≡ Menu

Cosmétiques: cerveau droit ou cerveau gauche?

Cher lecteur,

Samedi dernier, je décide de faire un petit tour dans une parfumerie, histoire de découvrir des nouveautés, à se mettre sur la peau… Pour cette petite excursion, je demande à une très bonne amie beauty addict de m’accompagner… Autant rendre cette sortie la plus sympathique possible, n’est-ce pas ?

Mon amie est complètement déjantée, extravertie, prête à tous les sacrifices pour s’offrir le dernier produit à la mode, mais surtout est capable de vous détruire le tympan de l’oreille à chaque découverte orgasmo-cosmétique…Elle vous sort des notes aiguées à la Maria Carey. J’appelle ça, l’effet Zalando (vous savez la pub avec les chaussures… lol)… Elle peut nous faire sa « zalando » 10 fois en moins de 20 minutes….  Bon je dis ça, mais je l’adore 😉 notre petite « zalenda »…

Petite parenthèse : afin de préserver ma sécurité et éviter toutes représailles à mon encontre, il va sans dire que je ne peux pas citer son nom… … Mon aventure bloguesque risquerait de prendre fin précocement… (Dis L……. tu ne ferais pas ça, dis ? tu m’aimes trop, n’est-ce-pas ?…)

Revenons donc à nos moutons, ou plutôt à nos cosmétiques, nous arrivons enfin, malgré des transports en commun toujours en mode ralenti… au temple de la beauté. A peine la porte franchie, mon amie se précipite comme une furie et disparaît dans la foule de ces filles parfaites, qui déambulent le long des rayons… Vous vous dites peut-être, mais ? Pourquoi il ne la suit pas ?… Il ne va jamais la retrouver dans cette foule….Rassurez vous, je ne suis pas fou, j’ai une technique bien rodée avec elle…. Je sais que je peux la retrouver, il me suffit juste de tendre l’oreille, juste au son de sa voix, ses cris stridents sont immanquables 😉 !!!

Je la retrouve donc assez facilement, devant les rayons de soins tout au fond…. Butinant d’un endroit à l’autre…. Elle me montre un premier produit : «  regarde, comme le flacon est beau, regarde le mannequin, elle est top, elle est super connue !!!

Prenant mon air sérieux, je regarde la formule, et lui réponds, allez passe ton chemin … « grosse arnaque en perspective… la formule INCI est vraiment mauvaise « … elle le repose, dépitée et déçue…A vrai dire, je m’en suis voulu un peu, après tout si cela lui fait plaisir… Mais autant qu’elle utilise ses euros sur des produits qui en valent vraiment la peine, et puis entre nous, ce n’est pas le choix qui manque… donc nous repartons vaillamment  à la conquête de son bonheur en pot…

 

cri femme joie

private joke: tiens, tiens une femme habillée en rouge….;)

 

A plusieurs reprises, le même scénario… J’avais, d’une certaine manière, le sentiment de représenter le coté rationnel, la raison, la partie analytique ou le cerveau gauche … et mon amie, le coté émotionnel, intuitif, passionnel ou le cerveau droit.

Je vous passerai l’intégralité de notre discussion mais si l’on reprenait nos arguments, le classement serait le suivant :

 

Elle :

  • J’adore la couleur du packaging !!
  • Ça sent trop bon !!!
  • Elle est trop belle, ce mannequin est super connu !!
  • C’est un nouveau produit, c’est le nouveau must have !!
  • la marque est trop tendance

Moi :

  • La formule INCI est bonne
  • Il y a un bon rapport qualité/prix
  • Les tests d’objectivation ont l’air sérieux
  • La texture est adaptée à ta peau
  • Le produit va te durer 3 mois
  • Il y a trop d’allergènes, tu vas sensibiliser ta peau…

 

Evidemment, j’ai un peu forcé le trait, mais finalement quand on y réfléchit bien, chacun d’entre nous possède des critères de choix qui appartiennent à l’une de ces 2 catégories (rationnelle ou émotionnelle), la plupart du temps, c’est bien sûr un mélange des 2, avec de temps en temps des arguments qui peuvent aussi rentrer en conflit, à tel point que vous n’arrivez pas à prendre une décision. (Ça vous dit quelque chose ?)

Certaines se laissent plus guider par des arguments rationnels alors que d’autres se laissent emporter par des critères plus passionnels… mais l’un dans l’autre, ce que l’on croit, profondément, à tort ou à raison, c’est d’avoir fait le bon choix, du moins le choix avec lequel nous sommes le plus en accord…

Pour finir la petite histoire, nous lui avons trouvé son bonheur…. Elle en était folle … et le produit, en toute objectivité, me semblait bon… (J’étais soulagé car il était bien hors de question de quitter ce lieu sans voir à nouveau sur son visage cette expression de joie caractéristique, qui me fait bien plaisir ;))

Consciemment ou non, les marques elle-mêmes « choisissent « souvent une voie prédominante, qui rentre en résonance avec les clientes privilégiant le même mode… Par exemple: Clinique, Avène, Laroche-posay sont des marques à dominante gauche, tandis que Guerlain, Lancôme à mon sens sont davantage sur le versant droit. ( Ce n’est bien, entendu, que ma vision, hein…. ;))

Cette dichotomie est très influencée par le type de produits étudiés, on ne parle pas évidemment des mêmes arguments pour un vernis ou pour une crème de soin….

Moi, par exemple le coté qui prédomine est, bien sûr, le coté gauche (en raison de ma formation), même si de temps en temps, je me laisse aussi séduire par un packaging atypique….  Ce n’est pas ou tout noir ou tout blanc… Car dans les faits, les choses sont loin d’être aussi simples.

Et vous ?

Entre nous? Vous êtes plutôt du genre rationnel, il vous faut des faits, des chiffres, des preuves, des éléments concrets ou vous êtes plus comme mon amie, il vous faut du beau, de l’émotion, le produit doit vous toucher… vous parler et vous séduire…le reste n’étant que littérature….

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
{ 36 comments… add one }
  • Kakidu92 5 mars 2012, 8 h 25 min

    Je suis Zalenda à 2000% pour tartiner mon visage de crème le produit doit me plaire et me faire plaisir avant tout, s’il est efficace c’est pas négligeable hein 😉
    Juste que je suis sure de me lasser d’une routine soin triste comme un dimanche pluvieux d’automne… Comment ca j’exagère? 😉

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 05 min

      hello kaki… je me doutais un peu de ta réponse…. et tu as bien raison, se faire plaisir!! On devrait tous prendre exemple sur toi!!! 😉

  • HSteph93 5 mars 2012, 8 h 46 min

    Hum difficile à dire… Je pense comme tu l’as dit qu’un mélange des deux cerveaux intervient, je me laisse séduire par les produits must have dont tout le monde parle, sur le packaging qui n’est pas repoussant mais j’ai aussi besoin d’efficacité, je regarde le prix et la contenance (est ce que ça va me durer longtemps?).

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 06 min

      bonsoir stéph, à mon avis tu ne dois pas être la seule dans ce cas là 😉

  • Gany74 5 mars 2012, 9 h 31 min

    Merci pour ce petit moment de détente !
    Dans ma boite, il y a 2/3 ans on eu le droit à une sorte de bilan de compétences pour voir si le poste était bien adapté à notre profil et vice et versa. Le type m’avait dit en riant que je n’avais pas de cerveau droit, pour mon boulot ça cadre ( je suis juriste) mais il n’avait pas vu mes étagères de salle de bains et mes immenses rayonnages de vernis !!!

    Effectivement tout n’est pas blanc ou noir … ;-D

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 10 min

      je t’en prie Gany… cerveau gauche pour le boulot, cerveau droit pour la cosméto, intéressant 😉 je pense aussi que nous avons tous besoin d’équilibre, ta salle de bains remplie de cosmétiques compense probablement le manque de « liberté » du cadre juridique… 😉

  • Stelda 5 mars 2012, 11 h 31 min

    Quelle excellente analyse!! Je suis plutôt rationnelle, je regarde le rapport bienfait / prix en priorité :D. Mais tu montres bien à quel point le design, le style de l’objet, l’univers de la marque peut emballer des clientes.
    Je profite de ce premier com’ pour te féliciter et te remercier pour tes excellents articles! On y sent beaucoup de compétences et surtout, de bienveillance (ce qui est bien plus rare). C’est un vrai bonheur de te lire!

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 15 min

      merci stelda, pour ce 1er commentaire qui a littéralement ensoleillé ma journée 😉 merci merci 🙂

  • D.D. 5 mars 2012, 11 h 39 min

    Je fus une Zalenda (je le suis encore parfois… ça fait du bien de se laisser aller à la beauté de l’objet ou de rêver de redevenir celle que l’on fût 😉 ).

    Je deviens une Raslebolienne ! 😀

    Mais, comme je ne suis pas assez calée en INCI, pour l’instant je me contente de regarder les premiers ingrédients de la liste, alors : soit la liste est très très très très très très très très très longue et dans ce cas je repose car cela me bloque… soit la liste est lisible mais elle est bourrée de silicones & Co, et là pareil, je repose… comme mon nouveau nom de guerre le suppose, j’en ai ras le bol de toutes ces crèmes pleines de merdum ! 🙁

    Mais bon, tu avais déjà compris ma démarche dans mes précédents commentaires, c’est juste une redite que je te fais là 😛

    Bonne journée à tous 🙂

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 19 min

      raslebolienne!!! excellent terme, ( tu permets que je le réutilises ;))
      ah gardons espoir, la zalenda en toi pourra à nouveau s’exprimer, si nous sommes plus vigilants, plus exigeants, les marques n’auront d’autres choix que d’améliorer leurs produits 😉

  • Célia 5 mars 2012, 13 h 04 min

    Très drôle ton article, j’ai carrément eu l’impression de lire un résumé d’une de mes sorties cosmétos avec mon chéri!
    J’ai longtemps été branchée sur le cerveau droit mais je ne désespère pas d’apprendre assez de choses sur les ingrédients pour le gauchifier au maximum, c’est long, difficile et les erreurs coutent cher!!!
    Ceci dit les marques de parapharmacie pourraient faire un effort car leur packaging ne sont définitivement pas sexy…

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 21 min

      merci célia, tu as raison, le chemin vers la « gauchification » est pavé d’embuches, mais nous y arriverons!!!
      les marques en pharmacies n’ont pas beaucoup de choix dans la mesure où elles doivent respecter les codes du « médical »,ce coté scientifique qui rassure le coté gauche… d’ou le blanc, le sobre….

  • isabelle 5 mars 2012, 13 h 38 min

    Oups, je suis plutôt comme ton amie blogueuse…mais j’aimerais faire fonctionner mon côté gauche aussi parfois^^ Faut dire que je n’y connais rien dans les formules. Du coup, c’est l’odeur et le packaging qui me font acheter le produit ou non.

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 22 min

      ah isabelle, tu es donc aussi une zalenda lol, tu arriveras à faire fonctionner ton coté gauche, sois en certaine!!! 😉

  • So... 5 mars 2012, 14 h 29 min

    Même si je fais du Marketing et que, par conséquent, je suis consciente de la poudre aux yeux dégagée par les packagings et des promesses des marques parfois enjolivées ou écrites de façon à ce que le produit paraisse idéal, je reconnais que je me place plus dans l’émotionnel. Je pense aussi que je manque encore d’un peu d’informations en matière de cosmétqiues ou que je ne prends pas assez le temps de décrypter les étiquettes… Achat plaisir, achat coup de coeur, quand tu nous tiens… Mais maintenant nous avons Mister C, le Cosmétologue, en prescripteur et décrypteur d’étiquettes donc je pense que mon côté relationel va être encore plus important! Merci pour cet article fun et instructif 😉

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 26 min

      chère sophie, je crois que nous avons tous besoin à un moment ou un autre de ce coté émotionnel, même ceux et celles qui ne jurent que par le coté gauche, doivent probablement rechercher l’équilibre….à voir…
      encore merci à toi, pour ton humour!!! 😉

  • Piccolina 5 mars 2012, 16 h 02 min

    Je suis un mix des deux 😉 par exemple je ne me laisse plus avoir par les sérums visionnaires dont les trois premiers ingrédients sont , mais j’avoue que je peux me laisser tenter par un sublime packaging même si le produit en soi est normal sans plus!

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 28 min

      hello piccolina, tu as un approche raisonnée des cosmétiques, moi aussi avec un sublime packaging, je peux aussi « craquer » mais chut, j’ai ma réputation à défendre 😉

  • Vikie 5 mars 2012, 19 h 34 min

    Alors moi le packaging joue autant que la non réactivité de ma peau. Il faut que ça me plaise visuellement, odoralement (heu j’ai pas trouvé le mot adéquat, l’odeur doit me plaire, discrète et pas chimique…. hein Benéfit 🙁 ), que ça soit adapté à ma peau réactive, et que le produit dure plusieurs mois.
    Je réfléchis souvent longtemps avant l’achat d’un cosmétique. Par contre en maquillage, je me suis laissée tenter plusieurs fois. J’ai eu pas mal de réactions… vous en connaissez beaucoup des filles allergiques à la Naked :'( …. ou bien des filles qui détestent Bénéfit (ça pu le pétrole ou le chimique, et qu’on ne vienne pas encore me dire, mais non ça sent rien, SI ça pu, j’avais l’impression d’appliquer un cosmétique à base d’éssence – celle de la voiture hein, pas celle des essentielles – le packaging est vieillot, houhou, les années 30 c’est pas ce qu’il y a de mieux en cosmétiques, nous ne sommes pas des débilos…. et la durée du produit….2 mois le fond de teint … j’en reviens toujours pas…..)
    Jamais plus il ne me verrons, ça fait trop pour la même marque. Je leur préfère et de loin MUFE ou alors (dans une moindre mesure OPI).
    Et en vernis, ça roule, je préfère de loin OPI, j’ai bien tenté la concurrence, mais je reviens toujours aux mêmes basiques… quoique l’arrivée de Hérôme avec sa ligne de vernis, vu la qualité du dissolvant…. ça aussi toute une histoire pour trouver un dissolvant qui n’abîme pas mes ongles ni qui assèche ma peau.
    Bref, si le prix est élevé, je réfléchis à deux fois et je demande pleins d’échantillons du produit. Si c’est abordable, et que j’en ais besoin, je pourrais me laisser tenter par un nouveau produit. Par contre, si c’est pour remplacer un produit de ma routine (c’est à dire, un produit qui est indispensable car parfaitement adapté à ma peau), je rachète le produit en question sans aller vers les autres.
    D’une manière ou d’une autre, internet et les blogs sont mes amis pour m’aider à me faire un avis sur le produit.

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 20 h 49 min

      ah vikie, au moins tu as un avis bien tranché en ce qui concerne Benefit, je suis d’accord avec toi sur certains points, il est vrai Benefit, ce n’est pas du tout « naturel », cette marque surfe aussi clairement sur le coté rétro, un peu décalé.. après on aime ou on aime pas… toi, c’est clair tu détestes 😉 je ne suis pas fan non plus de cette marque, que je qualifie plus de marque fantaisie, fun… il y a quelques produits intéressants pour le maquillage mais étant très orienté soins antiâge, je ne suis pas trop attiré… je trouve par contre leur marketing très bien ficelé..
      sinon je vois que toi aussi tu est une fan de mufe 😉
      c’est vrai que grâce à internet, on peut beaucoup moins se tromper 😉

  • OrAure 5 mars 2012, 20 h 16 min

    Eh bah… Un peu des deux,mais plutôt rationnelle tout de même… Je ne vais pas me jeter sur un produit (surtout cosmétique visage) sans avoir des avis préalable ou sans l’avoir testé (échantillons merci d’exister)
    Mais il est vrai que certains me font de l’oeil et c’est purement esthétique, je décide qu’il me le faut car il est beau, tendance etc… AHHHHH le cerveau des nanas !!! Et puis je dois l’avouer, comme ton amie je suis sujette à l’effet zalando assez souvent.

    • Le cosmétologue 8 mars 2012, 18 h 42 min

      hello oraure, bel equilibre, rationnelle au centre et zalenda sur les cotés…. qui dit mieux… 😉

  • La Ménagère Trentenaire 5 mars 2012, 20 h 59 min

    Moi je commence avec mon cerveau droit. Je prends je sais pas combien de produits dans les bras, toute contente.
    Et puis une illumination : Comment ça va me coûter tout ça ? Est-ce que j’ai besoin d’en acheter autant ? Vais-je les utiliser un jour ?

    Et finalement je ressors avec un seul produit, celui qui m’inspire vraiment le plus, ou que j’utiliserai régulièrement. Je suis sage. 🙂

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 22 h 41 min

      ah sylvianne, oui c’est une option…. c’est même très malin, tu fais croire à ton cerveau que tu as pleins de produits!!! wouhou!!! ton cerveau est content et va ensuite se reposer tout satisfait et ensuite ni vu ni connu, tu reposes tout ce dont tu n’as pas besoin… pas idiot comme technique lol 😉

  • annibou 5 mars 2012, 21 h 25 min

    je dirais que depuis quelques années, et surtout depuis que je lis les blogs beauté, comme le tien par exemple, j’ai plus tendance à faire marcher mon côté gauche…. même si j’avoue de temps en temps, me laisser guider par mon côté droit… 😉

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 22 h 43 min

      bonsoir annibou, au moins nos blogs servent à quelquechose 😉 merci

      • annibou 7 mars 2012, 19 h 51 min

        mais ça va bien au-delà ! je crois que le mot blog est devenu trop léger…vous êtes devenus de vraies encyclopédies de la beauté pour moi ! alors merci à toi mister cosmeto !

        • Le cosmétologue 7 mars 2012, 21 h 23 min

          merci annibou, quel compliment…. en tout cas, cela nous encourage à poursuivre nos efforts…;) merci à toi annibou !! 😉

  • La Beauté de Lâm 5 mars 2012, 22 h 24 min

    Mdrrrrrr je me reconnais trop dans les traits de ton amie ! totalement irrationnelle je suis !!! faudrait pas que tu fasses une parfumerie avec nous 2 alors, tu risquerais de perdre tes tympans ! j’ai l’impression d’être une autre personne dans un temple de beauté, d’être comme survoltée ! mais bon, si le prix est trop cher, je serais vraiment frustrée… argh la frustration….. je ne l’aime pô 🙁

    • Le cosmétologue 5 mars 2012, 22 h 44 min

      quoi? toi aussi tu es une zalenda? ah oui tu fais bien de me prévenir… mais ne t’inquiète pas j’ai plus d’un tour dans mon sac….

  • exuperance60 6 mars 2012, 7 h 58 min

    Bonjour!!!
    J’ai toujours un effet « enfant devant le sapin de Noël » en entrant dans une parfumerie parisienne (je précise car chez moi, il manque trop de marques!!!)!
    J’ai envie de plein de choses, et pour cause, mais en arpentant les rayons, ma raison me pousse souvent à reposer et je repars souvent bredouille! Maintenant, avec un budget conséquent, je ne suis pas sûre de savoir me retenir…..
    biz

    • Le cosmétologue 6 mars 2012, 20 h 40 min

      hello exupérance, bon nous verrons avec tes 100 euros, comment tu vas réagir… je prépare les boule quies?

  • MsOriginalDoll 6 mars 2012, 11 h 34 min

    Je trouve ce que tu dis très important et intéressant. Vu que je suis Ambassadrice Clinique et que mon avis doit être un peu hors de sentier battue de la blogosphère, cela va m’aider à relativiser un produit de manière lambda ou plus professionnel. Ps : Encore une fois Ton article fait désormais parti de la sélection de Share the Paper de Dimanche.

    • Le cosmétologue 6 mars 2012, 20 h 43 min

      intéressant Ms original doll, un peu de « raison » ne fait pas de mal… mais gardons aussi cet aspect plaisr en tête et encore merci pour share the paper.. 😉

  • Chichi 6 mars 2012, 17 h 36 min

    Bonjour,
    C’est la première fois que je commente et je tiens à dire que le blog est très intéressant, on peut avoir l’avis d’un pro sur les cosmétiques.
    Je crois que j’ai toujours été plus ou moins rationnelle face aux cosmétiques, je recherche une certaine efficacité. Étant utilisatrice de produits de pharmacie et parapharmacie (avène, svr…), le packaging n’est pas folichon on va dire et ça m’est égal. J’essaie de faire attention à la composition mais je ne suis pas non plus une spécialiste. Pour résumer, j’utilise le côté gauche du cerveau pour choisir les produits pour le visage/corps et cheveux et le côté droit pour le parfum et le make up. C’est pas un bon compromis?! 😉

    • Le cosmétologue 7 mars 2012, 1 h 26 min

      bonsoir chichi, tout d’abord merci pour ce 1er commentaire ( qui j’espère ne sera pas le dernier ;)) Effectivement ton approche rationnelle, avec une soupçon d »émotion » est un très bon compromis…. 😉

Leave a Comment