.. euh.. lucide comme sandrine 😉 on va dire que tu es bon public alors 🙂 ( mais non tu ne « pourris » pas les commentaires, je dirais que tu les agrémentes de quelques anecdotes personnelles particulièrement savoureuses et plaisantes 🙂 pas d’accord?

          Répondre
          • Vikie 26 août 2012, 21 09 56 08568

            ^^ vu comme ça, ça me convient parfaitement

            Répondre
            • Le cosmétologue 26 août 2012, 22 10 18 08188

              je me doutais bien que ça te plairait 😉

              Répondre
  • exuperance60 25 août 2012, 12 12 02 08028

    Hello Mister, heureuse de te revoir parmi nous!
    Je commençais à me poser des questions…..
    Très bel article, comme d’hab mais au final, on n’est pas plus avancé car cher ou pas cher, on a toujours le problème de savoir où va l’argent et ça, les marques ne nous le diront pas et si on ne teste pas un minimum….. Après, chacun(e) a un budget différent et fait en fonction!!!!
    Bon retour et j’espère lire de nombreux articles
    Bisess

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 août 2012, 12 12 49 08498

      hello josée, merci pour ton message… oui tu as raison, attends de lire la suite à savoir la 2ème et la 3ème partie 😉
      bises

      Répondre
  • emilia 25 août 2012, 13 01 01 08018

    hello c’est juste l’intuition que j’ai en te lisant. Je garderai ton secret. ^^

    Répondre
    • Le cosmétologue 25 août 2012, 22 10 55 08558

      je comprends alors 🙂 merci 😉

      Répondre
      • Vikie 26 août 2012, 1 01 29 08298

        Pour la réputation, faudra revoir ^^ (hihihi)….macho toi !!!???…. (je pars glousser, puis je reviens …)

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 15 08158

          mais si!!! je peux être macho… faut juste que je boive un peu d’alcool et ça devrait aller 😉

          Répondre
  • Vikie 26 août 2012, 1 01 44 08448

    Zut, il me faut relire l’article avnt de poster mon commentaires, car à force de répondre aux commentaires, j’ai oublié ce que je voulais écrire….. (barbie blonde, sors de ma tête)
    Tu croyais vraiment que j’allais sauter le passage le plus intéréssant de l’article ? La seule partie qui prouve que ici tu as une réputation de dur et de macho (j’ai fini de gloussser…. comme tu peux le voir….ou en tout cas, j’arrive à écrire en même temps)….peine perdue j’ai tout lu …et j’avoue que me lacher dans un Sephora ne serait pas une excellente idée. Je commence sérieusement à réfléchir sur la qualité des cosmétiques, et Sephora n’est plus le seul magasin dans lequel je me rends pour faire mes achats cosmétiques.
    Concernant le marketing, j’y suis assez peu sensible. Je connais pas tout les rouages, mais personnellement mes critères pour choisir mes produits sont tellement strict que le marketing ne peux rien face à ça, à moins de remplir TOUS les critères…et encore. Justement, je réfléchissais il y a quelques jours à cela : Comment je choisi mes cosmétiques, et qu’est-ce qui me pousse ou m’empêche de les acheter ?
    En 1, je choisi l’absence de réactivité de ma peau sensible qui est rouge, tiraillée et surtout déshydratée.
    En 2, le parfum du produit à une importance capitale, car j’ai la fâcheuse tendance à avoir des nausées (limite accompagnée de vomissements ….hum que c’est glamour) avec certains parfums qui (et pas que littéralement) me prennent la tête et me rendent malade..(pour info, dermophil indien, je te déteste, il me faut une semaine pour avoir une nausée carabinée)
    En 3 (et en dernier), vient l’efficacité du produit…. je ne le met pas en premier, car si les deux critères précédents ne sont pas remplis, le cosmétique sera dégagé de mon étagère (enfin non car je ne jette rien, au mieux donné au pire totalement détourné de son utilisation première).
    Le pris n’a pas vraiment d’importance, car je calcule aussi le prix du reviens sur le mois. Un produit plus cher à l’achat peut revenir moins cher car son utilisation est longue.
    Cependant la question la plus cruciale, c’est de savoir si chacun/ne a trouvé son/ses produits fétiches qui marchent parfaitement avec le type de peau de celui qui l’utilise.
    Au fait, que pense tu de Weleda ? J’ai bien envie de les tester pour un produit hydratant mains et un produit hydratant visage ?

    Répondre
    • Le cosmétologue 26 août 2012, 20 08 29 08298

      ah vikie, mais quand je te dis que tu devrais m’aider à écrire des articles.. non mais sans rire 🙂 c’est une bonne grille d’évaluation qui te correspond bien ( moi perso, le parfum n’est pas un critère vital mais bon je pense que mon odorat doit être immunisé vu les produits que je renifle tous les jours pour formuler) tiens le dermophil indien je me souviens pas d’une odeur horrible…. ( à sentir à l’occasion pour savoir ce que tu veux dire hihi)

      pour weleda, ce sont de bons produits avec un bémol: la présence d’alcool assez systématique en conservation qui peut irriter les peaux sensibles. Ma chère je pense que je vais te recruter pour faire des tests haha 🙂

      Répondre
      • Vikie 26 août 2012, 22 10 21 08218

        Pour Weleda, je n’avais pas pensée à l’alcool, c’est une information importante car pour une peau déshydratée, c’est pas des plus agréables.
        Quand aux articles/blog, j’ai une amie qui me pousse à ouvrir un vrai blog (pas le pseudos truc que je tiens pour tester le fonctionnement d’un blog…), elle m’aurait même trouvé un éventuel partenariat (elle à l’art de m’épater à chaque fois). Du coup, je réfléchis à ce que je voudrais aborder dedans, quels sera la fréquence de publication, par quel intermédiaire démarrer (Hellocoton sera mon ami…^^….), bref, une énorme phase de réflexion…
        Quant aux tests, si tu as vraiment besoin, je suis partante…tant qu’un troisième bras ne me pousse pas dans le dos, sans quoi je serais fort embêtée….je préfèrerais des yeux dans le dos ^^ (héhéhé)

        Répondre
        • Le cosmétologue 26 août 2012, 22 10 26 08268

          génial!!! mais je ne savais pas que tu tenais des blogs 😉 faut nous en dire plus 😉

          pour les tests, ce serait des produits de marques diverses pour un projet à venir 😉 je t’en dirais plus plus tard 😉

          Répondre
          • Vikie 26 août 2012, 22 10 49 08498

            Pour le pseudos blog (comme je l’appèle), l’objectif de le tenir est très intéréssé… je te donnerais l’adresse par mail, pour l’instant c’est plutôt un fourre tout général. Mais l’idée d’un vrai blog comme le tiens (par opposition au mien ^^) est en train de faire son chemin (entre autre grâce à tes encouragements, et aussi grâce aux pieds dans le derrière que je reçois de ma meilleure amie ^^).
            pour les tests tu me diras.
            Quand au fait que les produits Bio, il y a réactivité de la peau qu’au début, me fait penser, que je pourrais commencer par des produits Bio formulé comme des produits conventionnels (je ne sais pas comment appeler les marques Bio qui sont clairement en train de surfer sur la vague du Bio tout en étant fortement imprégnées de leurs compétences en cosmétiques conventionnelles, ou bien celles qui formulent des cosmétiques Bio ,mais qui utilisent des composant non-Bio. … finalement Weleda pourrais être un bon début pour une phase de transition…….enfin, la priorité sera de me renseigner sur les marques Bio, histoire d’étoffer mes connaissances, et choisir en connaissance de cause.

            Répondre
            • Le cosmétologue 28 août 2012, 21 09 17 08178

              bon tu nous fais signe lorsque tu auras lançé ton blog.. quel en sera le thème principal?
              je pense que c’est une bonne approche, comme pour beaucoup de choses, je prone toujours la progressivité pour permettre à l’organisme de s’adapter sans le martyriser ou le déboussoler..;)

              Répondre
  • rina 27 août 2012, 11 11 09 08098

    Coucou !
    Mon premier commentaire, pour fêter le fait que tu sois toujours en vie (hihihi, dans les dents, du coup comme je n’ai pas fais preuve de créativité en envoyant un mail promettant les pires sévices, je me rattrape). Non sérieusement je suis pleine d’admiration pour les blogueurs, blogueuses : je ne sais pas comment vous trouvez le temps de tout faire ! Moi, qui ne suis pas tentée par le bio, je recherche le bon rapport qualité prix dans les marques de parapharmacie. C’est pas que je pense qu’il n’y a jamais d’arnaque dans ces rayons, mais en tout cas ils mettent pas trop de budget dans le packaging sinon ça se saurait, ça fait un poste de marketing en moins… Sérieusement j’y trouve souvent mon bonheur avec des crèmes qui dépassent rarement les 20 €.
    Sinon je rejoins Vickie (je crois) : effectivement tout ça c’est à mettre en balance avec le temps que dure un produit. C’est vrai qu’un nettoyant pour le visage ça nous fait bien du 6 mois, on peut peut-être se permettre de monter un peu plus.
    En même temps on peut élaguer les achats pour rediriger l’argent non investi dans certains produits vers d’autres produits, plus importants. Par exemple je n’achète pas de parfum, mais je ne lésine pas sur la crème de nuit. (Pour mon blog, ça sera jardinage ou économie ménagère). Je précise car pour celles qui ont un tout petit budget et une peau capricieuse, c’est peut-être la seule solution pour compenser ce fameux facteur prix qui a quand même son importance (que ça soit une vraie barrière financière, une question de priorité de vie ou bien juste une question de principes).
    Bref pour répondre à la question la fourchette de mes achats cosmétiques c’est entre 15 et 35 €, avec quelquefois une petite pointe plus bas (chez Yves Rocher) ou plus haut, mais c’est très rare.
    Evidemmment y a toujours cette question d’acheter pour répondre à nos besoins ou pour répondre à nos envies mais c’est un autre débat, ça.
    Sinon pour le maquillage, force m’est de constater que je suis vachement plus sensible à l’image de la marque …
    Bon, ce fut long alors je m’arrête … Merci pour tes articles.

    Répondre
    • Le cosmétologue 28 août 2012, 21 09 33 08338

      bonjour rina

      merci pour ton 1er commentaire; ça se fête non ? 😉
      oui c’est sûr qu’il faut trouver du temps pour tout faire… c’est simple , on ne dort pas…
      là encore, un avis très sensé qui casse un peu le mythe de la consommatrice qui se fait avoir par. Je suis d’accord aussi avec toi sur cette question de principe, effectivement, je crois que dans une certaine mesure, l’achat semble dicter par des considérations qui n’ont rien avoir avec le produit en lui-même mais plus à voir avec les limites ou seuils que se fixent certaines personnes… effectivement, j’en connais qui par principe refusera catégoriquement de payer moins de 50 euros pour une crème tout comme une autre refusera de mettre plus de 10 euros… c’est un point auquel je n’avais pas pensé

      merci rina pour ce commentaire 😉

      Répondre
      • Vikie 28 août 2012, 23 11 49 08498

        Rina, je te rejoint sur les produits de parapharmacie, il est possible de trouver de bons produits pour pas trop cher.. sachant que le plus souvent, lesdits produits existent depuis tellement longtemps que la recherche qui avait été réalisée a été amortie (enfin pour certains produits), pour les autres, ce qui est intéréssant en parapharmacie, c’est que les produits sont suivis. Si dans la liste INCI il y a qu’un seul produit, tu peux te dire que c’est le cas. Si par contre, tu achète le même produit sur le marché, je n’aurais pas la même certitude (en écrivant celà je pense aux huile végétales ^^)

        Répondre
        • rina 29 août 2012, 22 10 58 08588

          oui, il y a aussi le facteur confiance. Quand on paye la marque (parfumerie ou parapharmacie), on caresse l’espoir que peut-être, si la marque tient à ce que les consommatrices continuent à payer, il faut qu’elles aient une grosse, grosse confiance en « la marque ». Et que donc la marque en question peut pas trop se permettre un scandale avec des matières premières bas de gamme etc. C’est sûr que le mec qui vend au marché du coin n’a pas les mêmes considérations …
          J’ai toujoures eu plus confiance dans les produitsde para, je n’avais pas pensé aux frais d’amortissemnt de la recherche, c’est un bon point pour expliquer des prix raisonnables. En même temps c’est dans les vieux pots qu’on trouve les meilleures soupes….

          Répondre
          • Le cosmétologue 30 août 2012, 0 12 38 08388

            oui rina, les marques doivent respecter leur clientes si elles veulent pouvoir durer dans le temps 🙂 l' »amortissement » est assez fréquent : en général, chaque marque réutilise leurs formules de base qu’ils modifient un peu…. ce qui permet de gagner du temps et de l’argent 🙂

            Répondre
  • Hoedic 28 août 2012, 18 06 58 08588

    oh, je veux te servir de cobaye si tu veux recruter pour des tests ;))!!
    des bisous mon cosmétologue adoré <3

    Répondre
    • Le cosmétologue 28 août 2012, 22 10 15 08158

      bien noté hoedic LOL

      Répondre
  • MsOriginalDoll 30 août 2012, 14 02 17 08178

    Ton article m’a était très enrichissant, je l’enregistre pour mes futurs idées sur des articles et surtout, pour mes futurs choix en matière de produit !

    Répondre
    • Le cosmétologue 17 septembre 2012, 0 12 31 09319

      avec plaisir ms original doll 🙂

      Répondre
  • Cécile 24 janvier 2013, 23 11 47 01471

    Je me réjouis de lire votre article mais, la prochaine fois, faites-vous relire par qqn doué en orthographe et grammaire avant sa parution parce que c’est assez énervant de tomber sur vos fautes !

    Nul n’est parfait, et moi la première. 😉

    Répondre
    • Le cosmétologue 28 janvier 2013, 23 11 30 01301

      bonsoir cécile, ,
      effectivement, je suis de plus en plus horrifié par les fautes d’orthographe que je retrouve dans mes articles…. Une fois passée l’étape du déni ( non! non! ce n’est pas possible, ce n’est pas moi! qui a touché à mes articles? ah non, c’est vraiment moi….. ) J’avoue que j’écris souvent le soir assez tard après des journées bien chargées…et entre les commentaires, les emails à répondre etc… j’essaie d’aller vite…. mais vous avez raison, je vais faire plus d’efforts pour corriger et éviter ces erreurs 😉

      Répondre
      • Vikie 29 janvier 2013, 0 12 01 01011

        Je ne te jetterais pas la première pierre, car je sais ce que c’est, je suis toujours en train de ripper sur les touches, ou bien j’écris au kilomètre suite à une réaction immédiate … donc je comprends ^^

        Répondre
        • Vikie 29 janvier 2013, 0 12 03 01031

          Ohhhhh y’a plus le joli petit message lorsque notre message est en cours de validation 🙁 j’laimais bien ^^

          Répondre
          • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 0 12 22 01221

            oui tu as raison, il faut que je le remette… merci vikie 😉 ( que ferait-on sans toi? LOL)

            Répondre
        • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 0 12 21 01211

          oui surtout quand tu veux aller vite pour ne pas être en retard lol ( là j’ai trop de commentaires en retard 🙂

          Répondre
          • Vikie 29 janvier 2013, 0 12 29 01291

            Et je t’en rajoute pleins ^^…

            Répondre
            • Le cosmétologue 29 janvier 2013, 0 12 33 01331

              oui c’est certain mais tu remarqueras que je tiens le rythme LOL ( enfin pas très longtemps, faut que je travaille sur une formule donc 😉

              Répondre

Soyez chic, laissez moi un commentaire, même un riquiqui…( Les termes* sont requis)

Article Suivant:

Article Précédent:

"Je suis docteur en pharmacie et formulateur cosmétique, je décrypte les cosmétiques et vous donne quelques conseils"
En savoir plus sur moi >>

SUIVRE PAR EMAIL

Pour recevoir les nouveaux articles GRATUITEMENT par email et ne rien rater du cosmétologue, entrez votre email ici :

Vous pourrez vous désabonner à tout moment

AVERTISSEMENT

Les opinions exprimées sur ce blog n'ont aucun caractère officiel et ne reflètent que l'opinion personnelle de leur auteur. Des erreurs sont possibles. Ces informations ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Le médecin est seul apte à poser un diagnostic et à soigner.

commentaires récents

  • Le cosmétologue Bonsoir ben, Vous êtes la 3ème personne à me faire la remarque…. ... – 11/02/13 23:32
  • Le cosmétologue indépendamment de cet aspect, je trouve que c'est intéressant, c'est encore mieux ... – 11/02/13 23:32
  • Lilou Dans une agence, autant dire qu'on ne fait que reprendre le discours ... – 11/02/13 23:19
  • Le cosmétologue ah ma chère lilou, une peau lisse est tout à fait possible... ... – 11/02/13 22:55
  • Le cosmétologue bonsoir charlotte, pour des hydrolats, cela n'est pas aisé...il faut se fier ... – 11/02/13 22:44
  • Le cosmétologue forcément avec une peau grasse, vous apprécierez davantage les formules légères et ... – 11/02/13 22:36

SUIVRE PAR HELLOCOTON