Les silicones dans les cosmétiques : danger ou non ?

mer esquisse

Les silicones font peur en cosmétiques et avant d’aborder à proprement parler des silicones, en parlant de peur, je parie que vous ne le savez pas, mais vous ne me verrez jamais (ou rarement) à la mer. C’est pratiquement impossible et pour cause, comme beaucoup d’entre vous, j’ai vu un film qui m’a complètement traumatisé…. Une idée ? Si je vous dit.. En pleine mer… la musique de fond… tatatatata.. (bon c’est sûr à l’écrit, ça ne vous dit rien ) et si je vous dit… une ombre sous la mer avec juste une nageoire dorsal apparente…. Et la musique… tatatatatata…  Vous avez trouvé ? c’est facile…  Oui!!! Les dents de la mer….. Grâce ou à cause de ce film,  il m’est absolument impossible d’aller mettre mes pieds dans l’eau…

Le pire c’est que ça va bien plus loin, je suis tellement traumatisé, que si je ne vois pas le fond d’une piscine, je n’y rentrerai pas du tout…. Il faut complètement être idiot ? Non ? J’imagine toujours que du fond de la piscine pourrait surgir un monstre aux dents acérés… Ah, ça m’apprendra à passer mon temps devant la télé… Je vous l’ai dit, je suis curieux mais pas courageux…. ;)

Ce sont des phobies qui dépassent l’entendement… Non mais, quand même, imaginer un requin dans une piscine (vous savez les piscines gonflables…..pour enfants…. Même ça…) j’en rigole moi-même tellement je trouve ça ridicule mais ça fait partie de moi…

Ces peurs (sans forcément, parler des phobies…) sont devenues également monnaie courant dans le monde cosmétique. Et bien qu’étant un fervent consommateur de bio, je trouve qu’il est injuste et malhonnête d’alimenter des rumeurs injustifiées, même si cela contribue à l’expansion du Bio. On peut critiquer l’industrie cosmétique « traditionnelle » pour un tas de raisons souvent justifiées mais la cosmétique bio n’est pas non plus exempt de tout reproche, notamment dans son discours souvent caricatural…. Là encore, tout n’est pas tout blanc ou tout noir…

Je crois que chacun d’entre nous devrait avoir le choix, compte tenu des données disponibles, et c’est un peu l’objet de ce blog. Je ne suis pas là pour vous dire quoi prendre, quoi choisir, je préfère vous donner des clés, à vous ensuite d’en faire ce que vous voulez pour être autonome !!

« Si tu donnes un poisson à un homme il mangera un jour, si tu lui apprends à pêcher il mangera toute sa vie » Et geluck de préciser : Reste juste à espérer qu’il aime le poisson ;)

Ainsi sur cet article du jour, nous allons aborder les silicones. Une question récemment m’a été posée sur la dangerosité des silicones… Les silicones sont- ils dangereux pour notre peau ?  Pour répondre, j’ai pris le parti d’être clair, mais surtout simple, je ne rentrerai pas dans le détail afin de ne pas rallonger mes articles qui sont déjà suffisamment longs comme ça…..

Les silicones c’est quoi ?

Ce sont des substances extrêmement répandues en cosmétique. Et pour cause, c’est un peu l’ingrédient passe partout, celui que tout formulateur a probablement utilisé à toutes les sauces, dans des crèmes, des sérums pour le peau, des shampoings, des produits coiffants….

Ces substances apportent aux formules beaucoup de douceur, favorise un bon étalement du produit. Ils sont fluides, doux, non collants, brillants….. En terme de sensorialité, c’est en résumé, le nec plus ultra….

Comment reconnaître les silicones sur la liste INCI ?

C’est assez simple. Les silicones ont principalement des noms qui se finissent en –cone ou – siloxane. Ex : dimethicone, cyclomethicone, cyclopentasiloxane…..  (La différence porte sur le nombre d’atomes, la disposition 3D des molécules etc..)

Silicones: danger pour la peau ?

Alors, rassurez vous, il n’y a pas de danger pour la peau, les cheveux…. L’avantage est, bien sûr, l’aspect sensoriel ( quoique j’en connais pas mal qui ne supportent pas ce toucher siliconé…), l’effet lissant (artificiel) de ces ingrédients, votre peau est plus douce, vos cheveux sont soyeux, vous pouvez les coiffer beaucoup plus facilement…. Pour les cheveux, les silicones, en gros, compensent les effets desséchants des tensioactifs,  recouvrent le cheveux d’une gaine protectrice qui confère au cheveux une douceur accrue pour un démêlage plus facile, qui les protège de l’humidité ambiante, et qui leur donne du corps et de la matière…

L’inconvénient, c’est que ces silicones pourraient avoir un effet semi occlusif, c’est-à-dire aurait tendance à étouffer la peau et le cuir chevelu (je ne parle pas des cheveux ;) ) …. Pour être plus précis, je pense que cela dépend du type de silicone…mais je vous invite à lire jusqu’au bout cet article…

L’effet semi occlusif peut avoir un coté positif selon moi, il protège d’une certaine manière aussi votre peau des agressions extérieures…. De la pollution etc.… comme une seconde peau…. mais attention ce n’est que superficiel, aussi je ne le recommande pas  pour une utilisation quotidienne , car cela peut  rendre votre peau plus dépendante de ce type de produit… et la rendre plus terne à long terme…

Le problème étant également l’accumulation de cette couche car selon le type de silicone, cette couche siliconée est plus ou moins résistante au lavage… d’où la nécessité de bien vous démaquiller, de bien vous nettoyer le visage chaque soir… (On vous le dit souvent non ?)

Pour vos cheveux, cette accumulation peut se traduire par un manque de volume, et des cheveux qui captent les graisses, le sébum plus vite , d’où des lavages nécessairement plus fréquents…. et un produit qui sera utilisé plus rapidement…

Un autre inconvénient est la probabilité accrue de se retrouver avec des problèmes de peluchage… Si, si, vous savez, ces petites boules de « gomme » qui se forment par frottement, sur la peau, en raison de couches trop importantes de silicones, qui s’agglomèrent pour former ces  amas très esthétiques… lorsque vous appliquez votre fond de teint sur votre crème de jour…. C’est rageant, non?

Silicones: danger pour l’environnement ?

Autant il n’y pas de « danger » pour la peau, autant le risque environmental est par contre très préoccupant… Ces molécules sont inertes chimiquement, elles sont très stables et par conséquent se pose la question de leur biodégradabilité…Il  leur faudrait apparemment environ 400-500 ans pour être dégradées…avec les risques de pollution que ça comporte et de perturbation de l’environnement.

Les types de silicones :

Il y a énormément de familles différentes de silicones, mais ceux que l’on rencontre le plus souvent sont : le Dimethicone et le cyclopentasiloxane.

Ces 2 types de silicones n’ont pas du tout les mêmes propriétés et donc le même comportement.

Le dimethicone, est un des silicones avec un haut poids moléculaire, il est lourd, gaine très bien le cheveu, mais c’est aussi le plus difficile à « ôter », de par son insolubilité dans l’eau, ce qui à terme peut alourdir le cheveu, et peut s’accumuler sur le cuir chevelu… Le cyclopentasiloxane, en revanche, est soluble dans l’eau, est très volatil contrairement au diméthicone, et donc ne s’accumule pas.

Dans les produits cosmétiques, il s’agit souvent d’une combinaison, des 2… En formulation, on joue sur les proportions, pour obtenir des touchers différents, des propriétés différentes etc…..

Pour ma part, je n’utilise plus aucun produits siliconés depuis ma période ado rebelle (oui, le bio chez moi, c’est une histoire qui dure depuis des années, bien avant la vague du bio)

 

cheveux femme 2

 

Mais je peux comprendre que certaines ne souhaitent pas changer leurs habitudes, donc si vous décidez de continuer à utiliser ces produits, il n’y a pas de danger à proprement parler, les silicones sont inertes chimiquement, simplement ce qu’il faut surveiller c’est le risque occlusif et l’accumulation sur la peau et les cheveux….

Petits conseils au sujet des silicones :

Ainsi par exemple, veiller  à bien nettoyer votre peau le soir pour ôter tout résidu et appliquer plutôt une crème sans silicone le soir par exemple, votre peau sera « protégée » le jour et pourra mieux respirer le soir….

Pour éviter les « peluches », pourquoi ne pas prendre une crème de jour sans silicone et un fond de teint avec ou l’inverse … cela devrait diminuer l’apparition de ces petites bêtes…

L’utilisation des shampoings avec diméthicone, peut, à terme alourdir vos cheveux, en raison de cette accumulation, ce qui peut expliquer ce manque de volume… Vous pourriez, par exemple, alterner ce produit avec un produit sans silicone, qui redonnerait de la légèreté à vos cheveux… au moins 1 fois par semaine….pour « casser » ce cycle d’accumulation… C’est à vous de tester… et de trouver la fréquence idéale pour vous.

Bon, j’espère avoir répondu à certaines d’entre vous, en vous rassurant sur ce problème des silicones….tout en vous mettant en garde contre une utilisation abusive,et en veillant à rester clair et surtout simple… C’est un blog, pas une thèse scientifique sur les silicones…. :)

Et vous? les silicones plus particulièrement, c’est un toucher qui vous plait? ça vous dérange? Et en parlant de peur irrationnelle comme la mienne avec les requins ? Vous en avez, vous? ( bon, moi j’en ai d’autres, certaines expliquables, d’autres moins… au moins je prends ça avec le sourire… )

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

{ 174 commentaires… add one }

  • AudreyBRG mars 8, 2012 à 08:16

    Merci pour cet article, je voyais tout le monde hurler au danger des silicones sans savoir qu’en penser…
    Concernant la peur des bêtes affreuses sous l’eau : j’ai la même que toi !! Le pire, ce sont les lacs… C’est simple : on n’y voit rien, il suffit qu’il y ait une algue ou un caillou qui se cache et c’est le drame. Enfin j’ai une raison autre que les dents de la mer, j’ai effectivement croisé un bébé requin étant petite, d’où la phobie.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 17:23

    merci audrey BRG, oui on a tendance à faire de grosses généralités, des discours simplificateurs…. en tout cas, merci aussi, je me sens moins seul…. je propose le club des froussards de l’eau… ;)

    Répondre edit
  • Vikie mars 8, 2012 à 08:34

    Alors là je ne te félicite pas, je vais aller bosser, et je me retrouve à vérifier la composition en silicones de mes cosmétiques. en particulier 2 shampoing que j’utilise… un qui est presque fini, et que je déteste car il assèche les cheveux, et l’autre qui sent trop trop bon, et que j’aime beaucoup…. Devine lequel contient des silicones, le diméthicone, bien entendu, pas l’autre pfffffffffffffffffffff ben le second, mon préféré.
    Par contre ma crème jour n’aurait pas de silicones (enfin après vérification ultrarapide sur le net, .. je prendrais plus le temps ce soir), bref, ma crème Sisley ne semble pas avoir de silicones, ce qui pourrait expliquer que depuis des mois je n’ai plus ce problème de peluchage. Quand à l’aspect biodégradabilité, effectivement, c’est drôlement plus préoccupant… surtout lorsque le BTS d’analyse bio il a été fait dans le domaine agricole, de suite tu ne réfléchis pas pareil. Merci de m’ouvrir les yeux sur ça, je ne l’avais pas vu sous cet angle là. J’avais juste vu les « cri d’alarmes BOUH c’est pas bien les silicones », mais comme j’en ais vu d’autres avec les Bios et que les explications étaient foireuses…. j’avais passé mon chemin, là au moins c’est scientifique, ça me parle, et je vois de suite le cheminement ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 17:32

    aie vikie, désolé, j’espère que tu n’es pas arrivé en retard à ton travail… tu crois, qu’un mot d’excuse de ma part suffirait…;)
    le silicone dans ton shampooing fétiche en recouvrant tes cheveux d’une gaine, les protège. Ils sont alors moins « secs »…
    Pour sisley, comme bon nombre de leurs produits, je pense que tu devrais trouver du silicone, c’est la crème aux concombre? c’est du moins ce dont je me souviens….Le peluchage avec les silicones n’est pas systématique attention….
    Pour la partie environmentale, oui c’est un gros problème, il faudrait envisager de jeter ces cosmétiques ( avec silicones) avec les produits type peinture, pour éviter une perturbation de notre écosystème et tenter de contrôler autant que possible leur impact…..

    entre « scientifiques » forcément ça parle plus… ;)
    merci encore vikie pour tes commentaires toujours très instructifs ;)

    Répondre edit
  • Vikie mars 8, 2012 à 19:21

    Oui, je suis arrivée en retard, mais j’ai eu droit à deux camions de déménagements dans deux ruelles (à sens unique et à une seule voie) que j’ai emprunté pour accéder au parking…. et vu la faculté de manœuvre du premier camion (20 minutes bloquée car il essayait de se mettre sur le côté… ça encore, un camion c’est pas une voiturette ^^) qui a accroché (doucement certes, mais accroché quand même) deux voitures. DIre que c’est moi (en klaxonnant) qui lui ait signalé sa bétise…. je me suis mise à la place des propriétaire des véhicules (mieux vaut une voiture applati ou juste une égratignure ? Moi je sais là ou va ma préférence ^^.. surtout qu’une voiture aplati ça aurait causé plus d’embouteillage ^^).
    Bref, la crème Sisley, je suis incapable de retrouver le carton, je l’ais jeté.. par contre ma mère en as un d’une autre crème… j’irais jeter un coup d’œil. Silicones ou pas, elle me convient actuellement, mais si tout ce passe bien, j’aimerais essayer la crème rougeur de Darphin. Je vais aller voir de plus près ce qu’ils font. Leur sérum est fabuleux (en tout cas pour moi). Sisley est une marque que j’affectionne, et qui me convient, mais si je trouve aussi bien, moins cher et de France…. ben ce sera le jackpot ^^
    Bref, pour les silicones, vu ce que tu en dis, ça confirme certains phénomènes que j’avais remarqué. Pour le shampoing, je suis clairement dans la (censuré). Trouver un produit qui lave, sans alourdir, sans assécher. Bon, heureusement, le flacon est plein, ça me laisse le temps de réfléchir.
    Quand à la SIsley, point de silicones, mais de la paraffine (je sais pas si c’est mieux) et surtout du parabène (en avant avant dernière position, donc pas trop trop … mais présent) et du machin chose EDTA…. pas top non plus (j’vais pleurer dans mon coin ^^)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:34

    vikie, vraiment désolé pour le retard, toujours un bon sens pratique !!!
    Pour la crème sisley, tu me diras? je suis curieux…
    bon je te rassure le reste c’est pas grave mais bon, je suis vraiment pas fan.. prochain article en vue….. ;)

    Répondre edit
  • Bella Donna mars 8, 2012 à 08:38

    Merci beaucoup pour cet article, il est vraiment très instructif. Pour ma part, je me tourne généralement vers le bio, mais ne rechigne pas à utiliser des produits non-bio si ces derniers sont efficaces. Bref, j’essaye de trouver un juste milieu entre mes principes et mes exigences.
    J’évite les silicones (et parabens), mais finalement, je ne savais pas exactement ce que c’était, à quoi ça servait et s’il y avait un risque….
    Mais alors j’ai une question quels sont les vrais composants à éviter ? Ceux qui peuvent être dangereux pour notre santé à long terme ou bien pas bons pour notre peau ?
    Merci :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 17:40

    merci bella donna, le juste milieu, voilà une expression que j’aime entendre…. ( je ne le suis pas toujours surtout dans le domaine antiage… mais bon personne n’est parfait..:))
    pour les composants à éviter, il y en a pas mal on y reviendra dessus comme les nitrosamines, les phtalates, les sls ( trop irritant à mon goùt) certains colorants…. tout un programme.. :)

    Répondre edit
  • exuperance60 mars 8, 2012 à 08:39

    Bonjour!
    Comme toujours, article très instructif!!!
    Entendant justement un peu partout que le silicone était dangereux, je me posais la question de comment avaient fait les femmes avant nous, avant la folie du bio?
    Je commençais à y faire un peu attention, mais sans plus…. dans mes shampoings principalement car mes cheveux sont fins et sans volume, pas besoin de les alourdir en plus!
    Je reste aussi sceptique avec le bio: d’accord, la nature fait de belles choses, naturelles… mais l’air, l’eau sont tellement pollués par l’homme…. peut-on vraiment parler BIO???
    Bonne journée…
    Biz

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 17:46

    hello exupérance, merci, avant le bio, restons lucides, on faisait aveuglément confiance aux industriels, la prise de conscience récente a certainement influencé positivement ce petit monde en les obligeant à « assainir » leurs produits, en les reformulant avec des substances plus douces pour la peau… Bien entendu et je crois que tu as raison de le souligner, le bio sur une terre déjà polluée….conséquences? mais j’espère que les analyses, audits etc réalisés par les organismes indépendants sont fiables et dignes de confiance…. pas évident quand on connaît les intérêts financiers en jeu…. :)

    Répondre edit
  • Annek mars 8, 2012 à 08:40

    Super article, merci, j’y vois un peu plus clair!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 17:47

    merci annek!!! bon si c’est plus clair, c’est déjà ça ;)

    Répondre edit
  • Silana mars 8, 2012 à 08:42

    J’ai justement critiqué les silicones il y a quelques temps sur mon blog. Je ne les aime pas. Du moins, je n’aime pas que mes marques que tu qualifies de « traditionnelles » vendent des produits au prix fort alors qu’ils contiennent majoritairement de l’eau et des silicones et un principe actif qui se fait attendre et apparaît en fin de liste des ingrédients. Toutefois, je ne suis pas contre les silicones dans des produits make-up ou encore pour des masques et gommages visages. Si le produit se rince, il y a moins ce danger d’étouffement de la peau. Pour les cheveux en revanche, je les ai complètement bannis et mes cheveux sont beaucoup plus beaux sur le long terme. Je fais tout de même quelques exceptions en ce moment avec des sérums qui contiennent des silicones mais dont le résultat me convainc pour le moment. :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 17:51

    je comprends silana, ton sentiment vis à vis des silicones, moi personnellement, je les refuse aussi… maintenant tu as raison, le coût de ce genre de matière est ridicule… pas question pour une consommatrice avisée de payer pour de l’eau, une peu d’huile, silicone etc…
    oui les produit rinse off ne sont pas destinés à rester en contact avec la peau pendant un temps très longs, mais je ne suis pas sur qu’un simple rinçage du masque suffise… quoi qu’il en soit, à partir du moment où c’est ponctuel…. ;)

    Répondre edit
  • Princess Leia (aka So) mars 8, 2012 à 08:55

    Bon ben comme par hasard, on a le même avis la-dessus. Ça me faut d’autant plus plaisir que tu sois aussi honnête sur les silicones (qui n’ont pas que des défauts) alors que tu es en train de bosser sur une gamme Bio (donc sans silicone) :).
    Et j’adore l’analogie avec les dents de la mer pour la phobie !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:01

    hello so, ma princesse leia !! j’espère que ton voyage au maroc se passe bien, et que tu vas nous revenir avec de belles couleurs.. ;)
    oui, le discours stéreotypé commence à me « taper sur les nerfs » quelque soit le coté de la force d’ailleurs… ;) je suis à fond pour le bio, ça je pense qu’on l’a bien compris, mais évitons de véhiculer des mensonges ou des discours simplistes…
    Je ne t’avais pas raconté ma phobie des requins? .. je la sort à chaque fois pourtant… lol

    Répondre edit
  • Tyra mars 8, 2012 à 09:49

    En fait, silicones et parabens ne m’effrayaient pas jusqu’à peu. Je ne faisais pas du tout attention à la compo de mes produits, et le bio ne m’attirait pas tellement. C’est en lisant des articles sur les effets comédogènes du silicone que j’ai commencé ) me poser des questions. Et si ma base « lissante » causait mes petits boutons ? Du coup, je n’ai plus osé en utiliser, et me suis tournée vers des compos plus « clean », plus rassurantes… J’alterne maintenant crème de nuit Weleda et crème de jour LRP, ma peau semble être contente de l’ensemble, mais certains jours, je vois mon petit pot de base de teint bourjois (Tu sais, la Flower perfection), ou encore mon Glamour Shot de Sampar, et je me dis « Rhoo ça me ferait un chouette teint d’atténuer un peu ces pores et de combler les ridules… » et puis j’ose plus, de peur de me retrouver le lendemain avec des visiteurs indésirables sur la peau…

    Tout ce blabla pour te demander : Penses-tu qu’une utilisation ponctuelle de ce type de produits puisse nuire à ma peau et l’étouffer assez que pour faire pousser des boutons après une journée d’utilisation ?

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:09

    hello tyra, tes craintes sont justifiées, car oui l’effet occlusif est la cause du caractère comédogène de pas mal d’ingrédient, ( un article en cours…)
    mais je pense que l’utilisation ponctuelle ne devrait pas causer de problèmes, si bien sûr tu n’a pas une peau sensible, ou une peau grasse…et si le produit n’est pas trop dosé en silicones… ( oui je sais ça fait bcp de si..) en dehors de ça, tu devrais pouvoir de temps en temps pouvoir utiliser ton flower perfection et ton produit sampar… et avoir ce teint divin pour la soirée…

    Répondre edit
  • Citron mars 8, 2012 à 10:01

    Moi aussi j’aime pas trop l’eau, mais ce n’est pas une peur panique, c’est juste que hors douche, j’aime pas ça ! ^^’
    Le silicone ne me dérange pas sur le visage, par contre je l’évite comme la peste niveau shampooing ! J’ai la chance d’avoir des cheveux assez soyeux et brillants naturellement, mais ils manquent cruellement de volume ! En plus je trouve que mes cheveux ont tendances à graisser plus avec les shampooing au silicone, c’est possible ?
    A ce propos, j’ai eu une révélation dernièrement en matière de shampooing ! J’étais obligé de me laver les cheveux tous les deux jours (c’était vraiiiiment nécessaire tellement ils étaient gras) et depuis que j’utlise le garnier avec agent anti-calcaire (sans silicone), pouf ! ils restent propre 3-4 jours ! Donc voilà, message aux filles qui comme moi avaient des cheveux régraissant vite, essayez un shampooing avec anti-calcaire !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:15

    oui citron, c’est un peu normal, le silicone, du moins le dimethicone a plus d’affinité avec l’huile, donc le sébum etc….donc graissage plus rapide puisque les cheveux en sont recouverts… et voilà une excellente illustration grace à citron merci ;) pour la partie anticalcaire, je connais moins mais une partie de l’explication vient surement de l’absence de silicone… ;)

    Répondre edit
  • Citron mars 9, 2012 à 09:32

    Je m’en doutais ! Haha silicone et calcaire vous êtes démasqués !!!
    Par contre j’ai une petite question, dans la liste INCI du nouveau Nivea pure&natural (natural mes fesses =_= ) je vois « alcohol denat. » en troisième position ! C’est affolant non ? En plus il y a « cetearyl alcohol » pas loin derrière… Ça me choque un peu tant d’alcool pour une crème soi-disant hydratante… Si je regarde une autre crème dite matifiante je vois des « aluminium chlorohydrate » O_O Carrément !

    J’ai peur.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 9, 2012 à 20:08

    bosnoir citron,
    tu as devancé le sujet d’un de mes articles ;) l’alcool utilisé permet de lutter contre la contamination bactérienne, le cétéaryl alcohol est un alcool gras, emulsifiant et ne dessèche pas la peau.. donc pas de panique… ;) il est vrai que l’alcool n’est pas conseillé, il faudrait également connaitre le taux, j’imagine qu’il est faible.. même s’il est en 3ème position, cela ne veut forcément dire qu’il est en forte proportion, cela pourrait aussi dire que les 2 premiers sont très abondants et qu’ensuite on a le reste…
    pour la crème matifiante, oui le sel d’aluminium, ce n’est pas l’idéal..d’autant que cela peut provoquer des irritations… ;)

    Répondre edit
  • Citron mars 12, 2012 à 11:38

    Bon ça me rassure un peu ! ^^ » Mais je vais quand même prendre une crème hydratante vraiment bio, parce que le marketing je m’en méfie, ils te mettent « natural » à « l’aloe vera bio » et après tu as que des trucs bizarres qui sont pas bio du tout. J’aime pas l’hypocrisie. =_=
    Est-ce que tu connaitrais une bonne crème bio pas trop chère ? En attendant que tu sortes la tienne ! ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 12, 2012 à 22:55

    bonsoir Citron, oui c’est une autre technique marketing…. surfé sur la tendance bio avec juste un ingrédient bio… hypocrisie comme tu dis, oui tout à fait….
    En crème bio pas trop chères, il y a de très bonnes marques comme coslys et natessance….tu trouveras facilement ton bonheur… je prépare des tests sur quelques crèmes bio… ;) il me faudrait plus de détails sur le prix max, quel type de peau tu as…pour affiner tout ça.. ( j’avoue que je fabrique une bonne partie de mes produits….. )

    Répondre edit
  • Citron mars 13, 2012 à 10:45

    Bah j’aimerais pas mettre plus de 15€ maximum dans ma crème, j’ai un peau mixte qui n’est pas du tout sensible, mais il me faut absolument quelque chose de non comédogène, j’ai les pores suffisamment dilatés comme ça ! Et puis j’ai que 21 ans, alors l’acné est pas encore tout à fait fini.
    Je vais faire un tour immédiatement chez Coslys et Natessance ! ^^ Merci pour tous ces conseils !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 13, 2012 à 21:24

    je t’en prie citron,ça me fait plaisir… essaie de l’eau de rose juste avant ( il faut aimer le parfum..) , et un peu de crème ( pas trop) pour habituer ta peau… il y a toujours une période de transition… tiens moi au courant ;)

    Répondre edit
  • Londoncam mars 8, 2012 à 10:09

    Premier commentaire sur ce super blog découvert grâce à (dé)maquillages !
    Merci pour cet article très clair sur le sujet des silicones.
    En ce qui me concerne, j’ai arrêté d’en utiliser sur mes cheveux depuis un an et demi, car je trouvais effectivement mes cheveux lourds, sans beaucoup de volume et surtout ils regraissaient assez vite.
    En lisant des articles sur les silicones, j’avais bien compris qu’ils n’étaient pas dangereux en soi mais pouvaient avoir des effets occlusifs. J’ai donc petit à petit changé mes habitudes pour aujourd’hui n’utiliser que des soins capillaires bio, sans silicone, et sans sulfate pour le shampoing, ce qui a permis je pense de moins décaper mon cuir chevelu, qui regraisse beaucoup moins vite.
    Je réfléchis maintenant à limiter les silicones sur ma peau, je finis mes crèmes classiques entamées et vais revenir à ma crème Melvita pour le soir.
    Merci en tout cas pour ce billet informatif et non diabolisant !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:18

    merci londoncam pour ce tout 1er commentaire( qui est le début de toute une liste de commentaires:) ) les cheveux lourds… oui cuase très probable: silicone lol ( enfin il y’en a d’autres..)
    j’aime beaucoup ton attitude de changement, d’amélioration progressive…
    merci encore ;)

    Répondre edit
  • Miss Géraldine mars 8, 2012 à 10:20

    Bonjour,
    voilà presque un mois que je lis les articles de ton blog (depuis le début en fait ! :) et comme je suis plutôt une lectrice passive (à savoir que je n’ose que rarement faire des commentaires) je n’avais pas encore réagi à aucun des articles, mais là ça y est ! je me lance pour te dire merci de ces infos et autres conseils. J’ai découvert les blogs beauté il n’y a pas si longtemps et même si je leur suis toujours fidèle, je trouve que le tien vient compléter à merveille mes lectures quotidiennes. Avec ton côté « expert » des produits, on apprend vraiment des choses qu’aucune vendeuse ne pourra (je crois) jamais nous expliquer quand nous hésitons entre différents cosmétiques ou nous indiquer la réelle action de tel ou tel produit. J’aime assez savoir ce que je me tartine sur la peau et grâce à toi, je peux mieux orienter mes choix (même si parfois comme tu as su le décrire dans le dernier article, je laisse parfois mon cerveau droit prendre le dessus ! ;-)
    Bref, je souhaite longue vie à ton blog car je pense qu’il est vraiment utile en plus d’être rédigé avec humour !
    Très belle journée !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:21

    ah miss géraldine, quel commentaire!! je suis aux anges!!!! (bon attention je ne sais pas tout, j’ai mes spécialités , le reste je dois replonger dans mes cours, bouquins, retour à la bibliothèque… ça fait un peu de boulot mais j’aime ça donc ça va… lol)
    merci merci et que ce blog puisse toujours t’être utile et divertissant ;)

    Répondre edit
  • Chifou mars 8, 2012 à 10:24

    Je crois que les dents de la mer en ont traumatisé + d’un !!! J’en fais également partie ! Et y’a pas que çà au bord de la mer … les méduses, les vives ( poisson vicelard qui se cache sous le sable et que quand tu marches dessus çà te troue le pied et t’envois un venin qui irradie le temps d’une marée, soit 24h … ) Comment çà je t’aide pas dans tes phobies lol ?!
    Revenons à nos moutons, les silicones.
    J’ai découvert assez récemment ( 6 mois ), l’effet néfaste des silicones sur ma peau. Je suis une acnéique depuis 20 ans mais je ne m’étais vraiment interessée aux compos. Pis j’ai entendu parler de l’effet occlusif de ces substances, donc j’ai fait la chasse aux silicones partout et il faut le dire : pas de silicone sur ma peau = amélioration trés nette de son état général.
    Bref, je pense que ces silicones peuvent être utiles pour les peaux sèches, car elles protègent de la déshydratation et des agressions extérieures grace au film protecteur qu’elles forment, mais sur une peau qui étouffe trés facilement, c’est à proscrire.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:28

    merci chifou, bienvenue, j’ai proposé de créer le club des froussards .. lol ah oui ce que tu fais ne m’aide pas du tout… :)
    oui, oui, oui, silicones avec peau grasse, peau acnéique, c’est pas l’idéal… et pour les peaux sèches, oui tu as tout à fait raison!!!! tu ne veux pas m’aider à rédiger mes articles lol bcp de bon sens :)

    Répondre edit
  • D.D. mars 8, 2012 à 21:08

    Je me permets d’intervenir dans votre échange au sujet des peaux sèches. Tout comme les peaux mixtes et grasses, elles peuvent se passer de silicones ! En fait, ce sont justes des leurres et attrapes-couillons, si je peux me permettre, car ça ne traitent pas ! Donc, aucun intérêt autre que le toucher et l’aspect dit « peau de pêche ».
    Pour former un film sur la peau et empêcher une trop grande déshydratation, il y a déjà les bases grasses qui ont toujours servi à cela avant toute la pétrochimie ! dans les produits naturels (et pas chers du tout !) nous avons à notre disposition des ingrédients comme la glycérine végétale, l’huile de coco, le karité, etc. Mieux, on peut avoir plus ou moins la même texture et le même toucher que le silicone (huile sèche) avec un silicone naturel fait à partir des esters de l’huile de coco, justement !

    D’autre part, j’ai déjà parlé ici du sérum dont j’ai été le plus satisfaite, il est constitué de très peu d’ingrédients mais surtout les 3 principaux sont : l’eau, la glycérine et l’acide hyaluronique ! Rien que ceux-là gardent à la peau son velouté, son rebondi et son hydratation ! Perso, c’est tout ce que j’attends d’une crème actuellement. Et quand je veux lui apporter un peu plus d’émollient, de « gras » pour la nourrir, j’ajoute ponctuellement un baume ou une huile végétale (Baume : karité… Huiles : jojoba, figue de barbarie, argan… Sauf l’huile d’olive, l’huile de rose musquée, l’huile de coco, le beurre de cacao -liste non exhaustive- qui sont comédogènes et qui ne conviennent pas du tout à mon type de peau).

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 22:17

    bonsoir djamila, ni chifou, ni moi indiquons que les silicones traitent quoi que ce soient….si c’est le message que tu as compris, je te prie de m’excuser, je n’ai peut être pas été assez clair, précis… Ces ingrédients forment un film protecteur qui peut être utile en cas de déshydratation, non pas pour réparer, ce qui est bien sûr évident, personne, à aucun, moment n’a indiqué que les silicones réparaient…. c’est juste un film….

    Bien entendu, tu as raison sur la richesse et les bénéfices des huiles végétales, j’en suis bien sûr convaincu, dans la majorité des cas…. car malheureusement qui dit naturel ne veut pas dire absence d’allergènes ou absence de réactions, malheureusement de nombreuses peaux très réactives ne peuvent, à mon grand regret, bénéficier de toute la palette végétale que tu cites, il leur faut alors des produits de substitution neutre… qui malgré leur caractère artificiel, peuvent au moins les soulager..

    Le silicone naturel auquel tu fais allusion, je le connais très bien, puisque je l’utilise dans mes formulations, il s’agit de coco caprylate , son toucher est proche du silicone mais ses propriétés n’égalent pas encore ceux des silicones, en terme de formulation et de sensorialité…

    Je suis pour le bio à 100% mais par honnêteté intellectuelle, je me dois d’avoir un discours qui fasse la part des chose, le sujet de l’article est bien avant tout « silicone : danger ou non…..  »

    je comprends ton commentaire, je suis même surpris de « défendre » les silicones… c’est presque le monde à l’envers ;) car cet article sur les silicone,s j’ai eu bcp de mal à le rédiger puisque moi même je les refuse… mais il est sage d’étudier toutes les possibilités….

    Quoi qu’il en soit, ton opinion sur la matières nobles me plait bien et je pense, ma chère djamila, que tu apprécieras mes prochains articles….
    merci pour ton commentaire, tes idées et surtout la passion avec laquelle tu défends le « naturel »

    A ce rythme, vous pourrez toutes m’aider à écrire mes articles ;)

    Répondre edit
  • D.D. mars 9, 2012 à 09:19

    Bonjour :)

    En effet, j’ai dû mal comprendre et tu as bien fait de revenir en parler ;)

    J’attends avec impatience la ligne de soins que tu t’apprêtes à créer ! Elle va être top ! :)

    Maintenant, contrairement à ce que mes écrits pourraient laisser comprendre, je ne suis pas une aficionada des produits naturels ; c’est juste que j’exprime actuellement ma grande colère contre les marques qui font payer très chers de la pétrochimie qui ne leur coûte pas un rond (pour la plupart du temps) et qui ne proposent que cela à la femme lambda (dans lambda, j’entends par exemple, les femmes et les jeunes filles des petites villes, comme celles qui n’ont que la grande surface du coin pour faire leurs achats, en passant par celles qui n’ont pas le temps de se documenter sur internet ou autres pour être au courant de ce qu’on leur vend) : qu’elle n’ait pas beaucoup de moyens ou au contraire un bon budget. Que ce soit dans un cas comme dans l’autre, quand tu regardes la liste INCI d’un produit à 10 € ou à 100 €, tu tombes de haut !

    Je n’attends que tes articles et je m’en régale à l’avance :)

    Répondre edit
  • D.D. mars 9, 2012 à 09:29

    P.S. :

    Je te cite « car malheureusement qui dit naturel ne veut pas dire absence d’allergènes ou absence de réactions, malheureusement de nombreuses peaux très réactives ne peuvent, à mon grand regret, bénéficier de toute la palette végétale que tu cites, il leur faut alors des produits de substitution neutre… qui malgré leur caractère artificiel, peuvent au moins les soulager… »

    Je suis tout à fait d’accord. C’est pour cela que je dis qu’en vrai, je ne suis pas une vraie écolo, je sais en prendre et en laisser. Mais ce que je vais apprécier, c’est quand une marque aura l’honnêteté de remplacer certains ingrédients par des ingrédients naturels même s’ils sont plus chers mais qu’elle aura la pédagogie d’expliquer aussi pourquoi elle est obligée de conserver tel ou tel actif qui ne trouve pas encore son équivalent. Cette marque existera-t-elle ? Hum…

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 9, 2012 à 19:59

    oui, djamila, je crois qu’en même qu’il ya de plus en plus de marques qui jouent vraiment la carte de la transparence…. elles sont certes peut être encore minoritaires.. mais l’espoir est là.. :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 9, 2012 à 19:57

    bonsoir Djamila,

    tu encore loin d’avoir réussi… on verra…
    tu as parfaitement raison sur les prix excessifs et non justifiés compte tenu des compositions réelles… mais la marque « a un prix »…. et souvent on ne regarde que ça…;)

    Répondre edit
  • Sissi mars 8, 2012 à 10:50

    Merci pour cet article. Je fuis les silicones également. Je sais qu’ils sont une catastrophe écologique pour l’environnement puisqu’ils ne se dégradent pas ou alors à très très long terme pour certains (enfin à ma connaissance). Et je regrette justement leur caractère occlusif pour la peau et les cheveux qui empêche la pénétration d’actifs réparateurs. Je m’étonne d’ailleurs qu’on en incorpore dans des huiles capillaires de luxe comme la Marrocanoil. A ce sujet peux-tu nous indiquer qq produits sympa sans silicone pour prendre soin de ses cheveux, à moins que ce ne soit pas l’objet de ton blog, ce que je comprends fort bien.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:40

    oui le silicone, « c’est pas cher et ça peut rapporter gros. »… bon blague à 2 balles ;) mais ça permet d’avoir un effet immédiat et d’abaisser le coùt de revient du produit…
    pour les produits cheveux, sympas, je suis en plein tests, pour tout te dire, je n’ai jamais été un spécialiste des cheveux (plus de la peau et antiage etc..) et comme je ne veux pas vous conseiller n’importe quoi, je préfère les tester, les évaluer et ensuite vous les proposer.. c’est une démarche scientifique que je trouve plus honnête et en accord avec moi…j’ai déjà quelques noms, donc ça arrive ce sera la partie tests du blog qui n’est pas encore lancée…
    comme produit que j’ai toujours conseillé pour les cheveux, c’est l’huile de coco brut, pour les cheveux, c’est un produit que je trouve génial, mais c’est un peu brut…mais en masque c’est génial!!! elle pourrait apparemment pénétrer au coeur de la fibre pour renforcer les cheveux…et les rendre plus forts… ;)

    Répondre edit
  • ninilachipie mars 8, 2012 à 11:00

    Excellent article, encore une fois ! je vais devenir fan ;)
    Personnellement je n’en ai pas peur, comme pour les parabens. Cependant je ne suis pas contre un peu moins de silicones dans les shampoing car c’est vraiment très désagréable d’avoir le cheveux lourd alors que l’on vient tout juste de faire un shampoing, donc je vais faire attention à ce que ça soit le plus léger possible ! merci pour toutes ces précisions… Au plaisir de te lire, Nini la Chipie

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:41

    merci ninlachipie ( ce pseudo est génial!!) quoi? tu n’est pas encore fan? lol
    merci encore pour ce joli commentaire, et vive les cheveux sains et légers!!! ;)

    Répondre edit
  • D.D. mars 8, 2012 à 11:07

    Le souci principal, c’est que les labos en mettent PARTOUT ! Cela va du sérum jusqu’à la crème de nuit en passant par les contours des yeux et les crèmes pour le corps/mains/pieds/cheveux et tutti quanti ! Bref, pas une once de peau sans ces satanés silicones !

    C’est, outre le problème de l’effet occlusif des silicones ( si je ne m’en tiens qu’à ça… mais la nature et les poissons en auraient des choses à dire sur leurs autres effets négatifs :/ ) c’est de ne pas pouvoir choisir si l’on en veut… ou pas !

    Bien sûr, on peut toujours tabler sur des produits bios (c’est d’ailleurs ce que je tends à faire de plus en plus) néanmoins, je ne trouve pas cela normal que les petits budgets ne puissent pas trouver dans les marques de grandes surfaces, des soins qui correspondent à cette préoccupation.

    Comme pour les soins non parfumés (ou peu parfumés) ! Mais ça, c’est encore une autre histoire !

    Pour répondre à tes questions :

    - Bien sûr que c’est agréable à utiliser ce genre de produits qui glisse plus facilement sur la peau… bien sûr que la première fois le côté « peau de pêche » nous fait plaisir… bien sûr… mais non, JE veux pouvoir CHOISIR ce que je me mets sur la peau ET pas qu’on me l’impose de force (puisque pas de choix) !

    - Non, je n’ai aucune peur irraisonnée… mais je compatis à ton calvaire, crois-le bien ! :D

    Bonne journée :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:51

    hello djamilla, une commentaire plein de bons sens, oui tu raison, on en met partout, ça coûte rien, ça donne un toucher de dingue…. les industriels ne s’en privent pas… et oui le pb environmentale est très préoccupant; je crains que le retour de baton ou du boomerang ne soit terrible dans quelques années….
    le problème avec les produits bio, c’est que cela demande vraiment plus de travail, des matières plus chères, des certificats qui coûtent de l’argent, donc si on fait du bio de qualité, c’est forcément plus cher… maintenant il y a quand même de plus en plus de marques connues qui ont bien senti le filon et qui proposent leur produits bio…. ( c’est discutable mais bon..)

    tien pour le parfum on en rediscutera

    ah vraiment merci pour ces commentaires très intéressants djamila

    oui vive le choix!!!! chacun est libre mais vous devez pouvoir choisir!!!!!!

    merci encore ;)

    Répondre edit
  • kireikito mars 8, 2012 à 11:08

    Merci, d’abord, pour ces articles de fond, qui font du bien.
    Ensuite, moi, j’aime tellement l’eau que je m’accommode des requins hypothétiques. En revanche, les araignées connaissent mon nom et se le transmettent de générations en générations. Si si.

    Enfin, si les silicones me posent un problème, c’est parce ils créent des boutons à des endroits où normalement, il n’y en a jamais. Et encore, ça m’est arrivé avec un sérum que je testais pour une marque française, mais jamais avec les bases type pore minimizer…
    Pour les cheveux, comme j’ai fait un lissage brésilien (et que je remercie le ciel des cheveux pour avoir inventé ce truc, c’est fantastique), je suis astreinte à des shampoings sans rien dedans…
    Je suis accro aux cosmétiques asiatiques et je ne sais pas lire une étiquette de composition… Je juge sur pièce, à l’effet que cela fait sur ma peau , mixte, sensible, relativement mature, etc.

    Voilà !

    A bientôt !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:55

    bonsoir kireikito, merci bcp.
    oui, les araignées, ouf ça me fait moins peur déjà mais je connais quelqu’un qui en a horreur, j’avoue lui avoir jouer quelques tours… oui je sais .. pas bien… :)

    lire les étiquettes, c’est une chose, ça sert c’est évident mais rappelons le , on ne peut pas tout prévoir, surtout pas les réactions sur la peau, on peut anticiper mais les surprises sont possibles, donc ton « test » sur pièce est à mon sens ce qui compte le plus au final… ;)

    merci encore :)

    Répondre edit
  • La Beauté de Lâm mars 8, 2012 à 11:09

    Hello ! Je savais qu’il y avait du silicone dans les cosmétiques mais maintenant je sais aussi à quoi ils servent. Je comprends mieux pourquoi certaines crèmes forment des petites boules de crèmes (enfin tu vois de quoi je parle hein), ça ne me dérange pas plus que ça, je les enlève avec une serviette éponge. Donc merci pour toutes ces explications. Quant à mes phobies, moi aussi j’ai trop peur du méchant requiiiiiiiiiiiiiiiin !:-s bon je suis quand même un peu plus courageuse que toi, j’arrive à aller dans l’eau mais pas plus loin de là où j’ai pieds (j’sais pas nager…). Par contre, dès qu’une petite algue ou je ne sais quoi d’autre me touche les jambes, argh je remonte illico à toute vitesse sur la terre ferme ! pfiouuuu c’est flippant quand même… pas cool les dents de la mer, j’suis marquée à vie !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:57

    ah lâm, merci à toi, toujours au rdv comme d’habitude… lol, toi aussi tu as peur des requins.. très intéressant… ça me sera fort utile…. ;)
    euh, aller juste faire trempette à 5 cm du bord, c’est pas vraiment du courage ;)
    bon allez bienvenue au club des froussards ;)

    Répondre edit
  • Stelda mars 8, 2012 à 11:11

    Roooh, tu es une mine d’infos, une encyclopédie du cosmétique!!! Merci pour ce super article, il y a des mois que je cherchais des infos claires sur les silicones :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 18:59

    bonsoir stelda, wouah merci pour le compliment, je suis loin d’être une encyclopédie… bon en même temps comme je trouve ça passionnant, c’est plus facile, bon en tout cas, mon blog est tombé à pic pour tes recherches, c’est déjà ça ;)

    Répondre edit
  • HSteph93 mars 8, 2012 à 11:13

    Article très interessant, je me coucherais moins bête ce soir et en plus de ca je saurais un peu décrypter la composition des produits que j’utilise. Merci pour le petit cours :). Les silicones en soit ne me dérange pas mais avec tes explications ca me fait réfléchi sur l’impact environnemental (je suis pas écolo mais bon quand même on a qu’une Terre). A méditer donc! Sinon en parlant de peur irrationnelle j’ai peur des vers,asticot,chenille tout ca parce que ma mère en est effrayé… Je l’ai toujours vu dégouté de ces bestioles et du coup ca m’a aussi dégouté…!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:01

    merci steph, oui le pb environmental, il faut le garder en tête même si je n’ai pas assez insisté dessus…
    bon avec tous vos commentaires et le tien steph , je me sens quand même moins seul… ça fait plaisir ;) (moi les asticots ça va… riens ça me fait penser au bonbons en forme d’asticots … :)

    Répondre edit
  • Perle mars 8, 2012 à 12:17

    Très intéressant, merci!
    Le touchant « silicone » ne me dérange pas s’il est léger et apporte un plus cosmétique non négligeable… Par contre, s’il fait du mal à Madame la Terre, l’approche est peut-être à revoir.

    Ma phobie est proche de la tienne: je ne SUPPORTE pas d’avoir de l’eau sur le visage. Bon, j’ai réussi à vaincre cette crainte dans le cadre de ma salle de bain il y a une dizaine d’années, mais me méfie toujours du méchant pommeau de douche qui pourrait m’arroser sans mon accord…
    Et comme je n’accepte pas d’être dirigée par mes peurs, j’ai fait un stage de plongée intensive. J’ai cru mourir plus d’une fois mais je peux désormais me vanter d’avoir plongée à -24 mètres et d’avoir mon niveau 1 de plongée.
    Cela ne veut absolument pas dire que je replongerai avec plaisir! Je sais JUSTE que je peux le faire… C’est bien suffisant.
    Et garde à celui qui s’amusera à m’asperger, quelque soit le contexte…

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:04

    merci perle, pour la partie environmentale, je ne suis pas assez calé pour ça, et je crois que les scientifiques spécialisés ne sont pas tous d’accord…
    ta phobie est peu commune, tu ne supporte pas l’eau sur le visage, c’est peu commun…
    en tout cas bravo pour avoir affronté tes peurs, tu peux être fière de toi!!!! c’est un bel exemple que tu nous donnes ;)

    Répondre edit
  • Perle mars 14, 2012 à 12:00

    ^_^
    Je crois que c’est de la faute de ma mère (c’est toujours la faute de la mère de toute façon…) qui a du s’exciter en me retrouvant souriante au fond de l’eau de mon bain à 3 mois, le temps qu’elle se retourne pour attraper quelque chose. La connaissant, elle a du paniquer et j’ai du associer ses cris et son air terrorisé au fait que c’était mal-mal-mal d’avoir de l’eau sur le visage.
    On va quand tu veux à la mer ensemble ;)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 14, 2012 à 21:10

    ah perle, si on va ensemble à la mer, on risque de terroriser tous les touristes autour… du coup c’est nous qui allons les traumatiser ;)

    Répondre edit
  • Perle mars 14, 2012 à 21:40

    Tu cries si fort que ça? Parce que perso je suis plutôt du genre tétanie puis exercices de respiration :D

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 14, 2012 à 21:48

    oui, oui quand j’ai peur,je crie plus fort qu’une fille lol

    Répondre edit
  • Piccolina mars 8, 2012 à 13:30

    Super article, j’ai appris plein de choses! J’avais tendance à ranger tous les silicones dans le même panier, sans savoir qu’ils avaient des propriétés différentes. J’utilise quelques produits bio, j’ai d’ailleurs tenté une routine 100% bio l’année dernière et j’en avais été plutôt satisfaite, mais c’est vrai que la sensation soyeuse des crèmes fondantes m’a un peu manqué ;) J’arrive à me passer de produits sans silicones sans problème pour pas mal de produits de soin, mais c’est plus difficile en make-up à mon avis, où on a besoin d’un certain fini, et ce sont souvent les silicones qui nous permettent d’avoir ce rendu impec (fond de teint…). Bon, j’arrête de raconter ma vie ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:07

    bonsoir piccolina, merci, merci, oui les silicones sont à différencier en fonction de leur type, ravi de voir que tu as testé une routine 100% bio. Le toucher soyeux , on commence à l’obtenir en formulation mais c’est très instable…
    pour le make up, c’est vrai que le fini est important, cette peau zero défaut que vous voulez toutes!!!!
    merci encore pour ton commentaire ;)

    Répondre edit
  • La Ménagère Trentenaire mars 8, 2012 à 14:05

    Ouf, j’ai failli avoir peur avec le début de ton article, sachant que les 2 produits chouchous que j’ai trouvés depuis mon entrée dans la beautysphere contiennent tous les 2 des silicones :
    - une base de teint qui fait une peau comme du velours
    - un sérum réparateur pointes pour cheveux.
    Je m’en sors plutôt bien, puisque je les utilise avec parcimonie. En fait, la base de teint, je l’utilise une fois par semaine environ. Pas le temps de me maquiller le matin avant d’aller au taf, je suis du genre à me lever 1/2h avant de partir. Je garde donc ma peau douce uniquement le week-end pour mon ménager. :)
    Et mon sérum réparateur, comme le but est de l’appliquer uniquement sur les pointes, je n’empêche donc pas le cuir chevelu de respirer. Et encore un tout bon pour moi ! :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:10

    bonsoir sylvianne, ouf tu as reçu le lien sur facebook ;) quand je l’ai mis, j’ai bien pensé à toi ;)
    encore un carton plein pour madame!!!! bravo la ménagère trentenaire!!! :) ( je ne peux réprimer un sourire à chaque fois que je vois ton pseudo lol)

    Répondre edit
  • Beauté Coréenne mars 8, 2012 à 14:41

    Très bon article, et très complet ! :)
    Au début je me suis dit : journée de la femme… silicone… va t-il nous faire un article sur les prothèses mammaires ? ahahahaha :D
    C’est vrai que je fais assez attention aux silicones, surtout pour les crèmes. Je fais notamment attention à leur rang dans la liste des composants d’un produits ! Car parfois les principes actifs ne sont qu’à la fin, et les silicones dans les premiers .. :S

    Quant à ta phobie de la mer, je peux la comprendre… quand on est jeune, on est parfois traumatisé par des petites choses qui nous semblent banales une fois adulte. Beaucoup de choses de notre enfance peuvent influencer notre comportement d’adulte… un évènement, une parole, ou même un film ! C’est déjà bien que tu aies conscience d’où te vient cette phobie, car souvent ces petits traumatismes restent dans le subconscient et on ne sait pas pourquoi on ressent telle ou telle peur. Et lorsqu’on arrive à mettre le doigt dessus (le point de départ), on peut alors mieux comprendre et travailler dessus ! (^_^)
    (c’était le moment psychologique du jour… merci de m’avoir suivie ! mdr)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:12

    ah beauté coréenne, merci pour ces éloges… ;)
    oui j’aurais pu, journée de la femme, silicone, et… mais bon c’est un sujet un peu sensible donc …. non ….. ;)
    encore un moment de pure sagesse de beauté coréenne ;) tu m’étonneras toujours ;)
    j’espère que tu seras aussi « sage », quand je mangerai le dernier macaron ladurée…. ;)

    Répondre edit
  • Beauté Coréenne mars 8, 2012 à 19:16

    ohoho fais gaffe, t’as affaire à une gourmande !! T’as intérêt à le partager ce dernier macaron.. non mais ! :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:31

    ah oui, la sagesse de beauté coréenne, est en grève… et le service minimum? j’espère qu’au moins on pourra vraiment en manger :)

    Répondre edit
  • isabelle mars 8, 2012 à 14:52

    Sois rassuré, j’ai la même phobie que toi concernant l’eau, il faut absolument que je voie le fond sinon je m’imagine pleins de bestioles (plus grosses que moi -) qui grouillent sous mon corps et ça me fiche la trouille.. J’en ai d’autres aussi, comme imaginer un fantôme ou autre être indésirable qui me suit quand je remonte les escaliers de la cave, du coup je t’assure que je les remonte à vive allure, ceci dit, c’est parfait pour les jambes^^. C’est pas tout, mais j’en ai déjà assez dit :-)
    Les silicones…j’en ai probablement dans mes produits capillaires mais pour ma part c’est à petites doses. Mais tant qu’à faire, maintenant que je sais, je veillerai à prendre des produits « sans », ne fus-ce que pour prévenir l’environnement.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:16

    bonsoir isabelle, encore une autre pour notre club, ah j’ai bienfait de vous en parler, je me sens vraiment moins seul!!!! le fantome, ah oui j’y avais pas pensé… non, non je vais penser à autre chose……
    oui ce geste pour l’environnement, je crois qu’il est important pour notre avenir ;)

    Répondre edit
  • szient mars 8, 2012 à 14:54

    Tout d’abord un grand merci de nous faire partager tes connaissances, d’autant plus que grâce à toi je viens de comprendre pourquoi après avoir mis ma crème de jour (j’en ai plusieurs et je change à chaque fois) j’ai des peluches.
    C’est juste la REVELATION pour moi, personnes n’a pu me dire d’ou ça venait !!!
    Tu es le seul blogger que je suis pour la qualité de tes articles, précis et clair. Je dois dire que je suis jalouse car tu as une belle plume, je lis tes articles en ENTIER lol

    Bravo et merci d’avoir créer ce blog :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:24

    bonsoir szient, merci encore pour ces compliments, oui les peluches c’est souvent liés aux silicones, bon, au moins tu auras découvert quelque chose avec le blog…
    belle plume? wouah, c’est vraiment très gentil, je suis pourtant tellement loin d’écrire facilement. Ce n’est pas toujours facile, on est un peu fatigué, donc on fait l’effort d’écrire, de relire, de corriger etc… Ton compliment compense largement ces efforts ;)
    Encore merci ;)

    Répondre edit
  • gc mars 8, 2012 à 15:27

    Ah, enfin la différence entre dimeticone et cyclobidule! Mais en fait, ça marche aussi pour le cyclometicone la solubilité dans l’eau (désolée pour l’orthographe…)?
    Pour l’occlusivité sur la peau, si on se démaquille mais qu’on se lave pas le visage à l’eau (peau atopique mégasensible ET acnéique (bon, un peu), j’aime la vie =D) quand on met des silicones, c’est mal? J’ai remarqué qu’énormément de crèmes de pharmacie en contiennent, pas énormément mais un peu quand même… xémose par exemple :) pourtant ce genre de crèmes à la base c’est gras ça pue bref, c’est de toute façon désagréable à utiliser!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:28

    bonsoir Gc, le cyclomethicone est soluble dans l’eau oui.
    ah oui ta peau, c’est pas une sinécure…les silicones forment en fait un film qui permet de jouer le rôle d’une barrière temporaire qui dans le cas d’une peau atopique et sensible est parfait, cela aurait été plus problématique avec une peau grasse et acnéique….:)
    juste du démaquillage avec des silicones? il faudra aussi vérifier la force du démaquillage,en gros son pouvoir émulsionnant, mais je crains que ce soit insuffisant pour enlever correctement cette couche. En pharmacie, tu trouves effectivement de nombreux produits avec des silicones, car le silicone est neutre et surtout bien toléré par les peaux sensibles dans des proportions raisonnables bien sûr ( en pharmacie, nous cherchons avant tout des produits neutres..) …. car l’effet occlusif, peut perturber la peau du visage et déclencher des réactions types boutons etc…

    Répondre edit
  • gc mars 9, 2012 à 14:28

    Merci! En fait c’est ceux qui commencent par cyclo qui sont solubles non?
    Pour le « pouvoir émulsionnant » je vois pas trop ce que tu veux dire… je me démaquille à l’eau micellaire avec un coup d’eau thermale sur un mouchoir après, parce que je ne veux pas rincer, d’une part pcq ça me flingue la peau et d’autre part pcq ça détruit mon « brushing » (c’est trop dur la viie!!)
    Et sinon ça n’a pas grand chose à voir avec l’article mais tu parles de réactions « types boutons »: ça veut dire que si on supporte pas un truc (hors occlusivité pcq c’est logique qu’un truc occlusif donne des boutons) on peut « allergiser » en ayant des boutons? Parfois même mon eczéma donne des boutons, jcrois que je suis très bizarre…
    En tout cas c’est vraiment cool et original ce blog pour les beauty-scientifiques ! Bravo :)

    (PS: j’ai peur de la mer aussi …. mais pas des piscines on voit dedans alors ça va =D)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 9, 2012 à 20:22

    oui tout à fait gc, cyclo soluble mais avec les nouveaux polymères qui pourraient sortir des labos spécialisés en silicones.. ça pourrait changer.. à voir. pouvoir emulsionnant en gros c’est le pouvoir nettoyant, qui permet de capter les éléments à nettoyer..
    en fait oui le contact répété avec certains ingrédients peut pour des raisons inexpliqués provoquer à terme des allergies…
    la peau reste un organe vivant…. ;)
    sinon tu es bien plus courageuse que moi lol

    Répondre edit
  • gc mars 10, 2012 à 11:44

    Ah ça je ne savais pas, mais du coup c’est hyper dur de déterminer à quoi on est allergique…
    Mais en fait ma question portait plutôt sur le lien entre boutons type boutons d’acné (les blancs, oui c’est super trop glamouuur) et eczéma, je me demandais si une réaction notamment allergique pouvait donner des boutons d’acné en fait. Je sais pas si c’est très clair :/

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 12, 2012 à 22:40

    bonsoir citron, il faut faire la différence entre allergie et acné. l’acné est la conséquence d’une obstruction des follicules avec ensuite un développement bactérien. L’allergie quant à elle est une réaction anormale du système immunitaire en présence d’un corps ou substance considérée comme étrangere… ce sont vraiment 2 mécanismes différents..

    Répondre edit
  • gc mars 14, 2012 à 14:14

    Bonjour :) Justement je sais bien que ça n’a rien à voir, mais ce n’est pas la première fois que je remarque que mon eczéma « dérive » en acné sur le visage et le décolleté… en tout cas ce qui est certain c’est que j’en ai au mêmes endroits sur des zones très précises… je crois que je suis bizarre…
    et sinon je me suis fait épiler les sourcils chez benefit (d’ailleurs une des vendeuses venait de le faire et avait fait une allergie avec un peu d’eczéma sur le front, c’est bon à savoir pour les filles sujettes à ce genre de trucs…) et j’ai eu une réaction soudaine, des boutons comme des boutons d’acné au dessus d’un sourcil… super étrange!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 14, 2012 à 21:12

    le moins qu’on puisse dire c’est que tu as une peau réactive.. en même temps l’épilation reste une sorte d’agression, la peau réagit à sa manière, cela va des plaques, des inflammations à des boutons dans ton cas… ;)

    Répondre edit
  • gc mars 15, 2012 à 18:36

    Merci de tes réponses :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 16, 2012 à 20:12

    je t’en prie GC, avec plaisir ;)

    Répondre edit
  • Tya mars 8, 2012 à 18:16

    Article très intéressant, personnellement j’ai banni les silicones de tous mes produits cosmétiques (exceptés blush et ombre à paupière) pour plusieurs raisons :
    -leur impact sur l’environnement, vu les litres de shampoing, après shampoing, masque, crème etc. qu’une femme utilise en une année, j’imagine même pas la quantité de silicones que nos sociétés rejettent dans l’environnement. Alors je fais ce petit geste, c’est comme trier ces déchets ou éteindre la lumière après soi, certes ce n’est pas grand chose mais c’est toujours ça (laissez moi l’envie d’y croire ;))
    -leur effet occlusif sur la peau : j’ai déjà la peau un peu grasse, pas la peine d’en rajouter.
    -leur effet cache-misère : je veux une belle peau et de beaux cheveux de l »‘intérieur », et je n’ai jamais eu d’aussi beaux cheveux que le jour où j’ai fait un masque d’huiles, après des années d’utilisation de silicones inutiles.

    Après je pense qu’en petite quantité pour les peux sèches ce n’est pas forcément à bannir !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 8, 2012 à 19:30

    bonsoir tya, je crois que tu as tout dit, et d’une manière très intelligente.
    merci!!!

    Répondre edit
  • Exy mars 9, 2012 à 04:32

    Bonsoir,
    je suis à la recherche de crème sans silicones mais toutes celles sur qui je me dirige en ont.
    Et ce que ça serais possible de faire une petite liste ?

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 9, 2012 à 19:55

    bonsoir Exy, il m’est difficile de faire une liste dans la mesure où c’est bcp trop général. En tout cas, la mention « sans silicones » est indiqué, ce qui te permet de faire un premier tri.. ;)

    Répondre edit
  • MsOriginalDoll mars 9, 2012 à 12:34

    Ton article fait désormais parti de la sélection de Share the Paper de Dimanche.

    Ps : j’ai entendu dire dans le magazine VB que le Silicone était formé à partir d’un grain de sable à l’origine, c’est vrai ? Parce que si ça l’es, c’est quand même énorme !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 9, 2012 à 20:17

    encore merci Msoriginal pour share the paper… ;)
    Poir le formation du silicone à partir du sable, effectivement, je n’en suis pas certain, mais ils ont en commun dans lerus molécules l’element silicium, ensuite dans mes lecture, j’avais appris que le silicone volatil pouvait avec les rayonnements uv redonner du sable… bon… faudrait que je demande à un physicien :)

    Répondre edit
  • cleopat mars 9, 2012 à 15:05

    en fait je m en fichais un peu des silicones mais j ai fini par me dire que j étais anormale d e ne pas m en soucier à force d en entendre parler négativement! Mais je surveille plus les étiquettes des produits alimentaires car je les comprends un peu mieux!donc jusqu à présent je ne boycotte pas les produits en contenant .Néanmoins je me sens mal à l aise car je culpabilise un peu pour mes proches!
    nb: pour la mer pas de problèmes sauf pour les méduses !!par contre dans les lacs c est une autre histoire ;)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 9, 2012 à 20:24

    bonsoir cleopat, le plus important c’est d’en être conscient… c’est déjà un bon début…
    ah les lacs… ça aussi, c’est effrayant ;)

    Répondre edit
  • geblust mars 11, 2012 à 14:54

    Hello!

    Haa la peur de l’eau trouble je connais^^ Mais quand tu vis dans le sud et que tu va à la mer, dans les rivières, dans les lacs ( et piscine) il faut faire avec! Bon quand on ne voit absolument rien ça fait froid dans le dos et on prie pour ne pas tomber de son canöe!
    Mon père plonge carrément avec son masque-tuba au milieu des grandes algues là où l’eau est profonde… il est fou!

    Pour ce qui est des silicones je les ai banni de ma routine cheveux et j’ai vu le résultat! Il regraissent beaucoup moins vite.
    J’aimerais aussi enlever le SLS mais c’est quasiment impossible à trouver où bien le shampooing vaut 10 euros et il faut pas abuser!!

    En fait je deviens de plus en plus accro au naturel voire bio, je fais des vadrouilles sur le site aroma-zone , j’ai déjà testé huile de noisette et huile de noix du brésil pour les cheveux et huile de jojoba pour la peau^^
    Je suis aussi passée au hénné pour les cheveux, je me dis que les colorations chimiques c’est dangereux à long et court terme, on verra bien ce que ça donne.

    Pour ce qui est des silicones dans les crèmes je ne fais pas attention, je n’achète pas de bases où de produits  » photoshopant » car je sais qu’ils sont codémogènes et puis je me cantonne à avène, la roche-posay ect et je suppose ( peut-être aveuglément) qu’ils n’en contiennent pas.

    Je remarque que les gens font de plus en plus attention aux compositions , au bio, à la provenance ect … il y a une véritable prise de conscience. Malheureusement le bio ou le naturel c’est souvent plus cher donc ce n’est pas toujours évident de pouvoir se permettre de bons produits sains plutôt que des trucs chimques pas chers et c’est malheureux!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 12, 2012 à 22:46

    bonsoir geblust; je vois qu’on a partage la même peur, on a un bon groupe maintenant ;) je constate avec bonheur les bienfaits de ta routine cheveux sans silicone. Bien entendu , les shampoings sans SLS, bio ou pas, forcément sont plus chers, les matières coûtent plus cher. Tu as de plus en plus de marques « conventionnelles » qui commencent à se lancer dans le bio et qui propose des produits à des pris très compétitifs. il y a bien sûr qualité et qualité… mais j’ai bon espoir d’en voir de plus en plus….
    Cette prise de conscience est bine réelle, et je crois que Internet y est pour quelque chose, les informations sont relayées, les consommateurs sont informés, les marques ne peuvent que s’exécuter…. (caricatural…. enfin pas complètement ;)

    Répondre edit
  • salgoss mars 12, 2012 à 09:33

    C’est très instructif tout ça! moi je n’y connais absolument rien en decryptage d’ingrédient de produits de beauté… pourtant je suis une très grande consommatrice! mais là ça m’a aidé à y voir un peu plus claire! ;)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 12, 2012 à 22:47

    merci salgoss(encore un pseudo que je ne vais pas oublier ;) ) j’espère que le blog te sera utile pour te permettre de mieux décrypter les produits… j’essaie de donner des clés sans trop de jargon scientifique…. :)

    Répondre edit
  • Solea mars 13, 2012 à 12:17

    Hello et merci d’avoir répondu à ma question. Peut-être étions nous d’ailleurs plusieurs à nous la poser. Rassurant pour notre peau mais pour l’environnement cela fait réfléchir (et j’imagine que la cosmétique n’est pas le seul domaine à utiliser des silicones). Merci. De mon côté je me posais surtout la question sur ce que je mets sur la peau et qui contient des silicones comme ma base fard à paupière. C’est une zone sensible et je n’étais pas rassurée. Pour les shampoings il me semble que beaucoup de marques les ont retirés de la composition de leurs produits.
    Les araignées, c’est ça ma peur irrationnelle ! au point de ne pas pouvoir en écraser une, même avec un balai ou une chaussures (je sais il ne faut pas écraser les bêbêtes mais les araignées dans la chambre on peut hein ?) !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 13, 2012 à 21:27

    bonsoir solea, merci pour ce compliment, oui l’impact environmental qui est encore un sujet polémique, est à surveiller… ;)
    pour les araignées, j’en ai peur mais bcp moins que les requins.. lol

    Répondre edit
  • Aladine mars 14, 2012 à 01:16

    Bonsoir

    Merci pour ce sympathique article que j’ai pris bien soin de lire: avec mes cheveux hyper secs longs volumineux bouclés et tout ce que tu veux qui fait dire « wahou » aux copines quand tu les détaches alors qu’ils sont tout juste lavés et encore un peu mouillés mais qui font criser les personnes qui doivent en prendre soin (à savoir ma coiffeuse et moi-même) forcément, les silicones qui les alourdissent moi ça m’arrange un peu parce que du coup ça fait moins « jackson five ». Je dis bien « un peu » parce que, oui, les rejets chimiques c’est galère pour l’environnement. Mon habitude perso c’est de laver mes cheveux avec un shampoing qui va « décaper » les résidus de produits coiffants et ensuite j’utilise shampoing/après-shampoing/sérum adaptés à ma nature de cheveux capricieuse.

    Quand on a une nature de cheveux capricieuse on n’a hélas pas vraiment le choix, les seuls produits qui arrivent à gainer les cheveux contiennent des silicones (après j’ai pas regardé toutes les bouteilles du rayon une par une, j’avoue)

    Ton article m’a aussi permis de comprendre pourquoi ma crème de nuit me semblait plus « grasse » que ma crème de jour (même gamme vitamine e de chez body shop). Et bien la version jour ne contient pas de silicone alors que la version nuit en contient. J’avais acheté la version nuit pour tester mais je pense qu’une fois le pot fini je mettrai la même crème matin et soir.

    Alors, petite question parce que mes cours de chimie sont hélas loin de moi, le « dimethiconol » ça peut encore être considéré comme un silicone ou pas?

    (au passage, merci pour ce blog que j’ai découvert tout récemment grâce à démaquillages et qui est d’une lecture à la fois divertissante et instructive ^_^ )

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 14, 2012 à 21:00

    bonsoir aladine, merci pour ton commentaire sympathique… En fait, oui, les silicones agissent contre l’électricité statique d’une certaine manière donc dans certains cas, pour éviter ton fameux effet jackson , ça a du bon ;)
    oui le dimethiconol est considéré comme un silicone. je le rencontre moins souvent cependant… :)
    bonne lecture ;)

    Répondre edit
  • Aladine mars 14, 2012 à 21:43

    Merci pour ta réponse concernant le dimethiconol.
    C’est marrant que tu le rencontres moins souvent parce que c’est le 2e ingrédient sur la liste du meilleur sérum anti-frisouille que je connaisse (et dieu sait que j’en ai essayé plein) alors bêtement j’aurais tendance à penser qu’on le trouve dans beaucoup de produits capillaires, faut croire que frizz ease est une des rares gammes à s’en servir….
    Bon, alors, forcément, quand on lit la liste des compos du truc, tout de suite on comprend mieux pourquoi il faut en utiliser peu et de préférence juste après le shampoing quand les cheveux sont encore bien mouillés: les deux premiers ingrédients sont des silicones…. autant dire qu’y a que ça dedans! mais c’est clair que c’est efficace, malgré ma longueur de cheveux (j’pourrais presque m’asseoir dessus) une bébé noisette suffit et quand j’suis pressée ça me permet de pas passer par la case après-shampoing sans crier au démêlage. Je suppose que ça doit être à peu de choses près le même effet avec les sérums d’une manière générale vu que c’est supposé être concentré (du concentré de silicones visiblement :s )
    => Cyclopentasiloxane, Dimethiconol, Ethylhexyl Methoxycinnamate, Paraffinum Liquidum, Hydrolyzed Silk, Algae Extract.

    La solution serait-elle d’arrêter le shampoing et l’après-shampoing aux silicones et de se contenter de sérum? J’imagine même pas le millefeuille que ça doit faire sur ma fibre capillaire là vu que c’est pas les mêmes silicones d’un produit à l’autre :s

    Z’avez bien de la chance, vous les hommes, de pas galérer comme ça avec vos cheveux!
    ^_^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 14, 2012 à 21:59

    je t’en prie aladine, c’est aussi parce que je suis plus spécialisé en soins visage donc je rencontre moins de produits cheveux, j’en formule bcp moins…c’est clair que les silicones, ont un effet gaînant vraiment utile dans ton cas… d’où l’efficacité du sérum frizz ease.. c’est certain qu’il y a un effet cumulatif sur la fibre capillaire… je serai curieux de faire des coupes pour analyser l’épaisseur du cheveu avant et aprés les 3 produits ( shampoings, après shampoings et sérum…. ) je sais.. je suis curieux…

    pour les hommes? plus de chance…??? c’est vrai qu’avec des cheveux courts, ça fait moins de fibre à gérer ;) quoique, moi aussi, aprés le shampoing ( sans silicone) c’est savant fou à la jackson five ;)

    Répondre edit
  • Mélu mars 14, 2012 à 15:48

    Chouette article, monsieur Cosmétologue.
    Ça fait une paie que j’alterne parce que j’avais observé les effets secondaires et je vois que je faisais bien. Je continue, donc.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 14, 2012 à 21:19

    merci mélu, je suis en retard… alternance!! oui, c’est le mot magique comme alterner et tester différents plats de chez picard… ;)

    Répondre edit
  • Mélu mars 14, 2012 à 21:41

    D’ailleurs quand est-ce que tu viens gouter ma VRAIE cuisine, sans silicones ?

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 14, 2012 à 21:52

    bien bientôt, il faut que je vois ça avec chris… ;) ( cette semaine, je suis super en retard sur trop de choses, next week, ça devrait être plus facile ;) tu sais déjà quoi cuisiner.. ??

    Répondre edit
  • Mélu mars 15, 2012 à 07:53

    Debut de semaine alors… Jeudi soir je pars à Venise.
    Oui, ça fait deux semaines que je sais quoi cuisiner ! ;)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 16, 2012 à 20:17

    ah oui c’est vrai tu vas partir vite :)

    Répondre edit
  • Topie mars 21, 2012 à 19:51

    J’en ai parlé moi aussi sur mon blog ^^ Mais j’ai complètement abandonné les silicones et mes cheveux s’en portent mieux ! Moins lourds, plus secs (ptet que le silicone masquait cette sécheresse…) et moins sur ma brosse !

    http://nobodystopie.blogspot.com/2012/02/beaute-lavis-dune-chimiste-les.html

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 21, 2012 à 23:22

    hello topie, tu es l’exemple vivant qui illustre mon article !!! merci ;)

    Répondre edit
  • geblust mars 23, 2012 à 00:20

    La question du soir : j’ai un masque pour les cheveux sans silicone. Mais je me demande si la paraffine ( 2ème dans la liste) n’est pas un équivalent au silicone finalement?
    Est-ce qu’il y a des choses similaires au niveau néfaste qui remplacerait les silicones et qui en fait reviendraient au même?

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 23, 2012 à 00:24

    réponse rapide: paraffine n’est pas un équivalent au sens strict mais oui dans une certaine mesure….
    2ème réponse : oui, les polyquat, similaire aux silicones sur certains points; encore un article qui lui est presque fini.. tu devines tous mes articles à force…

    Répondre edit
  • geblust mars 23, 2012 à 00:27

    Haha, bon je vais me taire et attendre patiemment alors^^ Promis j’arrête de spoiler!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 23, 2012 à 00:29

    non,je blague, merci à toi, pour tes commentaires, et surtout ta bonne humeur!!! t’es au courant que j’ai mis le nom de la marque du 3ème concours sur facebook???

    Répondre edit
  • Fanny mars 27, 2012 à 07:57

    Article très complet merci !
    Je fais partie de celles qui utilisent des produits siliconés sans rechigner. Alors oui j’évite par contre de me laver les cheveux uniquement avec des shampoings contenant silicones, mais sur les longueurs (et il y en a de la matière !) j’aime beaucoup, ça les protège. Vu les compliments que j’ai sur mes cheveux depuis nombre d’années je me dis que ça doit pas être si mauvais que ça. Les gens ne chercheraient pas toujours un « coupable » pour leurs problèmes de cheveux, de peau etc ?
    Aujourd’hui on accuse les silicones, demain ça sera un autre ingrédient (c’est mon sentiment).
    De même pour la peau, on lit souvent sur la blogo la légende urbaine comme quoi les silicones provoquent des boutons en « étouffant » la peau… Je suis la preuve vivante que non, ancienne acnéique (tardive), je n’ai pas plus de boutons lorsque j’utilise un soin siliconé ou non.
    (en parlant de bio, j’ai fait hier soir ma première grosse, que dis-je, énooorme réaction allergique à un soin et il était bio.. comme quoi XD. Il ne me reste plus qu’à trouver l’ingrédient coupable pour éviter dans le futur, et je n’en ai aucune idée ).

    A bientôt ! ;)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 31, 2012 à 21:35

    bonsoir fanny, désolé pour le retard mais les commentaires du concours glossybox ont fait buggé mon interface ;) oui tu as raison,que ce soit dans la cosmétique conventionnelle ou bio, il y a de tout, et heureusement car toutes les peaux peuvent être satisfaites!!!
    difficile de dire quel est l’ingrédient en cause.. c’est une peu le pb des produits bios, le taux d’allergènes peut augmenter très vite mais j’espère que tu retesteras un jour des produits bio ;)

    Répondre edit
  • Vikie mars 31, 2012 à 22:09

    Je suis d’accord avec toi Fanny, sauf que moi et mes cheveux fins, les silicones apparemment ça fait pas bon ménage. J’avais constaté que mes cheveux étaient comme raide après certains shampoings, et après cet article je suis allée voir la composition des deux shampoing que j’alterne… et malheureusement celui qui m’alourdit les cheveux contient des silicones (zut car j’adore son odeur). D’un autre côté ma crème jour contient également des silicones, et là c’est le contraire, heureusement qu’il y en as car sinon ma peau se dessèche trop vite.
    Donc la conclusion que je tire de la lecture du post et des commentaires, c’est que les silicones peuvent être mauvais ou bon, et que ça dépend surtout du type de cheveux (épais, fins, crépus) et de peau (fine, sèche, mixte, grasse).

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 31, 2012 à 22:16

    ;) vikie bonne synthèse !!! tu as raison ( tu serais parfaite pour tenir ce blog !!!) ( je pense quand même qu’on peut s’en passer mais cela demande un temps d’adaptation et de trouver les bons produits etc…)

    Répondre edit
  • Vikie mars 31, 2012 à 22:47

    ça je te crois volontiers, d’abord trouver les produits à bannir à cause des réactions cutanées, puis ensuite s’orienter vers des produits moins agressifs… ça me convient parfaitement comme ligne de conduite.
    Tenir ce blog wouahou, ça fait plaisir à lire ^^ ça rejoint un peu ce que me dit mon entourage, j’ai appris pleins de choses ces dernières années, et mon sens critique fais le reste, j’aurais pas dû faire les études que j’ai faites… finalement ^^ quoique… j’ai pas oublié le mail promis, j’ai pas de temps pour le moment… mais j’ai pas oublié ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 31, 2012 à 22:50

    he vikie!!! il n’est jamais trop tard!!! ( je parle de tes études :) ) pour le mail, take your time ;)

    Répondre edit
  • Fanny avril 1, 2012 à 23:49

    oh bien sûr que je retesterai du bio je ne suis pas du tout anti-bio ;)
    C’était juste pour la petite anecdote ;)

    Vikie, en fait les silicones faisant « barrière » c’est effet pas mal pour les peaux sensibles et/ou sèches ! De mon côté j’aime aussi ce côté protecteur sur mon visage ;)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 3, 2012 à 23:42

    oki fanny, ouf..; j’ai eu peur… tu vas retester du bio ;)

    Répondre edit
  • Vikie avril 4, 2012 à 14:06

    Merci Fanny, je vois que je ne suis pas la seule (je parle de ta remarque sur le bio). Moi aussi, je ne suis pas contre, mais certaines textures ne me conviennent absolument pas… je pense en particulier à un soin solaire d’un gras, mais d’un gras, et l’indice de protection (réel… pas affiché sur le paquet), mauvais, mais vraiment mauvais… du coup, je laisse les autres tester pour moi…. l’écrevisse n’est pas à la mode, et ce depuis des années ^^
    Du coup, ça me fait penser, c’est si dur que ça à formuler une protection solaire bio ? (une idée d’article peut-être ?)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 18, 2012 à 00:35

    hello vikie, je comprends, tu as raison, certaines textures solaires bio sont « horribles »… et oui pour répondre à ta question, la formulation d’un solaire bio est une torture pour un formulateur (en tout cas pour moi ;))

    Répondre edit
  • Gethsemane mars 30, 2012 à 22:03

    Sans être dangereux les silicones (dans mon cas perso de peau mixte sensible) etouffent ma peau, ditto pour la paraffine et autres huiles minérales : du coup je me suis mise à lire les étiquettes et ma peau se porte beaucoup mieux depuis. Idem avec tout ce qui est SLS et ALS dans les shampooings et douches d’ailleurs.
    Maintenant, des silicones dans un fond de teint afin d’éviter que le produit se niche dans les ridules…cela peut avoir son utilité.
    Je crois que le plus compliqué au final, c’est de savoir ce dont notre peau, pas celle de la voisine pour laquelle le super produit machin fait des miracles, à besoin (sachant que pour une femme, en plus des variations saisonnières, il faut prendre en compte les variations du cycle menstruel/lunaire).

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mars 31, 2012 à 19:50

    merci à toi, pour ce commentaire qui illustre parfaitement ce qu’une meilleure connaissance des étiquettes peut apporter… un choix raisonné et surtout adapté à sa peau, qui ne peut que dire MERCI ;)

    Répondre edit
  • Stéphane avril 1, 2012 à 16:25

    Bonjour,
    Très intéressant article, clair et précis (comme la plupart des autres d’ailleurs) qui permet de relativiser ses positions sur les silicones.
    Au rayon « ingrédients de nos produits cosmétiques », j’aimerai bien que la question des glycol soit un jour évoquée ici: butylene, propylene glycol etc, de quoi s’agit-il exactement ? Est-ce la même chose que ce que l’on désigne par les trois lettres PEG ?
    D’une façon générale, je pense qu’un produit cosmétique, c’est un tout, une formule globale, au-delà de ses actifs (parfois trop mis en avant, alors qu’ils ne représentent qu’une infime partie du produit fini). Et je m’interroge parfois: que penser d’un produit où lesdits actifs ne sont que, finalement, très marginaux dans une formule où caracolent en tête de liste de l’eau et des émulsifiants, des agents de texture ? J’imagine que le dosage de tel ou tel produit est réglementé, mais tout de même …
    Ouf, ça en fait des idées pour de futurs articles …
    Merci encore pour votre travail d’information !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 1, 2012 à 20:53

    bonjour Stéphane, merci pour le compliment ;)
    je prépare un article dessus ( ça tombe bien ;)
    je suis d’accord globalement avec ta vision du cosmétique, qui forme un tout.. j’en reparlerai plus longuement ;)

    Répondre edit
  • Aurore avril 14, 2012 à 21:59

    Je cherchais justement des réponses au sujet des silicones et j’ai trouvée une réponse clair. merci.
    Je teste actuellement le sans sulfate de L’Oréal. Je me disais chouette sans sulfates et en retournant le tube je vois paraben et autre dimeticone. Du coup ma joie de trouver un shampoing un peu moins chimique c’est envolé. Snif… Cependant grâce à toi je suis rassurée quand à la santé de mes cheveux. Quoi qu’il en sois je vais me tourner vers d’autre shampoings dès celui ci terminé. Je cherche un naturel, pas forcement bio mais il est vrai que cela va souvent de paire, pouvant être utilisé par toute la famille, y compris ma fille de 5 ans. Idéal pour cheveux long, difficile à démêler et sec. Quelqu’un à un chouchou à me conseiller?

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 18, 2012 à 00:40

    hello aurore, ravi de voir que mon petit article t’a un peu éclairé, il y a de très bons produits bios, je ferai un petit article dessus ;) tu en a déjà testé en naturel ou jamais? tu cherches juste un produit basique?

    Répondre edit
  • Vikie avril 18, 2012 à 23:29

    Miss relie bien l’intitulé de ton shampoing (j’en ais reçu un échantillon de la part d’une fille inscrite sur ce site, nous deux savons de quel site….), il est écris sans sulfates*… tu avais vu l’astérisque ? Il est stipulé plus bas, sans tensio actifs sulfatés (je redis ça de tête), et je trouve que c’est un peu se moquer de nous. J’aurais jamais regardé la compo si il n’y avait pas eu cette astérisque…. et pourtant je lis le journal (^^) « Le Cosmétologue » régulièrement avant 23h

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 19, 2012 à 00:57

    ah mais comment? des marques qui se moquent de vous? mais est-ce possible? ;)

    Répondre edit
  • Vikie avril 19, 2012 à 01:13

    Non absolument pas ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 19, 2012 à 01:20

    j’aime mieux ça… c’est un site sérieux ici… ^^

    Répondre edit
  • Gethsemane avril 18, 2012 à 12:43

    Aurore,

    Perso je suis fan des marques suivantes en shampooings (base lavante très douce de sucroit, pas d’ALS ni de SLS) : Logona, Lavera gamme « Hair », Gravier gamme « Cosmonaturel » (ces derniers sont très bon marchés si tu topes les bouteilles de 500ml, voire un litre).

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 19, 2012 à 00:52

    j’aime bcp aussi gravier ;)

    Répondre edit
  • Aurore avril 19, 2012 à 02:24

    Merci pour les marques que vous m’indiquez les filles. Je vais regarder sur le net ce qu’elle proposent parce que j’en ai vraiment marre de toutes les saloperies qu’ils y à dans les cosmétiques. Surtout pour ma fille qui as des cheveux magnifiques, loin des miens que j’ai maltraitée depuis mon adolescence. Couleurs, sprays fixant et autres joyeusetés ont eut leurs peau. Si je peu utiliser des produits moins dangereux pour elle et plus respectueux de l’environnement ce n’est que mieux!

    Répondre edit
  • Gethsemane avril 19, 2012 à 19:34

    Le cosméto : Oh? As-tu travaillé avec eux par hasard? J’ai souvenir d’un reportage sur le patron du labo, j’avais particulièrement apprécié son refus de céder à la facilité et d’inclure des colorants et autres trucs nocifs, ainsi que sa démarche pour se fournir auprès de producteurs locaux.
    J’aime bien leurs produits d’entretien également…par contre ils devraient revoir le packaging de leur cosmétiques visage (très très laids). ;)

    Aurore,
    Un peu contraignant au départ mais on prend vite le pli, sur les longeurs abimés : bains d’huile ou beurre de karité que tu laisses poser 1 ou 2 heures, cela fait un bien fou. Et couper les longeurs tous les 2 mois environ.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 23, 2012 à 23:26

    hello gethsemane,

    en fait pour mes clients, je signe en général un contrat de confidentialité, qui ne me permet pas dévoiler le nom des clients avec lesquels je travaille, c’est assez frustrant, mais c’est comme ça…c’est la règle du jeu ;), exceptionnellement et juste pour cette fois, je n’ai pas eu la chance de travailler avec eux, mais j’apprécie beaucoup ce laboratoire pour leurs produits très bien formulés et surtout pour leurs valeurs… ;)

    Répondre edit
  • Gethsemane avril 24, 2012 à 08:41

    Oups…désolée et je te remercie d’auant plus pour cette réponse. Et ditto quant à leurs produits/valeurs.
    Bonne journée.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 24, 2012 à 21:39

    avec plaisir Gethsemane… juste par curiosité, pourquoi ce nom? gethsemane? ;)

    Répondre edit
  • Gethsemane avril 24, 2012 à 22:50

    J’espère ne choquer personne hein, ce n’est pas mon intention du tout…l’agnostique que je suis aimait bien le symbole.
    En sus des significations les plus communément admises (agonie avant de d’accepter son sacrifice, tombeau de Marie ect) les jardins de Gethsemani (gethsemane est la version anglaise du nom, que je trouve plus jolie) ce serait également l’endroit ou le Christ aurait découvert son,errr, humanité (cad qu’il ne se serait pas contenter de transpirer du sang) voili, voilou.
    Oh et le morceau gethsemane de Peter Gabriel dans l’album de la dernière tentation du christ est à mon sens très intéressant aussi.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 1, 2012 à 15:49

    hello marie, hehe, c’est intéressant tout ça… je ne pense que tu choqueras sur ce blog, je pense que la plupart sont vraiment ouvert d’esprit :)

    Répondre edit
  • Gethsemane avril 19, 2012 à 19:35

    Pff et désolée pour les typos au fait…

    Répondre edit
  • Jessica avril 24, 2012 à 12:20

    Ahhh ouf ! Moi qui pensais être la seule à avoir ce genre de phobies ! Si je ne peux pas voir ce qu’il y a sous mes pieds dans l’eau, je panique ! (et je ne raconte même pas quand c’est une algue qui me frôle…). Habitant depuis quelques années sur Nice, je peux dire qu’on se moque pas mal de moi, donc ça fait plaisir de savoir qu’on n’est pas seule ^^ !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue avril 24, 2012 à 21:49

    et oui jessica, je te rassure, bienvenue au club… oui tu n’es pas seule…. un mot: SOLIDARITE

    Répondre edit
  • Sissi avril 24, 2012 à 23:06

    La vogue des lissages a amené les laboratoires à reformuler leurs lignes capillaires sachant qu’après ce type de traitement la chevelure doit être entrtenue avec des produits sans sulfates et sans silicones. Mais les silicones dans les marques conventionnelles ne sont pas totalement abandonnés mais allégés. Il y en a un nouveau (nouveau pour moi), le phenyl trimethicone qui semble être apprécié (mon impression) mais apparemment il ne peut être éliminé qu’avec un shampoing à base de SLS (dits aussi SLES) et ALS (ALES) et non avec un shampoing à base de coco glucoside par exemple (qu’on trouve comme agent lavant dans certains shampoings Logona). Du coup on allège apparemment les formules mais on ne se débarasse toujours pas des silicones qui restent sur la fibre capillaire même après un shampoing à moins qu’il contienne des sulfates.

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 1, 2012 à 15:52

    hello sissi, perso, je n’ai jamais utilisé cette matière première, il faut dire que j’évite les silicones depuis un petit moment dans mes formules, mais apparemment, il aurait été développé pour être plus « léger » que le diméthicone…;)

    Répondre edit
  • lalalex mai 1, 2012 à 15:20

    Bonjour, mon (long) commentaire au sujet des silicones (sujet qui me passionne) n’a pas été publié… je vois que d’autres commentaires ont été publiés depuis… il y à t’il une raison particulière à cela ? merci et bonne journée

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 1, 2012 à 15:47

    bonjour lalalex,

    nous avons perdu quelques commentaires avec un bug provoqué par le concours Glossybox, nous avions plus de 700 commentaires…. je suis désolé, tu n’es pas la seule…je viens de vérifier, mais je ne l’ai pas…. pourrais tu le reposter? par ailleurs, j’en profite pour m’excuser auprès de mes lectrices, lecteurs, j’ai pris un peu de retard sur les commentaires, en fait, je tiens ce blog pendant mon temps libre en dehors de mes nombreuses activités professionnelles, donc encore désolé.. ;)

    Répondre edit
  • lalalex mai 3, 2012 à 15:50

    ohhhhh :( je sais pas si j’en aurrais le courrage, j’avais fait un sacré pavé :) bon c’est pas grave, merci d’avoir répondu, je n’hésiterais pas à participer au prochains articles….et tans mieu si ton concours à eut autan de succé :)

    bon enfin je pause quant même ma petite question silicone :
    voilà, j’utilise juste un peu de silicones pour mes produits coiffants, car je n’ai rien trouvé de mieux pour protéger mes cheveux fragils , en moindre quantité. Je me suis mise également à utilisé des shampoings sans sulfates : les deux ne sont pas compatibles n’est ce pas ? J’ai vraiment l’impression que les shamp sans sulfates ne parviennent pas à éliminer le peu de silicones que j’utilise.
    Et comme je sais que tu va faire un articles aussi sur les sulfates, j’en profite pour te demander s’il ne sont pas necessaires pour éliminer certaines substances de notre (triste) vie courrante : coiffants, chlore, calcaire, polution.
    Derniere question : Les produits sans silicones contiennent parfois de la glycérine… celle ci est elle soluble ?

    Je met ton blog en lien à chaque foie que j’en est l’occas, parce que je le trouve bien sympa :)
    Bonne aprém !

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 6, 2012 à 11:36

    hello lalalex,
    je crois que c’est lié à la taille du commentaires, je pense que c’est pour ça que ton commentaire a été « ejecté », car j’ai retrouvé aussi ce commentaire dans mes spams, je pense que le premier a probablement été mis dans les spams.. comme je les supprime par groupes… il a du être coincé entre 20 commentaires sur les produits « stimulants » masculins ;)

    en gros attention à ne pas faire de commentaire trop longs :) ( un comble !!!!!! ah les mystères de l’informatique …)

    en fait, les silicones, sont clairement de bons produits protecteurs, c’est une évidence, ils sont plus ou moins faciles à « oter », il faut donc des tensio actifs assez puissants… tu as aussi raison, les tensio actifs sulfatés sont en moyenne plus « efficaces » que ceux proposés dans le bio même si cela s’améliore au fur et à mesure…
    pour la glycérine, oui elle est « soluble » dans l’eau…

    merci encore lalalex

    ps: j’avance sur l’article sulfates, shampoings etc… :)

    Répondre edit
  • Oh my robes! mai 14, 2012 à 10:06

    Merci pour cet article très intéressant, justement, je viens de passer à un shampoing sans silicones en alternance avec un autre, donc tout cela m’intéresse! Et quant aux dents de la mer: toute une génération traumatisée! Si je ne vois pas le fond, la baignade, c’est NO WAY! :-p

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 14, 2012 à 23:22

    hello miss au beau chapeau… ( bon promis, j’arrête avec le chapeau ;))
    c’est une bonne idée d’alterner pour éviter l’accumulation de silicones, et verdict?
    bon bienvenue au club!!! je m’aperçois qu’on est bien plus nombreux que je ne pensais ;)

    Répondre edit
  • Vikie mai 15, 2012 à 00:08

    J’ai jamais vu ce film, et je crois que j’ai bien fait ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 15, 2012 à 00:09

    vikie!!! sauves ta peau!!!! ne regardes jamais, jamais ce film… tu peux éviter de finir comme nous!!!!!!

    Répondre edit
  • Vikie mai 15, 2012 à 00:26

    C’est pourquoi je peux encore aller mettre mes pieds dans l’eau à la mer et rentrer dans une piscine sans penser aux requins qu’elle pourrais contenir… (souvent en plastiques gonflés ^^)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 15, 2012 à 00:29

    ah tu sais que tu est en train de faire des envieux!!!! c’est un bonheur que nous tourmentés des dents de la mer, ne connaîtrons jamais :)

    Répondre edit
  • Oh my robes! mai 18, 2012 à 08:20

    Trop tôt pour le dire (mais déjà moins de démangeaisons), surtout que mes cheveux ont d’autres soucis en ce moment (cf mon article d’hier).
    Mais oui, on est nombreux (à être déglingués lol)! ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 19, 2012 à 11:54

    ah oui ;) déjà moins de démangeaisons, c’est un bon début ;) ils peuvent effectivement être une réponse réactionnelle du cuir chevelu… déglingué? bon il était temps alors de faire quelque chose ;)

    Répondre edit
  • Lae mai 15, 2012 à 14:17

    Alors j’étais rester sur le sans sulfate, sans paraben mais il y avait toujours ce diméthicone qui trainait et qui ne me parlait pas !!! (je parle surtout shampoings) et voilà j’ai mes réponses…

    Dis c’est possible de te « réserver » une journée pour faire les boutiques et apprendre à BIEN lire les compositions des produits qu’on achète parfois naivement ??? ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 15, 2012 à 20:20

    et bien c’est ce que j’appelle,un article qui tombe à pic !! :) pour la journée, c’est pas évident, je jongle entre 4 activités en ce moment, mais un de ces jours why not :)

    Répondre edit
  • Vikie mai 15, 2012 à 21:55

    Si jamais tu en fait une un jour, je suis de la partie…. même si il faut monter dans le Nord (^^)… mais si tu veux descendre dans le sud…. tu sera accueillis à bras ouvert ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 15, 2012 à 22:27

    he vikie, c’est vraiment sympa…. ça me fait super plaisir… il n’y a pas à dire mais grâce au blog, je rencontre des gens super sympas!!!! et qui ont de l’humour!!! moi aussi je rigole devant mon ordi ;)

    Répondre edit
  • Lae mai 18, 2012 à 13:52

    Je note je note ^^

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 19, 2012 à 11:55

    je vois ça :) oh vous serez toutes au courant :)

    Répondre edit
  • Hindi - Beauty Hand-Made et Compagnie.. mai 17, 2012 à 23:58

    Très chouette ce ptit article!!
    J’ai bannie les silicones depuis bien longtemps maintenant mais j’avoue que dans les après shampooing le rendu démêlant immédiat est vraiment chouette, heureusement il existe dans le naturel des produits de substitution qui ont un effet très proche comme le Coco-caprylate qui fait désormais parti de toutes mes formules d’après shampooing :)

    J’aime beaucoup ton blog que je viens de découvrir,
    je sent que tu va avoir une fidèle lectrice de plus ;)
    A bientôt!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue mai 18, 2012 à 00:29

    bonsoir Hindi, merci beaucoup pour ce joli commentaire ;) oui le cococaprylate est une bonne alternative, la R et D avance à grands pas, je reste convaincu que nous aurons de plus en plus d’alternatives toujours plus performantes sur le plan sensoriel :) très joli blog en passant :)

    Répondre edit
  • Grace août 21, 2012 à 13:45

    Je découvre ton blog et c’est la joie :)

    Mais du coup je ne sais plus quoi penser :(… Mon fond de teint contient du dimethicone en tete de liste, c’est grave docteur ? Sachant que j’ai une peau acnéique et très sensible…

    Autre question (puisque j’y suis hihi), penses tu que mon autre fond de teint (encore) contenant de l’alcool en troisième position soit néfaste pour la peau ?
    Décidemment j’ai choisi les meilleurs lol

    Ce qui m’enquiquine de nos jours c’est que soit les marques pronnent le paraben-free, silicone-free, oil-free mais remplacent par des compositions pas si cool que ça pour autant, soit on nous embobine (bien sur ce n’est pas le cas de toutes mais un grand nombre) en cachant les méfaits de certains ingrédients…

    En tout cas merci, on a besoin de blogs comme ça !!!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue août 24, 2012 à 22:07

    bonsoir grace,

    merci pour le compliment ;)la présence de diméthicone n’est pas une catastrophe en soi,par ailleurs j’imagine qu’il n’est pas en première position… pour une peau acnéique et sensible , l’avantage c’est que ça reste assez neutre, donc ne sensibilise pas plus la peau. Par contre le coté occlusif peut à terme aggraver la situation en fonction de l’état de ton acné d’où l’importance d’utiliser ce fond de teint avec parcimonie…

    pour l’alcool, certes, ce n’est pas forcément indiqué puisque en asséchant la peau, il risque de stimuler les glandes sébacées et aggraver l’inflammation.. mais tout dépend aussi du dosage, or la 3ème place dans un produit est une information certes utiles mais pas suffisante, sens tu la présence de l’alcool?

    oui les substitutions ne sont pas toujours justifiées surtout comme tu le dit quand les produits qui les remplacent ne sont pas forcément meilleurs ;(

    merci encore

    christopher

    Répondre edit
  • Grace septembre 3, 2012 à 16:14

    Merci pour ta réponse !!!

    Malheureusement Monsieur dimethicone est tout betement en… Première position. Pas de bol. Du coup ça ne me rassure pas trop.
    Et deuxieme mauvaise nouvelle, je viens de racheter ma crème teintée, comme d’habitude, et je me rends compte qu’ils l’ont reformulée en enlevant tout le paraben mais qu’en contre partie ils ont rajouté du diméthicone et en deuxième position…

    On sent surtout l’alcool du fait de la fraicheur et du parfum mais après ça ne m’a pas picoté particulièrement. D’où ma question sur les effets à terme de cet ingredient classé parmis les premiers ingrédients…

    Conclusion, pourrais tu conseiller un bon fond de teint avec une composition plus ou moins « clean » qui n’aggrave pas l’état de ma peau ? (je ne sais pas si c’est le bon endroit pour demander ça…)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue septembre 17, 2012 à 00:42

    hello grace,

    je t’en prie ;)

    pour le dimethicone, c’est vrai que si tu peux l’éviter, ce serait l’idéal, après, ce n’est pas catastrophique. l’alcool me gêne un peu mais tu pourrais alterner avec un autre produit?

    pour le fond de teint, je suis assez pour le maquillage minéral ( comme bare minerals) qui a l’avantage de laisser la peau « respirer ».Attention ça ne soigne pas la peau mais ça ne devrait pas aggraver son état… ;)

    Répondre edit
  • Youbaba septembre 13, 2012 à 22:30

    Ah enfin une vraie explication scientifique à ce sujet. Je suis formulatrice (bientôt diplomée) de formation aussi et moi qui ait toujours appris que les silicone en chimie c un peu le saint-graal du polymere, cela m’avait un peu étonnée tout ce raffut autour.

    Merci!

    Répondre edit
  • Le cosmétologue septembre 17, 2012 à 00:51

    bonsoir youbaba, ça fait plaisir, effectivement, moi aussi pendant ma formation, c’était silicone par çi, silicone par là :) les habitudes sont tenaces et heureusement que la palette ne se limite pas à ça ;

    Répondre edit
  • Camille novembre 18, 2012 à 16:05

    Je voudrais juste faire part de ma phobie des silicones, elle est fondée quand même, pas comme celle du requin surgissant de la piscine… ;)
    Bref, j’ai testé cet été la bb crème d’Erborian qui est juste BOURREE de silicones alors forcément avec ma peau sensible qui fait trèèès vite des imperfections ça a été une catastrophe sans nom…
    2 semaines à rattraper la misère à coup de masques purifiants et crèmes anti-boutons.
    Enfin voilà :)

    Répondre edit
  • Le cosmétologue février 7, 2013 à 23:39

    es tu certaine que cela venait des silicones?
    en tout cas, j’imagine ta déception :(

    Répondre edit
  • Lilou février 10, 2013 à 22:43

    Bonsoir,
    Vraiment très intéressant! On n’y comprend enfin un peu mieux…
    Personnellement, côté shampoing après-shampoings &masque, je ne rejette pas les silicones. Mes cheveux sont bouclés, très secs et très volumineux, même les silicones ne parviennent pas à dompter cette tignasse !
    Côté peau, ce que vous dites m’interpelle. Ma peau est mixte (très très TRÈS grasse au niveau de la zone T, pores dilates, et sèche et sensible au niveau des joues, des petits boutons parfois…). Évidemment je rêve d’une peau lisse, mais pas artificiellement ! Que conseillez-vous pour lisser, hydrater, illuminer et unifier le teint ? Oui je sais, j’en demande beaucoup :D

    Répondre edit
  • Le cosmétologue février 11, 2013 à 22:55

    ah ma chère lilou, une peau lisse est tout à fait possible… cela prendra certes du temps… mais comme j’aime à le rappeler, une peau plus saine est une peau chouchoutée chaque jour.
    chez vous cela commencerait certainement par une régularisation de de votre peau. mais avant de lisser, il faut veiller à obtenir une peau hydratée, pensez aussi à une exfoliation douce qui vous débarrassera des cellules mortes responsables du teint terne pour affiner le grain de peau.
    Pensez aussi à l’argile verte sur la zone T…
    Pensez aussi à l’alimentation qui joue un rôle primordiale dans la beauté de votre peau. ( usez et abusez fruits et légumes qui ont souvent à mon avis un impact de taille dans la régulation des sécrétions sébacées…pensez smoothies, jus etc..;)
    je prépare justement quelques articles dessus…qui vous donneront plus de pistes… :)

    Répondre edit

Soyez chic, laissez moi un commentaire, même un riquiqui…( Les termes* sont requis)

Article Suivant:

Article Précédent:

"Je suis docteur en pharmacie et formulateur cosmétique, je décrypte les cosmétiques et vous donne quelques conseils"
En savoir plus sur moi >>

Pour ne rien rater du cosmétologue, entrez votre email :

Vous pourrez vous désabonner à tout moment

AVERTISSEMENT

Les opinions exprimées sur ce blog n'ont aucun caractère officiel et ne reflètent que l'opinion personnelle de leur auteur. Des erreurs sont possibles. Ces informations ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Le médecin est seul apte à poser un diagnostic et à soigner.

commentaires récents

  • Le cosmétologue Bonsoir ben, Vous êtes la 3ème personne à me faire la remarque…. ... – 11/02/13 23:32
  • Le cosmétologue indépendamment de cet aspect, je trouve que c'est intéressant, c'est encore mieux ... – 11/02/13 23:32
  • Lilou Dans une agence, autant dire qu'on ne fait que reprendre le discours ... – 11/02/13 23:19
  • Le cosmétologue ah ma chère lilou, une peau lisse est tout à fait possible... ... – 11/02/13 22:55
  • Le cosmétologue bonsoir charlotte, pour des hydrolats, cela n'est pas aisé...il faut se fier ... – 11/02/13 22:44
  • Le cosmétologue forcément avec une peau grasse, vous apprécierez davantage les formules légères et ... – 11/02/13 22:36

SUIVRE PAR HELLOCOTON